Tous les articles classés dans : vive les marques !

Pourquoi les marques fortes sont-elles plus fortes ? #BrandZ #Kantar

Certes le marketing ne se résume pas à la marque ! Admettons-le #oupas ! Crois-tu que sans la marque l’histoire serait plus belle ? Pourrais-tu mieux la raconter ? Imagine que « les 3 mousquetaires », soit rebaptisé  » les trois gars » et que leurs prénoms que tout le monde a retenu depuis des siècles deviennent Pierre, Paul, Matthieu et Jacques ? Incongru et sauf à trouver aussi génial le film de Claude Sautet que la saga d’Alexandre Dumas, tu comprends déjà que tu vas ramer un peu pour transformer Paul en D’Artagnan ! (un indice pour toi qui joue en lisant cet article : il n’y a qu’un seul prénom dans ma liste qui soit aussi dans le titre du film de Claude…) Figure-toi qu’il en va de même dans notre monde du marketing. Plus la marque est forte, et plus elle rassemble, plus elle prend de la valeur (financière et émotionnelle) et plus elle est aimée. Alors quelles sont les 50 marques les plus valorisées en France ? C’était ce matin, un classement révélé par …

Deux frères et la beauté du vivre ensemble ! #LaRedoute

Comme pour toutes les belles histoires que nous proposent les marques, vient ce moment où nous attendons la suite. Comment faire aussi émouvant, aussi juste, que lorsque Géraldine Nakache nous raconte Lou ? Sans aucun doute en confiant à nouveau l’histoire à cette réalisatrice sensible et amoureuse des liens familiaux. La Redoute nous propose cette année de suivre deux frères dans la vie qui les réunit, les séparent, parce que l’un grandit et l’autre tente de suivre ses pas. Mais vivre ensemble, c’est aussi partager des espaces intérieurs. C’est écoute aux portes, dormir dans la chambre de l’autre, faire ses devoirs sur la table de la salle à manger, et protéger son intimité en se préservant des regards trop curieux du frangin. Alors, plus tard, lorsque l’ainé doit quitter la maison pour étudier à Dijon, pourrait-il penser à celui qui reste et qui rêve d’habiter dans sa chambre de grand ? Voilà ! Je ne t’en dis pas plus car tu vas aimer cette belle histoire, imaginée par l’agence Fred & Farid (comme pour Lou), …

La force du numéro 5 #Chanel

100 ans de célébrité ! Quand on me demande ce qu’est une marque, je devrais répondre par un chiffre : 5 ! D’ailleurs, ça tombe bien puisque c’est mon sur anniversaire ! C’était également le chiffre préféré de mademoiselle et probablement depuis celui de nombreuses femmes, conquises par ce symbole du chic parisien, cette icône moderne du parfum à la française. Tout a probablement été écrit sur Chanel et sur ce numéro 5, ici, et partout dans le monde, mais puisque l’on m’invite à découvrir l’épisode 32 de #InsideChanel, je ne résiste pas à l’envie, ni au plaisir de t’avouer mon émotion. Comme toi, peut-être, j’ai le souvenir de plusieurs femmes portant ce joyau du luxe éternel, certaines vivant dans mon jardin secret, d’autres ayant croisé ma route et des moments de ma vie. Alors quand on me demande pourquoi une marque doit raconter une histoire, comment cette empreinte émotionnelle peut-elle nous conduire à l’aimer, je devrais répondre par un chiffre : 5 ! Et puis, les images me reviennent de ce « discours » que j’ai …

De la raison d’être à la plateforme de marque en 5 clés ! #RATP #Picard

Aujourd’hui c’est jour de fête ! Deux belles marques, deux marques sans qui nos vies parisiennes seraient totalement différentes, nous font plaisir et installent une autre mission, au why différent qui nous donnerait envie de les aimer encore longtemps. Oui je sais que le lien entre les deux marques n’est guère évident ! La première incarne sans aucun doute un moyen de transport que tu ne trouves pas toujours fun et l’autre une vision de la cuisine, que tu espères ne pas rencontrer dans un restaurant, ni chef Top chef. Et pourtant, comment ferions-nous sans elles ? Et pourtant, nous leur sommes fidèles depuis de nombreuses années. Pour Picard, c’est une réelle relation de confiance, pour la RATP, c’est davantage par habitude, commodité, ou obligation que dans un partage idéal de vision du monde. Encore que… Alors comment fait-on pour définir ou redéfinir sa plateforme de marque ou sa raison d’être ? Plutôt qu’une longue analyse, je t’offre ici l’opportunité de voir ce travail de l’intérieur dans un film produit et magnifiquement mis en image …

Les marques qui s’engagent pour la jeune génération ! #formidable

Oui on nous parle sans cesse de génération sacrifiée. Et oui, les étudiants en souffrance devraient nous alerter sur les failles de notre société. Mais comment les marques peuvent-elles s’engager, sans tomber dans une facilité mal acceptée ? Faut-il les aider en leur proposant des bons de réduction en échange d’achats dans nos magasins ? Leur envoyer des repas faute de pouvoir les inviter à nos tables de restaurant ? Je crois qu’il y a deux directions possibles : celle de l’aide humanitaire ponctuelle et immédiate qui a un impact concret mais n’engage en rien l’avenir, et celle d’un soutien moral affiché qui fait du bien à entendre et ouvre vers d’autres horizons. Et les marques devraient comprendre que l’engagement d’aujourd’hui doit trouver une continuité pour toute un génération dont le temps n’est pas limité par une pandémie. D’ailleurs il existe des combats qui dépassent des le moment présent. Ainsi par exemple l’acné qui perturbe et parfois détruit les vies de tant d’ados ou de jeunes adultes. Un sujet que l’on peut traiter de mille …

Lions of our time ! Un club ou une marque ? #Peugeot

Découverte de la semaine, la nouvelle identité de marque de Peugeot a surpris. Les commentaires sont nombreux autour d’un logo très épuré, plutôt éloigné de l’univers automobile dominé par le chrome des calandres depuis une bonne cinquantaine d’années. On se rapproche du blason de Porsche ou de Ferrari, et sans doute possible on revient ainsi à l’origine de la marque. La volonté d’exprimer un certain élitisme, une idée de club privé, de confrérie peut se comprendre. La marque automobile française appartient encore à une famille, une caste à part, et elle est la seule et dernière au monde, à dépendre de la sorte de la volonté de quelques membres d’un clan. Et pourquoi pas un logo si pure, si design qu’il pourra être repris partout dans le monde, n’ayant aucun code culturel trop perturbant ? Dans la dynamique du lion en filigrane, on peut ainsi placer le visage des vrais lions de la société moderne que nous sommes tous, nous dit la marque. Pas si évident que cela à comprendre, mais la narration proposée ici …

Les nouvelles consignes de sécurité sont-elles émotionnelles ? #AirFrance

Le film est beau ! Nous sommes d’accord ! Il est très certainement évocateur de notre pays, la France. On y voyage d’une terrasse de café aux étages supérieurs de la tour Eiffel avec grâce et légèreté. Nos guides, homme et femme, sont sobres, élégants, sérieux ; ils se déplacent avec fluidité et se renvoient des regards à la fois complices et professionnels. Tout va bien à bord ! Alors, ce nouveau film réalisé par une nouvelle agence qui aura mis fin à une longue et belle collaboration, est-il une réussite ? Est-il plus émotionnel que le précédent ? Ou encore plus séduisant et… réassurant ? Le partenariat affiché avec Atout France via la marque Explore France est probablement une contrainte à intégrer dans la création artistique de cet exercice imposé sur les consignes de sécurité. Tu noteras, comme moi, cher.e lectrice.teur que personne ne porte de masque, ni à bord, ni dans les différents lieux parmi les plus visités du pays et, hélas, toujours inaccessibles à l’heure où sort le film… La crise de …

L’émotion dans la peau – un nouveau chapitre ! #Sanex

Il y a une semaine, nous étions plongé dans l’histoire de soeurs jumelles allemandes qui doivent Meur santé à la connexion peau contre peau. Cette histoire présentée par Nivéa, certes émouvante, révélait des failles dans le storytelling. Et puis dimanche soir, une autre marque de soin (ou plutôt d’hygiène) de la peau, vous explique comment les contacts peau à peau agissent sur notre cerveau. Nettement plus intéressant, ce nouvel épisode démontrant la force des émotions via notre sens tactile, permet d’explorer différentes situations, différents comportements humains dont nous manquons cruellement d’exemples vécus en ce moment. Le toucher de la peau est un fantastique créateur d’émotion. Selon les civilisations, encore aujourd’hui, toucher un autre individu est courant ou pratiquement interdit, sauf à ce qu’il soit de la « famille ». Pourquoi ? Sans doute parce que certains peuples ont toujours souhaiter communiquer physiquement leurs états émotionnels, quand d’autres préféraient ne rien montrer, et donc ne rien transmettre. Notre pays fait partie de ceux qui ont libéré le contact d’humain à humain. Si nous sommes privés de câlin, de …

Le marketing émotionnel dans la peau ! #Nivea

La raison d’être de Nivea serait donc devenue #LeContactHumainEstUneForce ! Et pourquoi pas ? Sauf que non, ce n’est pas une raison d’être mais une croyance. Certes, elle est appuyée par une jolie histoire racontée par deux soeurs jumelles mais cela ne suffit pas… Et pourtant, Morgane Jouot, la directrice marketing de Beiersdorff interrogée par INfluencia nous déclare ceci :  » le message est bien plus qu’un slogan. C’est notre nouvelle raison d’être. Nous avons mené deux enquêtes à l’échelle mondiale qui révèlent que le contact humain serait la clé du bonheur et de la santé pour 9 personnes sur 10. Le contact humain réduit la douleur physique, renforce le système immunitaire, améliore le rythme cardiaque, régule la tension artérielle, augmente les chances de survie des nouveau-nés prématurés et réduit l’agitation chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Il réduit également la production d’hormones de stress, diminue le sentiment de solitude, atténue l’anxiété et les symptômes de dépression. 88% des Français pensent même que le contact humain est un élément clé pour mener une vie …

Les idées naissent-elles dans la mobilité ? #Inspired by #Kia

Tu vois Joselito, ce qui me motive le lundi matin, c’est la découverte d’une marque qui comprend ce qu’est sa mission et comment elle peut la raconter dans une histoire inspirante. Et surprise, c’est le cas aujourd’hui encore ! Parce que donner du sens à nos actions, réfléchir à un nouveau marketing, prend du temps et contracte nos respirations intellectuelles, l’ouverture agile que l’on peut pratiquer seul ou à plusieurs, nous mène le plus souvent vers l’inattendu. Cette balade dans la ville, au bord de l’océan, au milieu des forêts, chacun peut la vivre dans sa tête mais aussi en se déplaçant et en ouvrant les yeux, en regardant dans le ciel ou vers l’horizon bleu au-delà des vagues. J’ai le sentiment que de belles pages sont à écrire pour les marques, confinement ou pas. J’ai lu et relu les copies rendues par mes étudiants au sujet de Renault, et si je sens bien que le sujet est bien compris, je n’ai que trop rarement perçu un élan créatif pour créer un mouvement derrière le …