Tous les articles classés dans : l’humain dans le marketing

La face cachée du marketing de profil !

Soigne ton profil qu’il disait ! Combien de coachs en profil as-tu déjà rencontrés ? Et combien sont-ils moches de face ? Aie, ça pique ! Je te pose la question parce que tout à l’heure, en sortant d’un déjeuner avec un ami, je me suis rendu compte que je le trouvais bien plus beau de face que sur son profil. Incroyable ! D’ailleurs, de profil il m’a semblé différent aussi. Plus froid peut-être, plus sérieux sans aucun doute, plus professionnel, me dirais-tu. Possible. Et puis je relis la très longue interview que m’a proposée Sébastien, et je m’interroge sur la justesse du portrait. C’est très intriguant de se voir exposé en quelques paragraphes généreux. Est-ce tout ce que tu avais à nous dire ? Est-ce un portrait embelli de cette personne que tu auras peut-être un jour en face ? Alexis, lui, est d’une très belle force de communication lorsqu’on est face à lui. Chaleureux, passionné, attentif, curieux. Il aime les gens et tu le sens immédiatement. De face, il est très convaincant, séduisant …

La responsabilité de l’entreprise est-elle un sujet de communication ? #RSE #podcast

Lorsque tu commences à te poser des questions sur un sujet aussi essentiel, c’est certainement que tout n’est pas clair. Il y a matière à débat. Qui est vraiment responsable et de quoi ? Faut-il communiquer sur sa responsabilité ou laisser les autres la constater, la louer, la récompenser ? Est-ce à la direction générale de porter la #RSE ? Autant te dire que si tu es concerné par cet enjeu dans ta boîte, c’est sans doute l’occasion de découvrir les podcast du décodeur de la communication, créés et animés par Laurent, le brillant patron de l’agence Mavericks. Accompagné par Jean-François, nous conversons dans cet épisode de 50 minutes, de cette RSE que beaucoup imaginent désormais comme un instrument de communication hélas dévié de sa trajectoire et tombé dans la machine à laver du green. Pour nous, il convient de bien définir le périmètre de la responsabilité, de bien comprendre que l’entreprise ne peut embrasser tous les sujets, toutes les responsabilités, car il est évident qu’elle n’en a mis les moyens ni la vocation. Choisir …

Stratégie de marque : une histoire d’hommes ? #oupas

Evidemment réduire l’histoire épique d’un repas entre un fils et un papa à un film de 3 minutes, va faire rire ou pleurer. Elle nous renvoie aux déboires des pères qui se retrouvent confronter à « maman fait pas comme ça » et autres « chez maman on mange des papillons ». Elle nous renvoie à l’image de la séparation, de la désintégration de la cellule familiale dans laquelle chacun à sa place, son rôle et ses prétendus savoir-faire. Alors quand il s’agit de récupérer son gamin pour une soirée ou un week-end entre hommes, le moment du repas est déterminant. Pas forcément parce que c’est là qu’on attend les hommes, mais parce que le lien social entre nous, est, dans notre culture, fortement impacté par les moments autour de la table. Ce soir ça pourrait être un spaghetti bolognaise, parce que la marque qui nous parle ne prend pas le pari de la difficulté culinaire et tient à rester accessible au plus grand nombre. A moins que. Cet exercice de narration autour du manger mieux, est-il déclinable à …

Stratégie de marque : jusqu’où devons-nous être engagés ?

Manifester son soutien à une cause mondiale lorsque survient une crise menaçant un peuple et indirectement toute l’Europe, semble une évidence. Pour autant, c’est un engagement fort qui mérite réflexion, non parce qu’il serait jugé opportuniste ou suiviste, mais parce qu’il énonce une prise de position dont on ne reviendra pas facilement. Si je suis révolté par la guerre, je peux aisément m’exprimer. Je suis farouchement contre toute forme de guerre, d’agression, d’occupation de territoires, de terrorisme, et ce n’est pas une question de camp à choisir, c’est un principe. L’apologie de comportements guerriers m’est insupportable depuis des années. Je ne vais plus voir un film de guerre, je ne lis pas de livre relatant la guerre ou les invasions barbares, bref, je suis devenu pacifiste. Mais là n’est pas le sujet. Lorsque une marque s’engage, elle engage toute l’entreprise et ses parties prenantes à sa suite. Elle devrait s’assurer au préalable que cet engagement est partagé, accepté par la très grande majorité de ces acteurs, incluant ses clients évidemment. Un leader de la marque …

La stratégie du commentaire sur Linkedin #TaDiKoi

Ce qui me saisit d’effroi en me rendant sur Linkedin, c’est cette facilité que nous avons à nous commenter les uns les autres. On dirait du Lelouch. Tout et même parfois n’importe quoi, nous invite au commentaire. Et tu en penses quoi toi ? ben… rien ! Alors, s’agit-il d’une stratégie ? Faut-il, dans l’affirmative, imaginer qu’elle puisse nous différencier, nous faire émerger du magma gluant de toutes ces conversations égotripées ? Peut-on ainsi passer entre les mailles du filet de ce méchant algorithme qui fait tellement peur aux nains bleus du contenu vide ? Oui commenter peut parfaitement intégrer ta stratégie. Bonne nouvelle ! Si tu commentes un post, deux choses surviennent en même temps. Tu indiques à ton réseau, ce qui motive une réaction de ta part. Et, tu prends une (petite) place dans la conversation, te faisant ainsi « voir » de la communauté touchée par le sujet du post en question. Note rapidement pour ta réflexion stratégique, que lorsque tu commentes, tu existes aux yeux des autres (y compris de celles et ceux …

Calendrier de l’avent et stratégie du quotidien

Ce qui est formidable chez l’humain, c’est sa capacité à se réjouir de presque rien. Comme le chante Alain : « la vie ne vaut rien rien rien… mais rien ne vaut la vie » (sous-entendu avec ceux qu’on aime vraiment). Or ces petits rien que l’on nous promet chaque jour avant l’évènement joyeux et familial de fin d’année, sont tout de même extraordinaires et illuminent nos âmes d’enfants, en attente de cadeaux. J’aime les cadeaux ! J’aime aussi les surprises ! Alors quand je me lève et que je descends les marches qui me séparent du calendrier qu’une belle personne a rempli à l’avance de magnifiques attentions, je suis heureux. Et toi, tu vis comment ce moment ? Et le truc impensable dans la vie de tous les jours, c’est justement que chaque matin est à la fois le même et totalement imprévu. Le cadeau change et la joie se renouvelle… Si tu n’as pas essayé cela, tu as manqué ce qui rend la vie plus belle : la joie d’offrir et le plaisir de recevoir. …

Et si on passait au slow ? Unbox ta com avec #Wild&Slow

« Nous chez Wild&Slow on l’a fait grave !… On choque certains maison préfère travailler avec des clients qui nous ressemblent et qui ne trichent pas sur les valeurs. humaines et écologiques. » Si tu écoutes Julien Massiot et son équipe dans un long documentaire, tu retrouveras le goût du slow. Pas pour un quart d’heure mais presque. C’est à ce moment que je me souviens des réactions vives d’hier soir lors d’un #CanapéVidéo consacré au marketing et qui m’a demandé beaucoup d’efforts pour tenter d’expliquer que l’on peut faire un marketing qui change le monde de façon positive pour le bien des clients et de tous. Oui c’est une volonté de vendre mieux y compris en vendant moins. Nous pouvons avoir un impact positif sur la planète. C’est notre mission. Je comprends bien les réactions de Janluk ou de Clair qui douent fortement que des entreprises, et plus encore des marketers, envisagent sérieusement de vendre moins. Et pourtant elles et ils existent. Et pour autant c’est réaliste. Lors de ce #friday que trop de gens pensent …

La seconde main dans mon slip ! #stratégie ou #opportunité

Oui tu n’y crois pas non plus, toi qui as reçu ce message pour vanter les mérites du slip d’occasion. Et pourtant. Le Slip Français, qui fête tout juste ses dix ans, s’est mis en tête de nous aider à revendre nos slips, ou nos pyjamas. Et pourquoi pas ? Oh bien sûr il s’en est passé des choses dans mon slip. Des aventures inoubliables, des distorsions, des échappements, des tiraillements, des échauffements et même des refroidissements impromptus. Pour autant, une fois passé dans la machine à laver, rafraichi par la lavande ou les fleurs des îles tropicales, que reste-t-il de nos souvenirs ? Si nous tenons tant à conserver cette petite culotte dans nos tiroirs n’est-ce pas pour nous remémorer qui l’a enlevée avec passion et tendresse ? ou qui aurait fantasmé sur la suite sans jamais y être autorisé ? Alors quand tu cliqueras sur mon slip pour le glisser dans ton panier, pense un peu à lui, à ce qu’il a vécu et à ce que tu lui réserveras comme nouveau terrain …

Experience immersive à la MaddyKeynote #MKN21

Ground Zero to major Tom : it’s gonna be a nice day ! Ground Zero ?? Oui un lieu plutôt garage pour recevoir la MaddyKeynote cette année et pour tout te dire, cher.e lectrice.teur, je me suis demandé un instant s’il y avait un lien avec Marketing ZERO ? #oupas Sinon, tu connais le principe de cet événement qui invite des speakers d’horizons très variés à converser sur leur vision de l’avenir. Un avenir plus responsable, plus optimiste ou plus effrayant, c’est selon ton niveau de confiance dans l’humain. Que l’on écoute Benoit Raphaël ou Laurence Devillers, il est clair que nous avons toutes les possibilités de créer « a better future » : utilisons mieux notre intelligence collective et procréons ! (ahahah ce n’est pas moi qui le dit mais tu te doutes que si tu veux un avenir pour l’Homme, il faudrait penser aux enfants…). Alors quand je débarque sur la planète Maddyness organisée en une multitude de points de rencontre, extérieurs ou intérieurs, dans des décors végétaux ou métallo-industriels, je ressens vite une ambiance …

5 trucs à savoir sur le social listening #oupas

Bebel est mort ! Il sera enterré à St Germain des Prés après un hommage national rendu par la nation de cet acteur magnifique mais à bout de souffle. Voilà ! Truc numéro un : tu surfes sur la tendance et tu te glisses dans les conversations. Alors si tu es une marque, tu guettes ce qui se dit sur toi, tes concurrents (ici Alain Delon) mais aussi ton marché, tes valeurs ou ta mission. Bref tu écoutes les conversations sociales. Pour une entreprise, c’est sérieux et cela peut s’avérer très utile. Ainsi Cision France lance une offre complète incluant la partie sociale, afin d’éclairer encore mieux les annonceurs. C’est en rachetant Brandwatch dont c’est la spécialité que la société est passée de la veille classique à une veille 360 (au sens digitale et sociale aussi). Bien ! Bravo même ! Mais qu’est-ce que cela signifie pour nous tous les marketers ou communicants ? 1 – Ecouter est difficile. Nous parlons trop et trop souvent. Alors quel est notre temps de cerveau disponible pour l’écoute …