Tous les articles classés dans : Intuitions

Réflexions et idées

my-chemise-pl

Comme de ma première chemise ! #lechemiseur

Oui je me moque de cette période de chaos total que sont les soldes ! J’ose le dire, je n’aime pas ça ! J’ai beaucoup de mal à comprendre pourquoi je devrais acheter aujourd’hui ce que je ne désirais pas hier, au seul prétexte que cela serait moins cher… Bon plan ? Ou tentative de me vendre à tout prix ce que personne n’a voulu acheter ?.. Pendant ce temps là, hier midi, un gentil monsieur de La Poste, vient jusqu’à moi pour me remettre un paquet. Surprise ! En l’ouvrant, je découvre la chemise que mes filles (adorables) ont eu la très bonne idée de m’offrir. Une chemise sur mesure, livrée chez moi. par LeChemiseur (@LECHEMISEUR). Evidemment elle est parfaite, et dans un ton qui me plait bien. C’est l’avantage de mieux connaitre celui à qui l’on fait un cadeau. Mais ce n’est pas tout. Le mot qui accompagne cet objet personnalisé à l’extrême, puisque mes initiales sont brodées sur la manche, est réellement une preuve d’amour. Outre le merci pour votre confiance, on …

livre-blanc

Pourquoi il ne faut pas écrire de livre blanc ?

Tout le monde vous le dira, si tu veux performer en Inbound Marketing, tu devrais publier un livre blanc. Rappelons à mon lecteur, que le livre blanc est un support numérique mis à disposition de l’internaute de façon gratuite. C’est par conséquent, un excellent moyen de diffuser du contenu de marque, et de faire la démonstration de votre pertinence sur le sujet que traite votre entreprise (ou à tout le moins, un sujet connexe). Alors pourquoi pas ? La faillite du livre blanc tient en deux aspects classiques (aujourd’hui) du marketing : l’obsession de la rentabilité des actions marketing – qui débouche dans ce cas sur l’obligation de récupérer du lead qualifié, et donc d’exiger l’adresse email (voir plus) de celui qui voudrait vous lire. La logique de l’inbound étant de profiter de cette prise de contact intéressée pour continuer à nourrir le lead ainsi créé et même pour lui faire directement une proposition commerciale. Les compteurs tournent et immanquablement la pertinence du livre blanc est jugée à l’aune des leads récupérés ! On voit que l’on …

romantic-2017

5 tendances 2017 pour un marketing émotionnel ! #voeux ou #résolutions ?

Puisque Loïc me le demande si gentiment, et pour commencer l’année avec le sourire, je vous présente dans ce premier article 2017, ce à quoi je crois : Love first !  Tout le monde peut le constater nous faisons des progrès ! L’humain est dans toutes les discussions, et si le digital nous transforme, il ne nous enlève pas cet élan fraternel, ce besoin social d’être ensemble. Au contraire même, puisque les communautés sont plus fortes et plus solidaires. J’en veux pour preuve la naissance du Club du marketing émotionnel, mais aussi le succès assuré des Sommets du Digital, mais encore d’autres initiatives de partage d’idées qui fleurissent un peu partout (Efforst) ou qui perdurent avec bonheur (cf les Etoiles du Sport). Face au chaos ambiant, nous avons tous ce sentiment que prendre des décisions en écoutant notre coeur sera toujours plus vrai, plus éthique et plus profitable pour les autres (merci à Brian Solis ou Idriss Aberkane de mener ces combats). Aimez vous, et aimez vos clients, le reste suivra ! Du Brand Content …

happy-surprise

Le top 5 du marketing émotionnel 2016

C’est sans doute révélateur d’un état d’esprit critique général envers le marketing, dans le Top 5 des articles du blog, il y a des flops ! Ou devrais-je écrire des analyses un peu plus sévères qu’élogieuses, un peu moins clémentes peut-être que ce que l’on peut lire ailleurs. Et pourtant, vous qui aimez les mots qui piquent, sachez que j’aime les marques et que je les défends autant que possible. Je ne cherche pas non plus à crever le plafond de je ne sais quel score de vues de mon blog ! Qui s’en soucierait, puisque je ne monétise pas mon audience et que, fidèle à ma ligne, je m’y exprime en toute liberté ! Bref… Vous avez été nombreux à lire un article sur la Macif, respectable marque du monde de l’assurance, dans lequel je mets en cause sa stratégie : http://wp.me/p3ja7f-12M Il ne fait aucun doute pour moi que toute stratégie marketing doit intégrer les conséquences à long terme, et notamment, ce qu’en pensent les clients actuels et dont la fidélité est souvent mal …

standing-out

Etes-vous créatif ? vraiment ?!

« I never really understood my own creative process until I started teaching. I also didn’t know how much I knew. » déclare George Blacklock professeur du Chelsea College of Arts dans le livre « To fast to think » de Chris Lewis. Cette réflexion suivie de plusieurs autres inspirations autour du rôle des professeurs dans le développement de la créativité des jeunes gens, me renvoie à mon cours de vendredi. Alors je demande, après avoir passé 2 heures à analyser la campagne Leclerc / Star Wars, au sujet de rébellion, que pourriez-vous proposer d’autre pour une campagne en 2017 ? J’ai aussi cité le discours passionné de Seth Godin sur l’importance de considérer son métier comme le ferait un artiste, donc en tentant des actions qui pourraient échouer. J’ai prévenu, en quelque sorte, qu’il fallait oser, proposer, réfléchir à voix haute, se détacher du jugement hâtif de la salle (ou même du prof). Rien n’a été suffisant pour éviter les idées qui n’en sont pas ! La première piste fut d’associer l’enseigne avec un autre gros film, comme, pourquoi pas, …

img_5902

La tête dans les étoiles… du sport !

Il faut les voir se croiser au milieu du restaurant du Club Med de Le Plagne, la blague et le geste gentil comme disciplines olympiques, pour prendre conscience de ce que les sportifs de haut niveau ont d’extraordinaire. Certes, ils ont pu nous sembler un peu empruntés dans leurs exercices de com des « zones mixtes », face caméra, mais vivre avec eux quelques heures, une soirée ou une montée de télésiège c’est autrement plus vrai, plus fort et plus humain. Aussi quand j’écoute Charles Lantieri, président de la Fondation FDJ, me dire que « les sportifs n’ont pas forcément conscience de ce qui les rend si différent, et surtout si appréciable pour les entreprises », je tiens le fil de cet article. Il faut absolument valoriser , encourager et inspirer nos étoiles du sport. Vraiment ! C’est ce que démontre habilement cet événement qui se déroule depuis 15 ans à La Plagne (dans son format hiver – et depuis 10 ans dans le Cantal pour l’université d’été). Les générations se suivent et l’envie de transmettre des anciens pour laisser éclore …

maif-social-club

Bienvenue au MAIF Social Club ! #maif

La semaine dernière j’ai eu l’immense plaisir de découvrir cet endroit que la MAIF a dénommé le Social Club. Un peu caché de l’extérieur, cet espace est destiné avant tout à créer des rencontres et donc, du lien social. Pourquoi ? Comme vous le savez, la MAIF est un assureur militant, dont les actionnaires sont les clients eux-mêmes (et sans oublier les personnels). Cet engagement de la mutuelle dans une vision collaborative de l’économie, cette mission sociale assumée de venir en aide et d’apporter en premier lieu un soutien moral et financier aux victimes d’accident, trouve un prolongement naturel dans un lieu d’accueil et de dialogue. Bien entendu, la rencontre IRL (In Real Life) peut paraître un peu désuète à l’heure de la transformation numérique. Il me semble au contraire, qu’elle demeure essentielle pour la vie des marques. Créer de la rencontre physique, humaine, sans aucun intérêt commercial, ne sera évidemment pas rentable, au sens du traditionnel ROI. Mais là n’est pas le problème. Ce lieu d’échange qui proposera aussi des découvertes culturelles est un …

Un peu d’éthique s’il vous plait ! #SocialSellingForum

Depuis un peu plus d’un an, je suis les aventures de Loïc Simon, grand organisateur du Social Selling Forum, et prometteur de ce que certains pensent être une révolution numérique de la fonction commerciale. L’idée même d’aimer ses clients (et ses confrères ou fournisseurs) a ainsi fait son chemin dans les discours et aujourd’hui, elle est au coeur de l’engagement de chacun. Enfin presque… Plus récemment, j’ai accepté de contribuer (modestement) à la réflexion autour de la relation tumultueuse entre le marketing et les « sales », qui évolue et va encore évoluer non sans brutalité, dans les prochaines années. Qui est à l’origine des problèmes des uns et des autres, semble une question d’actualité ? Je préfère que l’on s’attarde sur la solution, et que vous vous demandiez avec moi : qui peut aider l’autre à sortir de la médiocrité ambiante ? Ainsi lors de la présentation d’ouverture de l’Association EFFORST, Frédéric Bascunana nous rappelait fort utilement, que la majorité des commerciaux n’utilisent pas les outils développés par le marketing (à leur intention), les trouvant inefficaces …

wall

Je ne suis pas Donald !

Et c’est tout !.. Je ne suis pas d’accord avec environ toutes les idées du nouveau président des Etats-Unis, et en particulier, avec toutes celles qui stigmatisent les différences entres les humains que sont les citoyens de ce grand pays. Vous non plus, je m’en doute. De là, à considérer que 58 millions de gens sont des crétins, comme on le lit partout depuis hier, mais aussi bien avant le crash du 9 novembre, il y a un pas que je ne franchirais pas, justement pour l’humanité. Et c’est LA leçon marketing de cette élection. A prendre les gens pour des cons, on finit par perdre le pouvoir (et surtout leur confiance), pourtant si précieusement conservé par une élite bien-pensante et tellement supérieure. Exactement à la manière de tous les gourous du marketing qui s’adressent à des cibles en leur déballant leurs arguments hyper intelligents et irrésistibles. Oui les marketers, les experts, ont toujours cru qu’il était suffisant de créer l’illusion, de s’adresser à la ménagère de moins de 50 ans, ou à son morceau de …

salle-pleyel

Pourquoi je n’étais pas au #TEDxCEWomen ?

Non c’est vrai !? Deux raisons pratiques : d’une part, je n’étais pas invité comme speaker (ben oui, je ne suis pas assez connu pour ça… c’est juste normal), d’autre part, je n’ai pas été invité non plus par Martine (ni par d’autres femmes que je connais et que j’invite à nos AfterEmotionnels…). Rien de grave à cela… Pourquoi faudrait-il m’inviter ?.. C’est tout ? La vraie raison de ma non présence : je n’aime pas la normalité ! Je n’aime pas l’idée qu’on doive encore défendre les femmes face au machisme de la société, des entreprises, des candidats à la primaire de droite qui ont donné leurs parrainages à NKM pour qu’au moins « Les Républicains » ne soient pas uniquement représentés par des hommes. Je n’aime pas la parité. Je n’aime pas l’égalité non plus. A vrai dire, je ne sais pas ce que peut bien représenter cette valeur républicaine (hors du droit). J’ai été élevé par des femmes (mes grands-mères, mes nounous, et ma mère). Je vis avec des femmes, celle qui me supporte depuis toujours, …