Auteur : Patrice Laubignat

Karl is dead ! Vive Chanel ! #Karl

A peine annoncée la mort d’une « icône de la mode », Chanel nous rassure en intronisant Virginie Viard comme nouvelle directrice de la création de la marque. C’est bien ! Est-ce suffisant ? Depuis longtemps Karl Lagerfeld est devenu le Dieu du style, et pas seulement de la mode. Quand Dieu meurt, que nous reste-t-il ? Et surtout Dieu n’est justement pas censé disparaitre de nos vies. En effet, en devenant lui-même une marque, Karl, ce personnage piquant comme un pointe de hérisson (ou comme une épine de rose pour les femmes), s’est auto-proclamé indémodable, inimitable, incontestable et « far far above the Sky ». Il a ainsi une marque à son nom, un univers pour ceux qui aiment Karl. Qui dit mieux ? Aussi, quelques heures après l’annonce qui nous a surpris en pleine journée, chacun y va de son selfie avec Karl et de sa gentille déclaration posthume : « c’était un grand homme et je l’aimais tellement… mon dieu quelle tristesse ! » (même Anne Hidalgo se met à twitter son émotion). C’est dégoulinant d’égo et de …

Nulparkici #3 #SOMDIG19 #unjoursanfin

Il y a déjà 25 ans que Bill Murray est resté coincé un jour à Pittsburg et c’est le brillant et imprévisible Xavier Perret (@xavperret) qui nous l’a rappelé sur la scène des Sommets du Digital à La Clusaz ! A l’époque où notre héros a commencé à revivre indéfiniment la même journée, tentant tant bien que mal de séduire la ravissante Andy Mc Dowell, Pittsburg célébrait le jour des marmottes ! Amusante coïncidence qu’aucun algorithme n’aurait pu imaginer ! Alors Xavier nous a une nouvelle fois bousculé les neurones, et nous a interrogé sur ce qui nous pousse à prendre des décisions. Tenons-nous compte de ce que nous avons vécu la veille ? Ou les jours précédents, ou dans des situations exactement similaires à l’heure de prendre un décision pour tout de suite ou pour demain ? Dit autrement, la data peut-elle améliorer nos décisions ? La question reste sans réponse dans le film; même si le personnage principal a lui, la possibilité qui nous est inaccessible, de repartir à z&ro chaque matin. L’énorme …

Nulparkici #2 #SOMDIG19

La deuxième journée des Sommets du Digital 2019 est toujours la meilleure. Pourquoi ? En principe, elle est d’une folle richesse en interventions et même dans son intensité, elle propose quelques moments d’aération bienvenus et aussi une fantastique soirée après une descente en luge de dingue. Alors avons-nous été bousculés, qui nous aurait inspiré et quelles sont les innovations que nous aurions retenues ? J’ai eu cette idée tout à l’heure, dans la navette qui nous ramenait lentement vers la gare d’Annecy, de demander à quelques participants ce qui avait frappé leurs esprits. Honnêtement, il y a eu de très belles interventions. Le constat est toutefois clair, c’était à nouveau inégal. Certains iront jusqu’à nous dire, c’était mieux avant, mais restons positifs et disons qu’il n’est pas très réaliste de penser que 30 conférences puissent toutes être d’un excellent niveau. Convenons-en et regardons les choses en face : les gens n’aiment pas critiquer ce qu’ils trouvent médiocre dans un événement et l’échec du lancement du hashtag #stoplamediocrite en fait une nouvelle démonstration. Un ange passe… …

Nulparkici #1 ! #SOMDIG19

Hier soir, autour du bar du Beauregard, après un concert inattendu et déjanté, nous avons créé une nouvelle marque. Enfin, pour être totalement clair, Emmanuel a inspiré l’émergence de Nulparkici ! Bravo ! Comme une évidence, les frères Jacquard ayant libéré nos envies de fête et de partage de bons moments, nous nous sommes dit : Nulparkici ! Les Sommets du Digital 2019 sont dans leur 4ème édition, et les 350 participants réunis par Xavier à La Clusaz, ont passé une journée hors de l’espace-temps. Tout avait commencé dans le TGV des Sommets, affrété cette année par le partenaire incontournable, la SNCF et son CDO, David. A peine arrivés là-haut, nous avons retrouvé nos deux animateurs préférés, Jérôme et PPC, pour une après-miid très intense de conférences inspirantes. Youtube, Twitter et Instagram, sont monté sur la scène du cinéma de la station, habillée aux couleurs de l’event, et nous ont délivré quelques meilleurs pratiques. Les speakers qui se sont succédés ont tenté de nous bousculer et de nous inspirer pour la suite. Les twittos de …

2084 ? le désir existera-t-il encore ? #CX …

Il y avait du monde et une belle mise en scène. Le 104 était rempli de belles personnes et de beaux projets, nous allions enfin savoir ce que nous réserve 2084 ! Le lieu et la scénographie compte dans le succès d’un événement, exactement comme l’emplacement est majeur dans le succès d’un commerce. Car finalement, si nous avons envie d’y aller, d’y entrer, d’y rester un peu plus que notre agenda nous l’autorise, c’est parce que nous y sommes bien. Et ce n’est pas par hasard si la scène principale arborait en lettres majuscules le bien-être comme étendard. Imaginer le futur sans la dimension du bien-être, c’st broyer du noir ou des chiffres, et malgré tout, nous préférons l’amour à l’argent. Enfin pas tous ! Klépierre a fait une intervention remarquée dans une salle annexe, pour donner sa vision du retail dans 65 ans. Amusant ! Amuser, distraire, bref Retailtailment ! Dire qu’un mall, un centre commercial, doit être un lieu d’amusement, n’est pas une nouveauté, ainsi que nous le rappelle Isabelle Musnik dans son …

Le mystère de la place perdue – épisode 2 #TGVInoui

J’ai sans doute été un peu trop rapide pour le CM de #Inoui hier ! Je lui présente mes excuses ici, tant il est vrai qu’il a d’autres conversations que la mienne à entretenir. En même temps, lorsqu’on me demande de poursuivre nos échanges ne mode MP, je pense naïvement que l’on va se répondre dans la foulée… Erreur ! Mais finalement j’ai reçu une réponse, une fois encore navrée, que j’ai envie de publier ici : Alors on m’assure avoir pris en compte ma réclamation concernant la place 25 de la voiture 11, celle qui n’existe pas sur les nouvelles rames. Tant mieux ! On y met un brin d’humour et c’est une bonne idée… Sur le fond, vous admettrez avec moi que la phrase qui conclut  : « on ne peut rien faire de plus pour vous » aussitôt suivie d’un « navrés » collégial, est une déception douloureuse. Malgré tout, j’attendais un autre geste. Je ne sais quoi précisément mais une intention agréable, une surprise. Vous pourriez penser à une contrepartie financière mais cd n’est évidemment …

Le mystère de la place disparue … ou l’expérience ultime en #TgvInoui

J’aime bien prendre le train ! Enfin surtout le TGV et surtout quand il est à l’heure. Je ne fais pas le malin mais c’est généralement le cas. Pas toujours me dirais-tu cher lecteur.trice, et tout le monde n’étant pas parfait, il m’arrive aussi de vivre des aventures hors du normal, totalement à côté des horaires minutés de la fameuse SNCF. Rien d’inouï justement ! Donc, alors que j’ai prévu un aller/retour rapide dans le sud de la France, mon trajet aller est perturbé par une panne électrique survenue avant le départ, ce qui nous oblige, une fois gentiment installés dans nos places d’en sortir rapidement et de traverser toute la gare de Lyon pour monter à bord d’un autre TGV qui sera prêt à partir avec 45 minutes de retard ! Jusque là, rien de fou, j’en conviens. Le lendemain, ce matin, je monte à bord du TGV pour retourner sur Paris, et celui-ci entrant en gare à l’heure, tout devrait bien se passer pour ce voyage. Excès de confiance ? Quelle n’est pas …

Le marketing est-il utile ? #oupas ma réponse à #1min30

C’est pour toi Gabriel ! En réponse à cet article très intéressant et témoin des interrogations existentielles de nos camarades de jeu, qui pose en effet la question de l’utilité pour le développement de business du marketing : lire ici  l’article publié par 1min30  qui propose une synthèse des conversations initiée sur LinkedIn. Mais de quel marketing parlez-vous ? Ce fut ma première réaction et en lisant les commentaires issus pour l’essentiel de gens qui ne font pas ou peu de marketing, je me suis dit qu’il était urgent de reposer les choses… Vraiment ? Apparemment le marketing dont on parle encore dans cet article se résume dans quelques préjugés du type : le marketing n’est qu’une manipulation des clients, le marketing c’est du vent, le marketing c’est possible si « c’est pour augmenter mon chiffres d’affaires » et autres balivernes du genre… Je n’ai guère envie de polémiquer tant je pratique et j’enseigne le marketing par passion depuis si longtemps. Je le fais parce que j’aime l’idée que ma vision du marketing peut changer les marques, …

En direct du Showroom Samsung : l’innovation et l’agilité par l’hyper connexion

Hier, j’ai eu le plaisir de visiter le showroom de Samsung France et d’y être guidée par la remarquable et toujours aussi bienveillante Chloé. Un beau moment pour découvrir que si les Devices sont essentiels à nos vies, si nous les employons tous (ou presque) dans notre quotidien et pour tout faire, il y a un monde d’innovations qui s’ouvre devant nos yeux ébahis. Suivez moi ! Autant vous le dire, l’essentiel de mes surprises proviennent des idées que certaines start-ups ont et développent en collaborant avec le géant coréen. Ces idées appliquées au monde l’entreprise (que nous appelons BtoB) sont incroyables d’évidence. Elles ont toute ce potentiel de changer la vie des gens, qu’ils soient médecins, commerçants, commerciaux ou ouvriers spécialisés sur un chantier, ou encore vendeuses de boutique. On a de plus en plus cette crainte que la machine pourrait remplacer l’homme, mais il faut sans doute revenir avec humilité au constat sans appel que la machine peut déjà  faciliter les tâches des humains, des travailleurs, des artisans voire même des artistes. Prendre …

Le marketing à l’école du biathlon : ou comment monter sur le podium ?

Martin Fourcade est cet athlète hors norme qui gagne et qui gagne encore. Toutes les saisons, nous nous posons cette question : comment fait-il pour s’imposer dans tous les formats de course et dans toute les conditions de neige, de parcours ou d’imprévus ? Hier, au cours d’un déjeuner sympathique avec un client, nous en venons à cette interrogation fondamentale : comment faire la différence dans un marché devenu hyper concurrentiel ? Faut-il privilégier l’offre produit ou au contraire imaginer des solutions service qui créeront un engagement plus fort et plus durable de nos clients ? Ce matin, en enregistrant un podcast sur les bonnes pratiques du Social Selling, on en vient à un moment à cette clé de toute philosophie commerciale (et oui, je sais bien que les deux mots ne devraient sans doute pas être associés) : si tu montres que tu as besoin d’un client, tu envoies automatiquement un message qui fait peur, qui crée de la distance, qui donne cette impression que tu es prêt à tout pour conclure ; or …