Auteur : Patrice Laubignat

Et si demain il vous manquait une page ? #8mars

Anticipation de la Journée Internationale consacrée aux droits des femmes, les communiqués de presse de marques arrivent en masse et certains me laissent songeur. Comme tous les ans, je m’interroge sur la sincérité d’une marque ou d’un homme qui consacrerait une journée sur 365 pour s’émouvoir du droit des femmes. Est-ce cela l’engagement ? Et puis je découvre une marque, résolument féminine, qui a préparé une campagne instructive et plutôt bien racontée : Saforelle. Alors, est-ce vrai ce discours sur l’ignorance partielle ou totale du sexe féminin ? A notre époque ou tout le monde se rue sur le porno dès la puberté, les femmes sont-elles dans la méconnaissance de leur propre anatomie ? (je m’abstiens de poser la question aux hommes… dont je suis… ce serait par trop imprudent !)… Je crois qu’un contenu de marque doit être engagé et raconté. Tu le sais, cher.e lecteur.trice. Mais je crois aussi qu’un contenu doit nous apprendre quelque chose et nous émouvoir, afin de provoquer chez nous deux réactions émotionnelles : l’envie d’en savoir davantage et …

Tagge moi ou je te quitte ! #lovefirst!

Je me rends compte à l’instant que je suis taggé dans un post produit par l’intrépide et malicieux Philippe ! Qui lance d’ailleurs le sujet en se taggant lui-même puis en prenant à parti son compère Loïc et à sa suite une ribambelle de personnes sociales et engagées dans le Social Selling ou le Professional Branding… Excellente démonstration de l’efficacité du tag bien pensé et finement dissimulé sous une dose d’humour belge que l’on pourrait qualifier de second degré. Comme ils sont tous nominés en puissance pour les prochains César que le duo sus-cité produit régulièrement, toutes ces gentilles personnes ont d’un seul élan, pris soin de tagger d’autres camarades. Une chaîne de tag est en cours de propagation… Jusqu’où s’arrêtera-t-elle, comme diraient les Nuls ? Tagger semble donc une forme de générosité sociale. C’est, après étude des algorithmes des réseaux sociaux, une excellente tactique pour déclencher l’engagement et le partage des contenus. J’en conviens et je ne rechigne pas à employer la méthode. Pour autant, il y a un moment où la « popularité relative » …

Le premier jour de Singh à Odessa ! #CX

Ce type est incroyable ! Sourire et flegme, indolence peut-être ? je me suis installé en terrasse pour profiter de ce soleil de février qui transforme les parisiens en méditerranéens de circonstance, pauvres victimes du réchauffement climatique inconscientes ! Singh, puisque c’est son prénom, sera mon serveur (comme disent les américains du Nord) pour ce déjeuner. Son hésitation quant à la disponibilité de telle ou telle table de deux, me laisse perplexe, mais il est prompt à prendre une commande et semble naviguer à son aise entre les maigres espaces qui séparent les convives de cette brasserie en haut de la rue d’Odessa. L’expérience qui va suivre est révélatrice de cette fameuse « culture client » qui semble nous faire défaut ici même, dans la capitale d’un pays fortement touristique et supposé accueillant. Nous allons attendre un peu trop longtemps pour un plat du jour et une salade César, et il ne nous sera pas possible de ne pas le remarquer, puisque nos voisines arrivées longtemps après, seront servies avant nous (des mêmes plats) !.. Singh s’en …

Leila revient et c’est plutôt une bonne nouvelle ! #CX #Sixt

Ce matin, on croirait vraiment que le printemps s’est installé ! Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, j’ai eu l’immense plaisir d’avoir une conversation avec la princesse Leila, de Sixt !… Oui, vous qui avez lu les précédents épisodes de notre histoire, vous savez qu’après avoir vécu une expérience client hors du commun grâce à cette charmante et efficace personne, à Nice, j’ai connu d’autres aventures beaucoup moins réussies à Biarritz puis à Annecy. Des hauts et des bas comme il en arrive dans la vie, et qui sont d’autant plus marquants d’un point de vue émotionnel que l’on vit la relation avec affection et bienveillance. La Princesse Leila est bien vivante et j’en suis heureux ! revivre les épisodes précédents ici : https://wp.me/p3ja7f-2KG et https://wp.me/p3ja7f-38N C’est l’initiative de Leila mais aussi de sa manager, Isabelle, directrice régionale de la marque pour le Sud-Est de la France. Merci à toutes les deux d’apporter une nouvelle preuve de votre engagement sans faille au service de vos clients. Mais comment en sommes-nous arrivés là, Sixt …

Karl is dead ! Vive Chanel ! #Karl

A peine annoncée la mort d’une « icône de la mode », Chanel nous rassure en intronisant Virginie Viard comme nouvelle directrice de la création de la marque. C’est bien ! Est-ce suffisant ? Depuis longtemps Karl Lagerfeld est devenu le Dieu du style, et pas seulement de la mode. Quand Dieu meurt, que nous reste-t-il ? Et surtout Dieu n’est justement pas censé disparaitre de nos vies. En effet, en devenant lui-même une marque, Karl, ce personnage piquant comme un pointe de hérisson (ou comme une épine de rose pour les femmes), s’est auto-proclamé indémodable, inimitable, incontestable et « far far above the Sky ». Il a ainsi une marque à son nom, un univers pour ceux qui aiment Karl. Qui dit mieux ? Aussi, quelques heures après l’annonce qui nous a surpris en pleine journée, chacun y va de son selfie avec Karl et de sa gentille déclaration posthume : « c’était un grand homme et je l’aimais tellement… mon dieu quelle tristesse ! » (même Anne Hidalgo se met à twitter son émotion). C’est dégoulinant d’égo et de …

Nulparkici #3 #SOMDIG19 #unjoursanfin

Il y a déjà 25 ans que Bill Murray est resté coincé un jour à Pittsburg et c’est le brillant et imprévisible Xavier Perret (@xavperret) qui nous l’a rappelé sur la scène des Sommets du Digital à La Clusaz ! A l’époque où notre héros a commencé à revivre indéfiniment la même journée, tentant tant bien que mal de séduire la ravissante Andy Mc Dowell, Pittsburg célébrait le jour des marmottes ! Amusante coïncidence qu’aucun algorithme n’aurait pu imaginer ! Alors Xavier nous a une nouvelle fois bousculé les neurones, et nous a interrogé sur ce qui nous pousse à prendre des décisions. Tenons-nous compte de ce que nous avons vécu la veille ? Ou les jours précédents, ou dans des situations exactement similaires à l’heure de prendre un décision pour tout de suite ou pour demain ? Dit autrement, la data peut-elle améliorer nos décisions ? La question reste sans réponse dans le film; même si le personnage principal a lui, la possibilité qui nous est inaccessible, de repartir à z&ro chaque matin. L’énorme …

Nulparkici #2 #SOMDIG19

La deuxième journée des Sommets du Digital 2019 est toujours la meilleure. Pourquoi ? En principe, elle est d’une folle richesse en interventions et même dans son intensité, elle propose quelques moments d’aération bienvenus et aussi une fantastique soirée après une descente en luge de dingue. Alors avons-nous été bousculés, qui nous aurait inspiré et quelles sont les innovations que nous aurions retenues ? J’ai eu cette idée tout à l’heure, dans la navette qui nous ramenait lentement vers la gare d’Annecy, de demander à quelques participants ce qui avait frappé leurs esprits. Honnêtement, il y a eu de très belles interventions. Le constat est toutefois clair, c’était à nouveau inégal. Certains iront jusqu’à nous dire, c’était mieux avant, mais restons positifs et disons qu’il n’est pas très réaliste de penser que 30 conférences puissent toutes être d’un excellent niveau. Convenons-en et regardons les choses en face : les gens n’aiment pas critiquer ce qu’ils trouvent médiocre dans un événement et l’échec du lancement du hashtag #stoplamediocrite en fait une nouvelle démonstration. Un ange passe… …

Nulparkici #1 ! #SOMDIG19

Hier soir, autour du bar du Beauregard, après un concert inattendu et déjanté, nous avons créé une nouvelle marque. Enfin, pour être totalement clair, Emmanuel a inspiré l’émergence de Nulparkici ! Bravo ! Comme une évidence, les frères Jacquard ayant libéré nos envies de fête et de partage de bons moments, nous nous sommes dit : Nulparkici ! Les Sommets du Digital 2019 sont dans leur 4ème édition, et les 350 participants réunis par Xavier à La Clusaz, ont passé une journée hors de l’espace-temps. Tout avait commencé dans le TGV des Sommets, affrété cette année par le partenaire incontournable, la SNCF et son CDO, David. A peine arrivés là-haut, nous avons retrouvé nos deux animateurs préférés, Jérôme et PPC, pour une après-miid très intense de conférences inspirantes. Youtube, Twitter et Instagram, sont monté sur la scène du cinéma de la station, habillée aux couleurs de l’event, et nous ont délivré quelques meilleurs pratiques. Les speakers qui se sont succédés ont tenté de nous bousculer et de nous inspirer pour la suite. Les twittos de …

2084 ? le désir existera-t-il encore ? #CX …

Il y avait du monde et une belle mise en scène. Le 104 était rempli de belles personnes et de beaux projets, nous allions enfin savoir ce que nous réserve 2084 ! Le lieu et la scénographie compte dans le succès d’un événement, exactement comme l’emplacement est majeur dans le succès d’un commerce. Car finalement, si nous avons envie d’y aller, d’y entrer, d’y rester un peu plus que notre agenda nous l’autorise, c’est parce que nous y sommes bien. Et ce n’est pas par hasard si la scène principale arborait en lettres majuscules le bien-être comme étendard. Imaginer le futur sans la dimension du bien-être, c’st broyer du noir ou des chiffres, et malgré tout, nous préférons l’amour à l’argent. Enfin pas tous ! Klépierre a fait une intervention remarquée dans une salle annexe, pour donner sa vision du retail dans 65 ans. Amusant ! Amuser, distraire, bref Retailtailment ! Dire qu’un mall, un centre commercial, doit être un lieu d’amusement, n’est pas une nouveauté, ainsi que nous le rappelle Isabelle Musnik dans son …

Le mystère de la place perdue – épisode 2 #TGVInoui

J’ai sans doute été un peu trop rapide pour le CM de #Inoui hier ! Je lui présente mes excuses ici, tant il est vrai qu’il a d’autres conversations que la mienne à entretenir. En même temps, lorsqu’on me demande de poursuivre nos échanges ne mode MP, je pense naïvement que l’on va se répondre dans la foulée… Erreur ! Mais finalement j’ai reçu une réponse, une fois encore navrée, que j’ai envie de publier ici : Alors on m’assure avoir pris en compte ma réclamation concernant la place 25 de la voiture 11, celle qui n’existe pas sur les nouvelles rames. Tant mieux ! On y met un brin d’humour et c’est une bonne idée… Sur le fond, vous admettrez avec moi que la phrase qui conclut  : « on ne peut rien faire de plus pour vous » aussitôt suivie d’un « navrés » collégial, est une déception douloureuse. Malgré tout, j’attendais un autre geste. Je ne sais quoi précisément mais une intention agréable, une surprise. Vous pourriez penser à une contrepartie financière mais cd n’est évidemment …