Tous les articles classés dans : vive les marques !

Le goudron et la plume : une rencontre qui aurait pu mal tourner ! #Asphalte

« Nous avons imaginé notre marketing sans vraiment nous plonger dans une analyse aussi poussée des implications en termes de valeurs ou d’engagement. Nous travaillons beaucoup à l’intuition et cela nous réussit plutôt bien » – William, CEO Asphalte Etre ouvert à la conversation critique, solliciter un avis extérieur, sont des signes d’une intelligence rare, aujourd’hui. Dans un contexte trop évident de bashing des marques, je reconnais humblement que William m’a surpris et peut-être même retourné comme on le dit au Bureau des Légendes. Comment est-ce possible ? Pas moi !?.. Je t’assure, cher.e lectrice.teur, que j’ai été très heureux de notre échange et que cela a créé cette envie de reprendre ma plume, légère, pour parler de goudron. Parce qu’au fond la seule question qui vaille, et je remercie William de me l’avoir soumise, c’est bien celle de l’existence d’une marque au nom d’Asphalte dans notre monde d’après. Est-ce qu’on peut symboliser le goudron et pour autant, avoir une vision moderne et responsable de notre société et donc de nos consommations ? Quand tu es goudron, …

Lou, une très belle histoire d’amour ! #LaRedoute

Quand j’ouvre le communiqué de presse de La Redoute, cette vieille marque française redevenue « jeune » grâce à un re-lancement digital, je me demande quelles images Géraldine Nakache a bien pu glisser en douceur dans ce film de trois minutes. D’accord, j’aime bien ce que propose Fred & Farid en général, mais comment raconter le catalogue de La Redoute dans une histoire d’après ? Pourquoi choisir une actrice passée derrière la caméra publicitaire pour la première fois ? Quelles émotions ? Et puis j’ai cliqué sur le lien et j’en suis resté là… interdit de mots, submergé par l’émotion ! Merci Géraldine pour ces trois minutes passées dans le coeur de Lou ! C’est beau ! Cela m’a bouleversé et c’est exactement ce que j’attends d’une belle histoire ! C’est aussi pour cela que je fais mon métier de marqueter émotionnel avec passion. #enjoy #lovefirst   PS : si vous voulez apprendre à raconter votre histoire d’après, c’est par ici.

Happy #Lunii ! La très belle histoire d’une fabrique à histoires !

On est lundi et je me demande quelle histoire nous avons raconté hier aux enfants qui se réveillent dans le monde d’après. De belles histoires ? Des histoires qui faisaient peur ? des histoires avec des héros tout gentil tout mignon, qui vivaient sur une planète bleue en harmonie avec leurs amis les arbres et les animaux ? Des histoires fantastiques avec des dragons et des princesses charmantes qui se battaient pour la liberté, pour mal découverte de pays merveilleux ? Il y a tant d’histoires dont nous ne nous souvenons plus ce matin… Alors je découvre Lunii et j’ai soudainement envie de saluer le courage et la perspicacité de Maêlle Chassard, fondatrice de cette start-up intrépide et semeuse de petits cailloux sur les chemins buissonniers de l’entreprenariat français. Bravo ! Créer une fabrique à histoire pour les enfants, c’est les laisser choisir les mots images clés de l’aventure qu’ils ont envie d’entendre. Formidable idée pour tous ces parents qui ont renoncé à solliciter leur imagination, et qui lisent ou racontent toujours les mêmes contes. …

La marque est-elle une valeur refuge de l’après ? étude #Forrester

Dans une brillante tribune dont il a le secret, Thomas Husson, VP Principal Analyst pour Forrester, expose quelques uns des enseignements tirés d’une récente étude sur le moral et la perception de l’après covid19 en France (et ailleurs dans le monde). Immanquablement certains points méritent d’être partagés avec toi, cher.e lectrice.teur et j’imagine te questionner à mon tour, pour mieux y réfléchir ensemble. Dépassons un moment la désormais trop évidente « quête du sens » proclamée par 62% des français, bien avant cette crise, et plongeons-nous dans l’après. Naturellement les entreprises, les marques seront attendues sur leur véritable engagement en faveur de la société, du respect de la nature et sans aucun doute de l’amour de leurs clients et de leurs collaborateurs. Si quelqu’un doute encore de cela, qu’il se lève et quitte immédiatement la salle ! Je tiens à m’adresser à des marketers qui aiment les humains et leur planète. De la même manière, je crois bien entendu que la relation client est et sera très impactée par cette crise, non pas tant qu’elle doive se …

A quoi pensent les hommes… qui achètent leurs fringues chez #Asphalte ?

Tu sais Barbara, ton commentaire m’a perturbé. Ou comme dirait Matthieu, il m’a persuadé qu’il fallait clore cette histoire de bad boys en t-shirt coton bio portant des shoes à 300 balles ! Et puis, tout à l’heure, Julia m’a fait sourire avec son analyse très pertinente également de ce film qui booste l’audience de ce blog au-delà de toute logique. Car tu as raison, Barbara, de demander : « Pourquoi cette vidéo qui mêle le mec viril (quadra ou quinquagénaire, donc on se demande quelle est la tranche d’âge de ce « maximum de mecs ») et une Mustang avec le besoin de respecter l’environnement et d’être plus « aware » avec ses sapes (de nouveau un choix de vocabulaire qui m’étonne) ?… » Oui pourquoi messieurs, vous qui prétendez être dans la cible ? Je voudrais exprimer ici ce que m’inspirent ces hommes qui ont pris leur cou..rage à deux mains et se sont laissés aller pour m’expliquer que : « pour le coup, les vieilles voitures collent à l’image de solidité… » ou plus savoureux encore « est ce que si …

Quand les badass veulent ma peau et me roulent dessus en Mustang ! #Asphalte

Tu as déconné là ! Tu tapes sur une marque qui plait aux mecs qui se la jouent beaux gosses en mode nostalgie des années liberté à la James Dean, et tu vas prendre cher mon pote ! On se calme les gros ! Vous avez été séduits par une marque qui envoie du rêve, c’est cool ! Respect ! Ici ce n’est qu’un blog qui parle de marketing et qui ne prétend pas refaire le monde… On se détend ! #oupas Ok je suis un passionné de mon métier, des marques et j’aime les gens. Pour autant je ne suis pas cool (faut-il encore le rappeler et vous dire pourquoi ? oui… c’est là) ! Alors je lis vos commentaires avec beaucoup d’attention et quand on me traite de méchant, je n’aime pas ça, un peu comme les enfants pris la main dans le sac. Pourtant, si je dézingue Asphalte, c’est uniquement sur un film qui a eu beaucoup de succès et qui prétend être le fruit d’un bon storytelling. J’y reviens plus tard …

Quand ton #storytelling fait une sortie de route ! #Asphalte

Merci Benjamin ! Tu donnes d’excellents conseils sur la réalisation vidéo et tu publies souvent sur Linkedin, là même où se trouve la discussion des professionnels. Lorsque j’ai  parcouru ton post dans mon fil d’actualité ce matin, je me suis arrêté sur ta critique du temps long qui était proposé par une marque que je ne voyais pas dans les premières secondes du film intégré. Aussi j’aurais été tenté de te répondre sur le pourquoi est-ce qu’une vidéo longue de 1 minute 49 secondes serait-elle jugée 3 à 5 fois trop longue ? Et tu aurais eu raison sur le fond, puisqu’après en 5 secondes de lecture, je suis passé à autre chose. Mais je suis revenu sur ton post, j’ai pris le temps de lire un commentaire ou deux, et je me suis rendu compte que le débat portait sur la qualité de l’histoire racontée. Et là, bingo ! J’ai regardé jusqu’au bout, découvert la marque Asphalte (bravo à toi pour ce teasing) et aussi compris le sens de ton message. Tu y as …

Merci pour cette formidable initiative pour demain ! #MerciAlternative

Demain est ce que nous faisons aujourd’hui. Je découvre une vision philosophique au travers d’un tweet de mon ami Christophe, ancien marmitonman et néanmoins préfacier de mon premier livre sur le marketing émotionnel. Merci ! Christian Jorge (ex patron de Vestiaire Collective, une idée du partage et du mieux consommer), a réuni une équipe fraîche et engagée pour un tout nouveau projet baptisé joliment et fort à propos : Merci Alternative. Inspiré par le Why de Simon et les. nouvelles entreprises à mission, cette jeune pousse, nous promet de nous apporter (jusqu’à notre porte, ce qui est certainement opportun en ce moment), les meilleurs produits, ceux qui sont à la fois bon pour nous et pour la terre au sens de l’agriculture responsable et de la protection des ressources de la planète. Des produits qui seront aussi bénéfiques à leurs producteurs, à l’image de la marque C’est qui le Patron, qui nous a ouvert les yeux sur la réelle rémunération de ceux qui mettent tout leur coeur à l’ouvrage à comparer avec ceux qui se …

Tout doit disparaître ! #vivementdemain

Dans une interview donnée à e-marketing, le toujours stimulant Jacques Séguéla, nous annonce que « 80% des agences pourraient disparaitre dans l’indifférence générale » ! Ça c’est de la punchline Jacques ! Tu envoie du gros, du très lourd dans la marre au canards des agences de publicité, de communication, de marketing et sans doute aussi dans celle qui réunit tous les consultants conseils nés du décès massif des agences à la fin du siècle dernier (80% encore !)… Et moi ? Et nous ? Allons-nous disparaître ? Quelle cruauté !!! Quand je vois le nombre de mes confrères qui annoncent déjà un changement de monde, un monde meilleur évidemment plus juste, plus altruiste, plus généreux, plus respectueux de l’humain et de la planète, je me dis que : « c’est de la com » !… Oui, moi aussi, je veux y croire, et même je crois que le monde changera parce qu’il est en perpétuel mouvement, et que l’Homme s’adapte ou meurt. Mais je ne sais pas du tout si ma ridicule minuscule contribution à l’évolution de la …

Le sport peut-il nous aider ? Quand Adidas en appelle à sa communauté… #Hometeam

Le monde du sport est à l’arrêt depuis déjà de très longues journées… Hier, nous apprenions que Wimbledon était purement et simplement annulé et nous partagions ce sentiment d’être dévasté avec notre ami Roger (Federer). Inquiet comme lui pour son avenir : sera-t-il en capacité de se lancer dans une nouvelle quête l’an prochain et de terminer sa carrière sur un sacre dans le jardin du tennis mondial ? Les JO de Pékin sont également reporté, plongeant l’ensemble des sportifs dans le néant en termes d’objectif et annulant probablement tous les programmes de préparation intensive censés les emmenés sur la plus haute marche du podium olympique. Pape Diouf a perdu la vie dans cette épidémie catastrophique, et Marseille autant que le Sénégal versent de chaudes larmes sur cette disparition d’un président de club médiatique et populaire. Les exemples sont tellement nombreux. Je ne souhaite en aucune façon contribuer aux nouvelles dramatiques qui nous envahissent. Alors parlons du sport à la maison ? Bof ! Toutes les salles de sport de France et d’ailleurs, se sont …