Tous les articles classés dans : Intuitions

Réflexions et idées

Xprize chez IBM France : l’émotion est-elle dans l’AI ?

Hier matin il fallait être dans la salle chez IBM France. Oui car on y a découvert une très jolie brochette de start-ups qui travaillent à partir de l’Intelligence artificielle sur des domaines extrêmement variés et qui se proposent de sauver l’humanité (ou presque). Oui aussi parce que le challenge Xprize trouve son origine dans le pari lancé à tous les pilotes du monde en 1927, et qui sera remporté par le célèbre Charles Lindbergh le 21 mai lorsqu’il reliera New York à la France en 33 heures à bord du Spirit of Saint Louis. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce défi dont la récompense financière était à l’époque substantielle a généré de multiples vocations, d’une part, et surtout a lancé toute l’industrie de l’aéronautique de « loisirs ». Le transport aérien était né ! Xprize a ce même objectif : stimuler les secteurs les plus innovants du génie humain pour développer les business du futur. Avec de très nombreux grand prix (15 millions), l’organisation mondiale attise la compétition entre les plus grands et reçoit le …

Pourquoi j’ai aimé être invité au TedXCEWomen ? merci Martine !

Disons-le tout de suite : merci Martine (@loutro1990) ! L’an passé je m’étais étonné de ma non participation à ce TedX consacré à la place de la femme dans notre société, organisé par Béatrice Duboisset dans une chronique publiée ici même : Alors vendredi soir, j’étais aux anges ! Enfin juste à coté ! Et ce fut une très belle soirée que je vous raconte en quelques tweets. J’ai beaucoup aimé le duo des « ambassadeurs » : Sandra Freeman (@FreemanSandra) et François Saltiel (@fsaltiel), journalistes non dénués d’humour et d’énergie qui ont su dynamiser les presque 4 heures de talk. Les principales inspirations de cette édition autour de la place des femmes dans la ville – donnant le hashtag de l’event : #EQUALIciTy sont surtout mises en évidence par les disparités actuelles et les solutions à trouver. A commencer par la ville elle-même qui n’inspire que très peu de confiance, tant son aménagement, ses infrastructures et ses codes ont été érigés par des instances purement masculines, comme le souligne justement Sybil Cosnard (@CITYLinked). Conséquence, les femmes …

La passion du pitch selon saint Patrice ! #merciPhilippe

Evidemment il n’est pas question ici de prétendre être un saint ! Ce serait au mieux une provocation inutile pour tous mes lecteurs de culture chrétienne et au pire une insulte faite au bon peuple irlandais !  Sans compter que je ne vois pas à quoi cela nous conduirait… A moins que ?! Lors d’une conversation avec Philippe et en écho aux nombreux commentaires que la vidéo du pitch #oupas, a provoqué, nous nous sommes interrogés sur cette notion qui pollue tous les discours marketing : l’authenticité ! Est-ce si rare et surtout est-ce si déterminant ? Lorsque je m’exprime, je le fais avec conviction et le plus souvent avec passion. C’est une évidence pour Philippe et sans doute pour d’autres. Alors comment cette conviction se transforme-t-elle en authenticité ou encore en force de séduction ? « Si tu venais à la messe à Saint-Augustin, le vendredi midi, tu serais sous le charme du prêtre ! Il est d’une éloquence et d’une justesse de propos à rendre jaloux bien des speakers de conférence marketing !« , me …

Votre pitch peut-il être ciblé et émotionnel ? #oupas

En lançant ce sujet via une vidéo / pitch de moins de deux minutes, je ne m’attendais à rien ! Et naturellement, tout ce qui vient en commentaire apporte la preuve que le sujet passionne… au moins les experts. Alors est-ce le concept de l’interpellation qui ouvre la porte à la discussion animée ou est-ce simplement le sujet du pitch ? Nous verrons bien lors des prochains épisodes de la série #oupas… (est-ce un bon teasing ?) Avant de tenter de répondre à tous, je me dois de vous remercier : près de 1300 vues, 20 likes et une douzaine de commentaires en 24 heures. Une visibilité pour 90% hors de mon réseau de premiers contacts, l’impact est non négligeable. Premier constat : si tu pitches sans parler de toi, tu génères un réel intérêt, qui peut se propager bien au-delà de  ceux que tu croyais atteindre. Deux grandes questions semblent se poser pour ceux qui m’ont écouté : existe-t-il un pitch « qualitatif » (interrogation de Olivier Guérin (@GUERIN_OLIVIER) et Olivier Darras) – merci) et faut-il …

Réinventer l’humain dans la relation client ! #AFRC #CX

Est-ce une question ? Est-ce une prédiction ? Quel est l’algorithme qui nous a pondu ça ? « L’articulation humain / digital n’est pas aussi binaire que l’on pourrait l’imaginer : notre étude montre plutôt que l’interaction humaine restera essentielle et se refocalisera sur les dimensions où elle a le plus de valeur ajoutée. Pour la recherche d’informations sommaires ou des actes simples comme l’ouverture d’un compte ou le suivi d’une commande, la technologie sera évidemment plus efficace et satisfera pleinement le client. A contrario, celui-ci s’attendra à pouvoir parler à un être en chair et en os lorsqu’il a besoin des conseils d’un expert, d’écoute,  d’empathie, ou qu’il bénéficie d’un service VIP », explique Karen Lellouche-Tordjman, Directrice associée au Boston Consulting Group. Bonne nouvelle : on aura toujours besoin d’un humain pour comprendre un autre humain et se mettre à sa place dans le ressenti d’une situation unique (comme lui). Et puis, soudainement, je me pose cette question : c’était comment la relation client avant ? Enfin avant l’intelligence artificielle et avant le Big Data, bref avant …

Burn out émotionnel ! #movethisworld

Il fallait bien que ça arrive ! J’ai envie de dire stop ! Stop à tous ceux qui se targuent désormais d’être dans l’émotionnel. Comme à chaque fois, le marketer à l’affut de ce qui pourrait le rendre attractif, s’est emparé de l’émotionnel pour nous vendre tout et n’importe quoi. Vous l’aviez remarque non ?… Alors maintenant, j’ai l’impression de faire une overdose. Je suis saoulé de vos vidéos sirupeuses et de vos déclarations pour plus d’émotion dans la communication, le digital, les échanges sur Linkedin, vos photos de vos assiettes du midi à la cantine, vos placards et surtout vos présentations powerpoint ! Pitié ! Arrêtez le massacre ! Evidemment si j’étais une youtubeuse influente (nota : avec plus de 500 k inscrites sur ma chaîne Youtube), je pourrais lancer ma propre ligne de fringues, une collection capsule « so trendy » et si ridiculement vide de sens… Dieu (ou Amazon) m’en préserve ! Je vous sens un poil stressé là ! Non ?… Vous vous demandez où va cet article qui dénonce la dérive habituelle …

Avez-vous une vision holistique du marketing ?

Oui ? La question peut paraître insolente. Pourtant, il faudrait que vous soyez convaincus que votre capacité à comprendre les clients en dépend très fortement. C’est ce que vous pourrez vérifier en lisant le dernier numéro de HBR, qui tente de répondre à la question « Que veulent vraiment vos clients ? Un article passionnant sur le « générateur d’insights » imaginé pour Unilever, qui donne quelque résultats étonnants, comme (souvenez-vous) la magnifique campagne de Knorr sur le thème « Love at first taste », qui montrait que nous rencontrons plus facilement des gens qui aiment manger les mêmes choses que nous (tiens, vous savez maintenant pourquoi votre conjoint(e) choisit souvent le même plat que vous dans la carte). Mais ce qui m’intéresse ici, c’est cette fameuse pensée holistique. Comment savoir si vous la maitrisez ou si au contraire, vous êtes resté coincé dans la dimension analytique du monde qui vous entoure. Pour développer une vision holistique d’un quelconque phénomène (comme par exemple, les comportements de vos clients), il faut à la fois faire appel à votre capacité d’analyse et, …

Pourquoi je ne suis pas cool !

La coolitude serait-elle devenue un danger pour les marketers ? Je lis le passionnant article de « onlycath » Catherine Cervoni (@CathCervoni ), après une reprise de contact post vacances estivales, ce matin pendant la conférence Influence Day, et je me pose cette question. Comme le disait d’ailleurs Christophe Ginisty (@cginisty) dans sa carte blanche d’ouverture, l’humain a tendance à « nettoyer » sa communauté et à n’y retenir que ceux qui lui semblent sympathiques, bienveillants et aptes à partager ses points de vue, voire ses posts de blog ou ses photos sur Instagram. Aussi, afin de flatter notre entourage ou nos followers, nous serions tenter de leur proposer des contenus plus adaptés, au sens d’une auto-censure bien pensante. Vraiment ? Ah non Catherine ! Pas nous ! Je n’écris jamais rien pour paraitre cool ; et pour cause, je ne le suis pas ! Simple comme il serait idiot de se laisser pousser la barbe pour ressembler à un hipster alors qu’on en est si loin. De même que je n’achèterai pas de Stan Smith, puisque j’ai eu le …

Et vous qu’avez-vous appris cet été ? #CX

Le voyage forme la jeunesse et permet aussi à d’autres plus expérimentés de vivre de nouvelles aventures. Surtout lorsqu’il s’agit de traverser un pays continent comme les USA ! En matière d’expérience client émotionnelle, nos amis américains sont très nettement en avance, comme ils l’ont toujours été en marketing. Je vous raconterai dans les prochains posts de ce blog, mes souvenirs émotionnels de moments incroyables vécus dans les magasins ou les hôtels et restaurants de New York à San Francisco. Pas pour vous raconter mes vacances mais bien pour illustrer quelques concepts du marketing émotionnel et de la zone de confort. Evidemment j’ai tout de même lu quelque articles publiés par mes confrères ; j’imagine que vous aussi. En visitant le musée Ford (dédié à l’innovation) à Detroit, j’ai eu le plaisir de visualiser des concepts dans une expo extraordinaire sur la créativité. De la maison à l’exploitation de la typographie en passant par les véhicules, tout est livré à l’imagination des créatifs. Comment se lâcher pour créer du neuf ? Au lieu de copier …

Let’s go to the beach ! #enjoy #schlack #CX

On vous le dit, il est temps de profiter de la plage ! Oui ! Et puis vous arrivez sur cette bande de sable si convoitée, et comme vous n’allez tout de même pas poser vos fesses sur ces grains de granit d’un blond douteux, ni louer un transat à 25 euros dans une plage privée so chic, vous sortez votre jolie serviette de bain pour l’étendre sur le sol. Basique instinct. Oui mais il y a du vent ! Ou alors votre prédécesseur n’a pas pris la peine d’aplanir le terrain en partant et les creux et bosses sont encore un peu trop nombreuses. Bref ! Vous n’en sortez pas et le temps de bien étirer les 4 coins, vous avez rempli de sable ce bout de tissu coloré ! On recommence ?… grrr Heureusement, il y a toujours quelque part dans le monde connecté, un ou plusieurs individus qui pensent à résoudre ce genre de galère du quotidien. Un de ces inventeurs d’objets ridiculement efficaces dont nous ignorions l’existence et qui nous laissent …