Tous les articles classés dans : interview émotionnelle

Interview émotionnelle de Benoit Bouteille VP #CX pour #Tinyclues

Deux choses m’ont frappé lorsque l’on m’a proposé d’interviewer Benoit Bouteille, VP Customer Experience chez Tinyclues : d’une part, le nom de cette société française qui sonne si « cute » (de toutes petites clés comme lorsqu’Alice rétrécit en buvant la potion…) et aussi la promesse affichée de « making marketing heroes » ! Tu l’imagines, ce vocabulaire me parle. Comment ne pas être touché par cette mission qui est aussi la mienne : transformer les histoires des marques, et créer des héros dans notre monde marketing. Alors ok, on y va ! Cet entretien ce déroulera via zoom, et c’est aussi bien puisque le bureau de Benoit est à New York ! (encore que j’aurais adoré prendre un avion pour le rejoindre dans une ville qui s’est enfin libéré de Donald)… Patrice : « Vous êtes dans l’analyse des signaux faibles alors ? » Benoit : « Oui c’est tout à fait ça ! Mais si l’on prend l’exemple de la chemise que vous portez (car nous sommes en visio et si j’ai choisi une chemise bleu, celle de Benoit est …

L’expérience collaborateur en temps de crise, un enjeu crucial pour les marques #interview #ThomasHusson

Une marque doit s’engager. Tout le monde en parle depuis au moins deux ans, et une étude Cision à paraître demain, vous le confirmera, les marques en sont conscientes. Mais naturellement, parce qu’elles ont compris que le client est leur priorité (dans leur majorité), elles travaillent sur cet engagement en direction de leur clientèle, d’abord ! Le client passe avant, et c’est bien lui qui est sur le point de devenir le héros du marketing. Et le collaborateur dans tout cela ? Quel est son ressenti ? Comment vit-il l’expérience proposée par la marque (lire ici l’entreprise) ? C’est un enjeu crucial, nous prévient Thomas Husson (VP, Principal Analyst chez Forrester) dans un article en commentaire d’une étude publiée fin juillet. J’ai voulu en savoir un peu plus, et aller au-delà des chiffres pourtant éloquents, et je te livre ici un résumé émotionnel de notre conversation : Patrice : « Thomas, vous évoquez l’existence d’une relation marque / collaborateurs, dans la lignée de la relation marque / client, est-elle comparable et existe-t-elle réellement dans les deux …

Il y a des mots plus grands que les autres… Interview émotionnelle de Delphine Jouenne

Quand tu commences une conversation avec Delphine, tu sais que chaque mot va compter. Mieux, tu imagines qu’un mot va en amener un autre, et que de mot en mot, la balade sera à la fois lumineuse et imprévue. Parce que les mots ont un sens, il fallait absolument que nous en parlions. Rencontre émotionnelle avec une passionnée, une littéraire engagée pour que les mots soient plus grands ! Patrice : Delphine, bravo pour ce site : un bien grand mot, d’où vient cette passion ? Delphine : « J’ai fait des études littéraires et j’ai toujours aimé les mots. Je me suis intéressé à leur histoire, à leur émergence, à leur signification profonde. Ajoutons à cela la philosophie et mon arrivée dans les métiers de la communication et dans les relations presse, et voilà pourquoi j’accorde autant d’importance aux mots. Les mots de l’actualité, les mots qui font notre actualité, nos conversations, sans même que nous sachions pourquoi parfois. Je trouve cela fascinant et lorsque je conseille des marques sur leur communication, je prends soin …

Le goudron et la plume : une rencontre qui aurait pu mal tourner ! #Asphalte

« Nous avons imaginé notre marketing sans vraiment nous plonger dans une analyse aussi poussée des implications en termes de valeurs ou d’engagement. Nous travaillons beaucoup à l’intuition et cela nous réussit plutôt bien » – William, CEO Asphalte Etre ouvert à la conversation critique, solliciter un avis extérieur, sont des signes d’une intelligence rare, aujourd’hui. Dans un contexte trop évident de bashing des marques, je reconnais humblement que William m’a surpris et peut-être même retourné comme on le dit au Bureau des Légendes. Comment est-ce possible ? Pas moi !?.. Je t’assure, cher.e lectrice.teur, que j’ai été très heureux de notre échange et que cela a créé cette envie de reprendre ma plume, légère, pour parler de goudron. Parce qu’au fond la seule question qui vaille, et je remercie William de me l’avoir soumise, c’est bien celle de l’existence d’une marque au nom d’Asphalte dans notre monde d’après. Est-ce qu’on peut symboliser le goudron et pour autant, avoir une vision moderne et responsable de notre société et donc de nos consommations ? Quand tu es goudron, …

Interview émotionnelle de Jean-François Kilian #LamieMutuelle

Quand tu diriges le marketing d’une mutuelle de petite taille et peu connue, est-il possible d’être innovant et de risquer autre chose que les actions classiques consistant à acquérir de nouveaux clients ou à élargir ta cible (excuse-moi cher lecteur.trice de te poser une question aussi triviale et d’employer des mots du 20ème siècle) ? C’est en tout cas ce qu’annonce l’Adetem Factory organisée par l’Adetem ce jeudi 14 novembre, et intrigué par un programme résolument différent des précédentes éditions, j’ai eu le plaisir d’aller à la rencontre de Jean-François Kilian, directeur marketing et innovation de Lamie Mutuelle. C’est un monsieur agréable et ouvert à la conversation qui m’accueille dans des locaux modèle start-up et qui me prévient tout de suite à propos de la société qu’il a rejoint il y a 2 ans : « nous ne sommes que 17 ici ! » Patrice : « Alors justement Jean-François, comment expliquez-vous ce double titre marketing et innovation ? » Jean-François : « Déjà parce que nous sommes si peu nombreux que nous devons tous être impliqués par l’ensemble des …

Interview émotionnelle Alex Jubien #1to1Biarritz

Lorsque Alex (@AlexJubien) répond à mon message privé sur Twitter, je ne m’attends pas à ce qu’il m’invite à surfer des vagues le lendemain après la table ronde qu’il animera ici au 1to1Biarritz autour de l’innovation et de l’écologie, avec pour témoins quelques belles entreprises. Surprenant cette aisance à me mettre au défi ! Mais lorsqu’il arrive dans la salle de presse, je me souviens que nous avons déjà partagé des conversations ailleurs, là-haut dans la montagne, où le surf est un autre moyen de glisser sur la neige. Alex était alors l’un de ces intervenants issus du monde du digital, de la technologie, qui nous connectait à des expériences mobiles. On discutait encore de marketing, d’audiences larges, de moyens de mieux performer dans l’acquisition de nouveaux clients, d’engager des communautés sur les réseaux sociaux, et de plein d’autres sujets liés à l’émergence d’un monde hyper connecté. Ici à Biarritz, Alex est quelqu’un d’autre. Il est infiniment plus humain, en tout cas, c’est ce que je ressens lorsqu’il s’assoit en face de moi dans l’espace presse, …

Interview émotionnelle de Marc Violo @Loop_France #impact #1to1Biarritz

Il nous a séduit lors de sa prise de parole sur la scène du #1to1Biarritz et son engagement dans le projet Loop est fort et inspirant. Rencontrer Marc Violo, son directeur marketing, dans un salon d’hôtel, face à la grande plage de Biarritz, apporte un peu de sérénité à l’écart de l’effervescence des allées du Bellevue. Marc apparait comme un citoyen du monde, calme et engagé à la fois, certain que les choses bougent et qu’il n’y a plus de vérité à déclamer, mais au contraire tout à apprendre encore de chacun, en toute circonstance. Découvrir l’origine de Loop et envisager grâce à lui, les immenses espoirs que ce type d’initiative provoque en nous, est un moment rare. Patrice : « Marc, comment s’engage-t-on dans une entreprise comme Loop ? » Marc Violo : « Déjà, je tiens à dire que je n’ai jamais travaillé en France. Je suis parti en Chine travailler dans le digital pour quelques temps avant de rejoindre Ogilvy à Singapour. J’ai saisi cette opportunité et je me suis bien amusé pendant un ou …

Interview émotionnelle de Gilles Baucher @Biocoop #bio #militant #1to1Biarritz

Il était ce matin sur la table ronde animée par Alexandre Jubien (dont nous reparlerons bientôt dans une autre interview) qui nous annonçait l’écologie comme berceau de l’innovation. Question ou prévision de ce que notre société sera demain ? Gilles Baucher est le directeur national du réseau Biocoop et son engagement est réel, comme notre conversation me l’a confirmé. Si vous n’êtes pas passé au bio, si vous n’êtes pas encore un client des près de 800 points de vente de cette enseigne tout juste âgée de 30 ans, préparez-vous, c’est pour demain ! Patrice : « Vous avez parlé de Biocoop comme d’un acteur alternatif et engagé sur le bio depuis maintenant 30 ans, comment est-ce qu’on peut représenter l’innovation 30 ans après ? » Gilles Baucher : « Déjà parce que nous sommes un groupement économique né du terrain, imaginé par des agriculteurs, qui ont eu cet engagement fort dès le départ. A l’origine de leur mouvement, on est sur un combat, une proposition alternative à la société de consommation à outrance des années 80. Aujourd’hui …

Interview émotionnelle de Thomas Husson de Forrester Research #1to1Biarritz

Il était là ce matin pour donner les tendances du marketing 2020 et son propos a dû faire vibrer quelques oreilles dans la salle et au-delà. Thomas Husson est sympathique et ouvert aux questions les plus diverses. Nul doute qu’il sera bientôt (ou qu’il est déjà) cité par tous les media spécialisés marketing ou communication (pendant que j’écris, assiste à son entretien avec la journaliste de Stratégies). Sa principale réflexion tirée des études et recherches menées par Forrester, est que la fonction du directeur marketing au sens du CMO, est menacée. Non qu’elle soit amené à disparaitre mais plutôt qu’elle nécessite d’être redéfinie. Rares sont les organisations leader qui vont la conserver en l’état. Un Chief Marketing Officer est mort ce soir… Pourrions-nous éviter que de nombreux autres soient engloutis par les rouleaux qui déferlent sur la plage de Biarritz ? Patrice : « Vous dites que la tendance est à une nouvelle définition de la mission du directeur marketing, pourriez-vous préciser ce qui va et doit changer ? » Thomas Husson : « On l’a constaté aux …

La small data sur la route de l’Himalaya ? #IAParis

Disons-le tout de suite, l’Intelligence Artificielle n’existe pas ! #ahahah Voilà ce qu’on pouvait entendre ce matin en conclusion d’une conférence, ou comme réponse à une question impertinente de la salle, l’orateur faute d’argument n’a pas hésité à s’auto-détruire devant nous. L’autre point que mes lecteurs.trices pourraient aisément soulever, c’est la place de l’émotionnel dans cette foire aux savants de l’IA qu’est le salon IAParis. Que diable suis-je venu faire ici ? hé bien, figurez-vous que j’y ai rencontré des gens très sympathiques. Certains que je connais de langue date, tel Yann fervent défenseur des contenus de haut vol et qui m’a annoncé la mort des réseaux sociaux (les augures sont-ils fâchés à ce point avec les algorithmes de Linkedin, Facebook et bien sûr le terrible Google qui non content de gérer 50% du marché publicitaire, alimente 95% de nos recherches sur internet de réponses que seul lui peut considérer comme pertinentes ?, ou encore Jean-Luc, toujours souriant, une galaxie bienveillante à lui tout seul, perdu dans un univers plutôt sinistre et en manque de …