Tous les articles classés dans : l’humain dans le marketing

Retour sur le #ONfest, avec Aude, Raphaël et Augustin…

Que ça fait du bien ! Vraiment ! Enfin des gens en vrai, là, juste devant moi, qui fait partie d’une petite audience de privilégiés invités à une après-midi d’inspiration proposée par Freshworks : le #ONFest. Merci Hugo et Angelica pour cette belle invitation ! Au-delà du plaisir d’être assis à côté de vrais gens et de pouvoir leur parler (certes derrière un masque) et lire dans leurs regards tour à tour, étonnement, attention, gentillesse et amusement, le moment d’échange est irremplaçable. Alors quand, en prime, tu vis la même expérience à Paris, à Londres à Amsterdam, via la technologie et la synchronisation de toutes les scènes, ça donne le sentiment d’être et de vivre pleinement. Soyons clairs, la qualité des intervenants et de leurs propos est décisive et hier, nous avons été particulièrement gâtés. Je ne reviens pas ici sur les présentations brillantes des dirigeants de cette société d’origine indienne, et implantée partout dans le monde, mais je sens à souligner une volonté de diffuser du bonheur, de créer les conditions d’un bien-être partagé …

Ce que les femmes apportent à la stratégie des marques…

Ce matin lors d’un webinar passionnant avec Xavier, le leader com externe de Decathlon United (autrement dit Decathlon monde, une marque présente dans 70 pays et qui rassemble près de 100 000 collaborateurs passionnés de sport), nous avons évoqué en toute humilité les progrès que la marque a encore à réaliser pour l’avenir. Il faut bien l’avouer, il est très rare d’entendre un leader de communication exprimer aussi clairement ce que son entreprise pourrait mieux faire, va mieux faire, et met déjà en place pour progresser. L’un des axes de progrès évoqués par Xavier, est la parité femme / homme au sein des comités de direction de l’enseigne préféré des français.es. Ah ? Je me souviens pourtant avoir démarré une collaboration avec une directrice de magasin et un directeur-adjoint rencontrés à Annemasse (si vous passez par ici Sébastien et Caroline je vous embrasse). Alors quand je reçois un magnifique communiqué soulignant l’apport des femmes dans la vision stratégique des marques, je me dis que le sujet est bien réel. Ouvrons le bal avec Kara Trent, …

Faut-il avoir peur de l’intelligence émotionnelle ? #oupas

Lundi prochain, commencera une nouvelle aventure en mode radio : je serai l’un des trois co-host d’une room intitulée : Vidéo Canapé ! Drôle de nom pour une drôle de rencontre initiée par des belges (ou presque) qui m’ont très gentiment proposé de faire débat autour des vidéos qui nous inspirent et qui changent nos vies (à la marge ou fondamentalement). Et, bienveillance ou tentative de séduction, le premier sujet dont nous parlerons est justement l’intelligence émotionnelle, évoquée dans une conférence par Bernard Flavien (si tu veux un raccourci vers ce contenu, va vite en bas de cette page pour y cliquer sur le lien… #ahahah). Or, tu t’en doutes, toi qui me lit avec constance (et non il ne s’agit pas ici de savoir si Constance est dans ton lit… ta capacité à imaginer des scènes insolites m’étonnera toujours…), je ne suis pas d’accord avec tout et parfois même pas d’accord du tout ! Sacré Bernard ! Alors, quel est le point de discorde sur lequel nous pourrions débattre des heures ? Oui Bernard, …

Comment concilier marketing émotionnel et libre arbitre ?

J’aime bien ces moments d’échange avec des étudiants qui souhaitent aborder le marketing émotionnel dans leur mémoire, ou leurs travaux de fin de parcours. Souvent, leurs question sont témoins d’une certaine fraîcheur et, c’est bien normal, d’un manque de culture au sens de l’historique et de l’évolution de ce métier. Et c’est une vraie qualité ! C’est un regard neuf qui se pose et qui nous oblige, tous, nous les pros du marketing, à prendre un peu de recul et à rester humble. Bref, remise en question sous la question ! Alors quand Coralie me demande si le marketing émotionnel n’entame pas le libre arbitre du consommateur, je réfléchis un peu avant de répondre. A partir du moment où s’installe une relation affective, conséquence de l’émotion partagée, d’une expérience perçue comme positive, il y a un biais injecté par le marketing. Dès lors qu’on apprécie, qu’on aime ce que l’on a vécu, il devient très compliqué de rester dans l’objectivité comparative. Ce que j’aime est presque par défaut, supérieur à tout ce que l’on pourrait …

La marque peut-elle être authentique dans sa stratégie marketing ? #oupas

Sincèrement ? Sérieusement ? Lorsque Sylvain m’interpelle sur la question de l’authenticité proclamée qui pose problème à l’essayiste et journaliste Anne-Cécile Robert, je m’interroge sur ma légitimité à répondre. Oui mais, l’auteure de plusieurs ouvrages évoque la « stratégie de l’émotion » (que je n’ai pas lu) en écho à « la stratégie du choc » écrit en son temps par Naomie Klein (que j’ai lu). Or il y a là une réflexion sur la dimension politique de la montée des émotions dans nos conversations sociales, et dans leur sur utilisation dans les media. On est semble-t-il loin des préoccupations marketing et même personnelles, l’idée ici étant de dénoncer ce recours à l’émotion comme une stratégie visant à manipuler les foules, les opinions et in fine les élections donc la représentation du pouvoir. Néanmoins, la phrase retenue par Sylvain s’applique elle, avec pertinence au grouillant monde de Linkedin et revient une nouvelle fois sur ce que nous y disons. A mon humble avis, nous y racontons des histoires ! Mais est-ce pour autant que nous ne sommes pas authentiques …

La baromètre du social selling : un festival de bonnes nouvelles !

J’aime bien les bonnes nouvelles et je sais que vous aussi. C’est ce qui caractérise les gens optimistes et généreux comme vous, mes lecteurs.trices. Depuis 3 ans La Poste et Intuiti publient un baromètre de cette activité désormais bien connue sous le nom marketing de social selling. Des contenus publiés par une marque ou une entreprise sans objectif directement commercial, ayant pour vocation de créer de l’envie, de se faire aimer par des gens qui découvrent alors un service, une offre, des produits sans qu’on ne les sollicite de manière agressive ou intrusive. C’est l’art et la manière de se vendre sur les réseaux sociaux, dirait mon ami Loïc, trop occupé par son festival d’été. Certes ! C’est une adaptation de ce qu’on imaginait être de l’Inbound Marketing, avant que finalement l’on ne s’aperçoive que le ROI est très difficile à maitriser ou à optimiser. Bref des commerciaux qui ne prospectent pas à l’ancienne, en mode cold calling, ou envoi massif de mails, c’est tout de même mieux et surtout plus respectueux de nous et …

Et si vous obteniez davantage de oui ? #trustfirst

Un excellent point dans nos stratégies marketing réside dans notre capacité à générer des oui. Pas seulement des Leads, autrefois présentés sous le format carte de visite, et désormais davantage sous forme d’une invitation à rejoindre un réseau social, ou d’une autorisation à envoyer des informations, mais des oui qui confirmeraient qu’une véritable relation peut commencer. Quand j’entends l’anglicisme « closing » signifiant que la vente entre dans son moment de vérité, je me demande comment il est possible d’entendre non comme réponse ! Pourquoi ? En imaginant une conversation avec un prospect, dans laquelle il dirige l’échange, mon objectif est bien de lui dire oui, le plus souvent possible. Mon but ultime étant qu’il me demande si j’accepte de travailler avec lui et non pas l’inverse. Mais pour en arriver là, quelles sont les étapes à franchir ? Comment débuter cette conversation qui le conduit doucement vers la seule issue qui nous rassemble : devenir mon client ? J’ai lu un excellent article américain sur le sujet du « easy yes to get » et je voudrais vous …

Un pitch pour l’éternité ! ou comment mettre des mots sur un projet engageant ? #Challenge

Voilà plusieurs semaines que nous réunissons notre groupe de travail pour donner une autre dimension, un nouvel élan au Social Selling Forum. Nous avons mis en œuvre nos intelligences, nos sensibilités, nos envies de changer le « monde », pour exprimer le plus simplement et le plus fortement possible cette passion commune : comment transformer la Vente par le Social Selling ? Nous avons écrit nos valeurs, couvert un large tableau blanc de nos post-it colorés pour donner du sens, du corps à notre mission. Il nous importe réellement de transmettre un message clair à notre éco-système, aux talents qui nous entourent déjà et qui vont nous rejoindre bientôt. Car ce premier cercle puis les suivants, doivent absolument entendre notre voix et comprendre que l’enjeu majeur est justement leur propre engagement. Alors il m’est revenu d’animer un atelier collaboratif, pour faire émerger nos mots. Nos mots clés, nos mots essentiels, nos mots d’amour aussi. Pourquoi sont-ils décisifs pour le succès de notre projet ? Au lendemain d’une exceptionnelle prise de parole de sa majesté Queen Elisabeth II …

Le sport peut-il nous aider ? Quand Adidas en appelle à sa communauté… #Hometeam

Le monde du sport est à l’arrêt depuis déjà de très longues journées… Hier, nous apprenions que Wimbledon était purement et simplement annulé et nous partagions ce sentiment d’être dévasté avec notre ami Roger (Federer). Inquiet comme lui pour son avenir : sera-t-il en capacité de se lancer dans une nouvelle quête l’an prochain et de terminer sa carrière sur un sacre dans le jardin du tennis mondial ? Les JO de Pékin sont également reporté, plongeant l’ensemble des sportifs dans le néant en termes d’objectif et annulant probablement tous les programmes de préparation intensive censés les emmenés sur la plus haute marche du podium olympique. Pape Diouf a perdu la vie dans cette épidémie catastrophique, et Marseille autant que le Sénégal versent de chaudes larmes sur cette disparition d’un président de club médiatique et populaire. Les exemples sont tellement nombreux. Je ne souhaite en aucune façon contribuer aux nouvelles dramatiques qui nous envahissent. Alors parlons du sport à la maison ? Bof ! Toutes les salles de sport de France et d’ailleurs, se sont …

Decathlon à fond la forme ? #covid-19 #impression3D

Vous l’avez lu sans doute dans les news qui ne sont pas fake : le masque #Easybreath de Decathlon a été modifié grâce à l’impression 3D pour être branché sur des respirateurs en Italie ! A-t-il sauvé des vies ? Est-il un outil providentiel dans cette crise sanitaire ? Le groupe déclare avec prudence travailler avec des centres de recherche, sur ce sujet, et demande à tout le monde de ne pas tenter de réaliser des expériences qui pourraient mal tourner. Bravo ! Ce produit a connu un succès incroyable en France et en Europe depuis 1 an et demi, au point d’être vu un peu partout sur les plages du monde ; ou plutôt sous les eaux de nos mers et océans. Il est le fruit de la recherche et de l’innovation permanente de cette belle marque, pour le bien et une meilleure pratique d’une activité sportive des clients. L’enseigne numéro 1 aussi bien en termes de satisfaction, de fidélité des clients mais aussi d’entreprise où les collaborateurs aiment travailler, œuvre depuis longtemps pour …