Tous les articles classés dans : le plaisir et la fidélisation

L’olfactif au service de l’expérience et de la performance artistique

J’ai déjà évoqué cette société qui conseille les entreprises sur leur signature olfactive, et qui travaille beaucoup pour un marketing sensoriel. Natarom est une société dynamique, et lors d’une riche conversation avec Geneviève Renou, nous avons exploré une autre dimension de nos expériences sensorielles. Car toute expérience n’est pas seulement une recherche de mémorisation. Si nos sens jouent en faveur de notre capacité à nous souvenir, des choses, des gens et des lieux, bref des moments de vie les plus joyeux comme les plus tristes, ils ont un rôle essentiel pour notre imagination. Alors lorsque Geneviève m’explique comment elle a conçu (avec des parfumeurs) un dispositif pour une exposition artistique à Marseille, je l’interroge sur l’intention initiale : s’agi-il de lier un parfum, une senteur, à une oeuvre précise, voire à un artiste ? Est-il question de créer une ambiance susceptible de favoriser le partage futur de l’expérience du visiteur, en lui donnant autre chose à partager que des oeuvres pas forcément faciles à décrire ou à) expliquer ? Et l’idée qui est à la …

Les amis et la fidélité #respect

Depuis longtemps je lis avec beaucoup d’intérêt tous les articles ou commentaires qui nous invitent à traiter nos clients comme nos amis. C’est du reste, l’un des conseils que je présentais dans le livre sur la fidélité, que j’ai écrit il y a déjà 4 ans (à commander ici). Et puis, comme souvent, je remets en question ce principe social de notre morale communautaire : les amis sont-ils fidèles ? Ne sont-ils pas comme les autres, parfois fidèles parfois volages, et sans aucun doute à un moment ou un autre, porté disparus ? L’humain étant un être de désir, selon Spinoza, ce désir étant une tension née du vide émotionnel entre bonheur et ennui, selon Comte-Sponville, est-il seulement possible qu’il soit un ami fidèle ? Et surtout qu’est-ce que cela signifie pour la qualité de la relation que nous entretenons au fil du temps ? Avons-nous vraiment des amis de 30 ans ? Nous sont-ils restés fidèles comme une femme à son parfum ? Seront-ils encore là demain ? Je crois finalement que la fidélité …

Stratégie du chocolat responsable ? #onenparle

Les carrés de chocolat doivent-ils être carrés ? Non ce n’est pas un sujet de philo pour le bac 2022. Non plus qu’une question de gourmandise ou de rationalisation de l’outil de production des marques de chocolat. Alors pourquoi ? En découvrant (une deuxième fois) les tablettes de Tony’s Chocolonely grâce à mes amis de #Freshworks (merci Angelica et Hugo) j’ai appris quelque chose d’incroyable et je me devais de te le raconter ici… Tout petit déjà, je mangeais du chocolat ! Oui tu t’en fous, mais. Il m’aura fallu attendre plus de 50 ans pour réaliser que j’ai cru trop longtemps qu’il y avait un rite magique dans la distribution des carrés de chocolat. Oui je pensais que le nombre de carrés dans une tablette permettait de partages équitables, en fonction du nombre de gourmands réunis pour l’occasion. Car face à la gourmandise avoir des lignes de partage claires peut s’avérer utile. Et puis les lignes et les colonnes de séparation facilitent grandement le découpage et réduisent ainsi les pertes de petits morceaux… Alors …

Cet été le camping de mémé fait sa promo ! #marketingzero

Vu à la télé, comme le disait les jolis publicitaires des années 80, qui semblent encore sévir dans les territoires ! Je regarde 5 minutes d’un reportage sur les astuces commerciales ou marketing de certains départements français qui espèrent attirer le touriste en mal d’exotisme et de budget pendant la saison estivale 2021, et j’en ai la larme à l’oeil… Ben oui, qu’est-ce que tu crois, j’ai fait du camping quand j’étais enfant, aussi voir des gens faire la queue aux sanitaires, me renvoie immédiatement aux tables et chaises pliantes de mes grands-parents… De belles images dans des campings en Bretagne ou même parfois en Autriche (et non je n’illustrerai pas cet article avec une photo en culotte tyrolienne !)… Alors le camping aujourd’hui, c’est un vrai secteur industriel du tourisme sur lequel de gros acteurs ont mis la main. Ils ont compris qu’un mobile home, c’est plus rentable et plus attrayant pour les familles aux moyens limités, qui veulent tout de même visiter la Somme, l’Indre ou pourquoi pas le Nivernais… Ils louent des …

Etes-vous abonné au marketing émotionnel ? #oupas #stop

Hier nous en avons largement débattu dans une room animée avec Pierre et Philippe, le problème du désabonnement aux newsletters qui envahissent nos boites mails est sujet à controverse. Rien de grave semble-t-il, surtout si l’on prend les chose avec humour, comme notre ami britannique James Veitch dans ses vidéos. Car la meilleure manière de traiter le problème serait, selon James, de répondre avec humour aux envahisseurs. Ou, pourquoi pas d’installer des réponses automatiques, exactement comme le font ceux qui ont tombé dans les outils du marketing automation, désormais aussi fréquemment utilisés que les déodorants 48h en plein été. Mais fort heureusement, nous avons évoqué d’autres pistes… ne serait-il pas raisonnable de ne pas s’abonner du tout ? En manifestant notre intérêt pour un contenu, envoyons-nous un signal de consentement pour la vie ? Si j’embrasse une femme demain, est-ce une demande en mariage qui nous conduira à dialoguer jusqu’à l’entrée au cimetière ? Ouf ! Je crois que nous devrions respecter davantage les gens et leur désirs d’une relation intense mais brève. Ainsi, si …

10 ans après Gary V où en sommes-nous de la Thank You Economy ?

2011 c’est à la fois 10 ans après et 10 ans passés à essayer de comprendre ! Et pourtant si ce livre avait été écrit en 1995, son titre aurait annoncé : Pourquoi Amazon va prendre le pouvoir et écraser le retail ? (#teaser) Alors pourquoi faut-il encore publier un post sur Linkedin pour rappeler aux gens l’immense valeur créée par la gratitude exprimée ? Dire merci, écrire merci est un moteur de la passion d’agir, d’aimer, d’entreprendre et même de faire du marketing. Aussi la fidélité est une question de gratitude inversée. Il ne s’agit pas tant de trouver un cadeau à offrir et encore moins une réduction pour le client qui est devenu fidèle, en achetant plus ou plus souvent, que de proposer la meilleure expérience possible dès la première fois. Car si tu te souviens de quelle chose dans la vie, c’est souvent de la première fois ! Et si tu ne donnes pas tout ce que tu as, tout ce que tu peux offrir dès la première expérience, pourquoi crois-tu que …

Interview émotionnelle de Frédéric Faivre #LeParrain #Goodfazer

Oui j’ai croisé sa route ! Pas celle de Marlon mais celle de Frédéric et tu le sais peut-être, s’il est moins connu, il a tout de même la paternité d’une quantité énorme de parrains en France et ailleurs. Fondateur de Goodfazer, Frédéric Faivre est un ambassadeur du parrainage moderne ! Il rejoint Mireille Messine chez Splio, afin de travailler plus vite et plus loin sur les programmes d’une fidélité qui implique réellement le client, et qui lui propose de se transformer en « commercial » pour la marque qu’il aime. Patrice : « Bonjour Frédéric, peux-tu nous dire comment tu as transformé cette vieille technique marketing et commerciale du parrainage ? » Frédéric : « Bonjour Patrice ! Disons que la transformation de ce vieux modèle tient beaucoup à la digitalisation des moyens de communication et de relation client. Il ne coûte rien ou presque d’envoyer des emails, et on peut facilement connaître leur efficacité. D’autre part, les clients achètent tous en ligne à un moment où un autre, ce qui accroit leur capacité à transformer rapidement une offre …

Faut-il joindre l’utile à l’agréable ? #stratégie #marketing #2021

Je lis la tribune de mon amie Cyndie, éclaireur de marque et directrice marketing de Cision France, relayée par le Siècle Digital et qui nous propose en trois points de préparer notre stratégie marketing pour 2021. Et, oh surprise, la première recommandation pour passer à l’après 2020 est d’inviter les marques à faire la démonstration de leur utilité ! Vieux débat économique s’il en est, l’utilité (et même celle d’une marque) existe-t-elle ? Rappelons que ce principe introduit par John Stuart Mill, prescrit d’agir pour tendre vers la maximisation du bien-être collectif. Amusante interprétation contre-intuitive de ce que l’utile pourrait être agréable et contribuer au bonheur ! Alors que dans ce que je crois comprendre de la préconisation de Cyndie, il serait davantage question de montrer ce à quoi sert la marque dans la vie des gens. Est-ce la même chose ? Devons-nous prouver notre utilité afin de nous rendre agréable ? Est-ce que j’achète un objet pour me faire plaisir ou parce qu’il a une réelle utilité ? En tant de crise économique, on …

Faut-il continuer à manger des burgers comme papa ? #oupas

Juste avant qu’ils ne ferment boutique pour cause de confinement, on m’envoie une information sur Les Burgers de Papa qui propose désormais une version mobile de son programme de fidélité. Ouf ! Il était temps ! Pendant ce temps-là, notre ami Fred le pilote de ligne polyglotte, fait plusieurs apparitions d’une drôlerie propre à #Buzman et bizarre coïncidence, je découvre aussi Bioburger, une autre jeune enseigne du burger. Embouteillage dans ma tête gourmande, comment vais-je choisir ma prochaine commande ? Faut-il privilégier le fun comme le pense nos amis de #BurgerKing ? ou au contraire viser la qualité des ingédients français et la responsabilité comme tentent de nous le dire les deux marques challengers citées plus haut ? Deux missions qui pourraient cohabiter si j’en crois Les Burgers de Papa, mais qui sont totalement remises en question, justement, par ce que leur responsable marketing croit être un programme de fidélité (pour le coup à la papa, est parfaitement choisi pour le qualifier). « La satisfaction client est au cœur de notre stratégie. Les chiffres de mise …

Il signe de la pointe de son club, d’un X qui veut dire… #Decathlon #DX

La rentrée c’est toujours à fond la forme ! Je ne sais pourquoi ni comment cette enseigne se débrouille pour être dans mon actualité marketing, mais c’est une fois de plus le cas, au moment où chacun se dit qu’il faudra s’y remettre. Au sport aussi ! Alors le nouveau magasin prototype de l’enseigne sportive préférée des français (et ailleurs en Europe ou dans le monde), a été conçu pour nous faire vivre des expériences XXXL ! En réalité, le défi permanent d’un magasin du retail est simple à exprimer : comment réduire au strict minimum les tâches d’aménagement, de préparation des linéaires, d’encaissement, et de reporting (par exemple) afin de libérer le temps des conseillers / vendeurs dans les rayons ? Vous me direz que l’idée n’est pas neuve. Certes ! Mais d’autres l’ont interprétée comme un moyen de réduire les coûts, au sens où la machine remplace l’humain et donc réduit le nombre de collaborateurs à payer pour une surface donnée. Erreur ! Partout où l’on supprime des postes de conseiller clientèle, on …