Tous les articles taggés : stratégie marketing

Decathlon à fond la forme ? #covid-19 #impression3D

Vous l’avez lu sans doute dans les news qui ne sont pas fake : le masque #Easybreath de Decathlon a été modifié grâce à l’impression 3D pour être branché sur des respirateurs en Italie ! A-t-il sauvé des vies ? Est-il un outil providentiel dans cette crise sanitaire ? Le groupe déclare avec prudence travailler avec des centres de recherche, sur ce sujet, et demande à tout le monde de ne pas tenter de réaliser des expériences qui pourraient mal tourner. Bravo ! Ce produit a connu un succès incroyable en France et en Europe depuis 1 an et demi, au point d’être vu un peu partout sur les plages du monde ; ou plutôt sous les eaux de nos mers et océans. Il est le fruit de la recherche et de l’innovation permanente de cette belle marque, pour le bien et une meilleure pratique d’une activité sportive des clients. L’enseigne numéro 1 aussi bien en termes de satisfaction, de fidélité des clients mais aussi d’entreprise où les collaborateurs aiment travailler, œuvre depuis longtemps pour …

Marketing de la Saint-Valentin : moins de sexe et plus d’amour ! #lovefirst

Vous avez déjà lu un tas d’articles sur la Saint-Valentin, et les coeurs en chocolat, ou les roses dont les prix se sont envolés ce jour faste pour le commerce de l’amour. Et maintenant les restaurants sont vides, les chocolatiers désespérés et les gondoliers sans emploi pour quelques mois… #ahahah Fallait-il en faire une fête du slip (y compris français) ? Est-ce encore une fête des amoureux que ce 14 février, et si oui, était-il raisonnable de jouer un peu plus via les loteries de la FDJ ? Quelle marque n’a pas eu cette idée marketing lumineuse d’envoyer une flèche en direction de son coeur de cible ?  Franchement, il y a de quoi s’interroger sur la « créativité » des marketers et autres responsables de la communication. D’accord pour mettre des coeurs un peu partout, car ils provoquent chez nous une émotion positive, mais pourquoi seulement le 14 février ? Après tout, aimer ses clients ne devrait pas être signalé de manière exceptionnelle, comme il est tout aussi ridicule d’avoir une journée nationale de la gentillesse …

La stratégie marketing de Kusmi Tea #lovebrand

Vendre du thé en France est un réel challenge ! Puisque nous sommes dans une tradition du café, du matin au soir, après chaque repas et lors de chaque pause au travail. Depuis des décennies, nous avons tout de même importé la boisson chaude préférée de nos voisins britanniques, via des marques qui portent encore les stigmate de l’empire colonial anglais, comme Lipton (Sir Lipton), Twinnings ou encore Tetley. Pourtant nous aussi, nous avons nos maisons historiques, synonyme d’une qualité supérieure dans l’approvisionnement comme Mariage Frères ou Dammann Frères. Depuis le début de ce nouveau siècle et grâce à la facilité de distribuer via internet, le marché français est en plein essor et de nouvelles marques tentent de percer, de nous séduire. Kusmi Tea, dans ce contexte s’est imposée comme une marque plutôt « tendance », empruntant des codes des marques fashion ou du luxe. Pourquoi ce succès ? D’origine russe, la marque a sorti ses produits de l’étroitesse des références anglaises, et si nous connaissions depuis toujours, Earl Grey, English breakfast et Darjjeeling, les jolis noms …

5 trucs pour réussir une newsletter ! #Story

Oui tu as cliqué et hop tu es là ! Merci !  et je viens au passage de te livrer l’astuce la plus connue qui soit : choisir un titre qui devient irrésistible dès l’instant où ton cerveau t’envoie un signal d’alerte : et si jamais tu passais à côté de quelque chose en négligeant cette newsletter ? Car tu es humain et ton cerveau est social. Il sait que tu as besoin d’aide, de progresser un peu plus chaque jour, et que les occasions sont bonnes à saisir maintenant. Ton cerveau connait très bien ton goût prononcé pour la procrastination, alors il tente de te décider à lire tout de suite ce contenu. Demain sera trop tard, comme les algorithmes des plateformes et les réseaux sociaux te l’ont déjà prouvé. 1 – Dans ton titre, tu promets d’apprendre quelque chose à ton lecteur ! Apprendre est l’un des moteurs le plus efficaces de notre humanité. Nos cellules ont progressé au fil des millions d’années, par l’apprentissage et les émotions. Alors si tu apprends, ne …

Et si nous retournions à la maternelle ? #OpenmindKfe #designthinking

Tu ne le réalises que trop tard : c’était vachement bien la maternelle ! Alors quand on te propose d’y retourner à un âge où même tes enfants ne s’en souviennent pas, la proposition indécente ne se refuse pas ! C’est par où qu’on rentre ? Vite une place sur une chaise, à une table déjà bien remplie par des grandes personnes comme moi, qui sourient en me voyant en retard à l’école (comme quoi il n’est pas évident de changer des habitudes prises trop tôt)… Trois compères animateurs jouent pour nous une pièce introductive animée dans le but de nous expliquer quelques espoirs formulés sur nos capacités à suivre des consignes, à faire attention au temps qui passe vite, très vite, et à collaborer dans le respect des autres, avec bienveillance et envie de partager en toute générosité. Amusez-vous et soyez heureux de participer à une aventure collective ! Oh oui ! Nous aurons à notre disposition, des crayons, des feutres, du papier, des post-it (vraiment indispensable aux grand qui jouent aux petits) et …

La stratégie marketing sous l’angle du pollueur payeur #courage

En 1972 l’OCDE adopte le principe de « Pollueur payeur » qui sera ensuite repris par des lois européennes sous l’impulsion du commissaire européen et français Michel Barnier en 1995. L’idée est que la prévention, la réduction et la lutte contre la pollution seront désormais à la charge du pollueur. Simple et efficace comme Total s’en souviendra lors du naufrage désastreux de l’Erika au large de nos côtes. Mais peut-on appliquer ce principe au marketing et si oui comment ? Cette question est née d’une discussion avec Damien, qui m’a expliqué comment le service de la relation client, ce centre de coûts pour encore trop d’entreprises, pouvait facturer en interne les erreurs ou les actions du service marketing suscitant des réactions de la part des consommateurs / clients. Lorsqu’une campagne  pour conséquence une forte incompréhension ou une réaction négative face à une offre promotionnelle exclusivement réservée aux nouveaux clients (un exemple très courant chez certains annonceurs comme les assureurs), pourquoi ne pourrait-on pas facturer la suractivité (et donc le surcout) subie par le centre de relation client …

La stratégie du cuisiniste : le temps c’est de l’argent ! #CX

Lorsque tu aimes la cuisine, tu aimes la réaliser dans une belle cuisine. Alors comme tout le monde se met à la cuisine, à nouveau, il souffle un fort vent de frénésie chez le cuisiniste ! Hygena, Mobalpa, Ixina, et Schmidt (par exemple) sont les marques en vue partout dès que l’on quitte l’idée de manger des boulettes suédoises. Chacune de ces enseignes se targue d’avoir une large gamme de beaux produits design solidement fabriqués soit en Allemagne, soit dans nos montagnes, soit encore en Alsace et propose des matériaux garantis au moins 10 ans après montage sur place par des spécialistes du millimètre. Les campagne publicitaires ou promotionnelles se succèdent, et si vous avez un projet de rénovation ou d’acquisition d’un bien immobilier, vous vous êtes posé la question : qui choisir ? Tout est désormais une question d’expérience, et sur ce plan là, le travail de différenciation fait par le marketing devrait idéalement vous aider dans votre choix. Vraiment ? Comment cela se passe-t-il aujourd’hui ? Vous entrez dans un magasin qui expose …

Et si on vous faisait payer pour être fidèle ? #stratégie #Casino #TasDisQuoi

Décidément tout est possible au royaume du marketing client ! Casino lance une nouvelle idée de la fidélité : faisons payer nos clients pour qu’ils deviennent encore plus fidèles, au sens où leurs achats augmenteront… Comment ? Décryptage : dans un article paru cette semaine dans Linéaires, on apprend que l’enseigne de grande distribution qui jusque là proposait une banale cagnotte à ceux qui utilisant sa carte de fidélité, a inventé une nouvelle formule étonnante ! Les clients doivent payer 10 euros par mois pour obtenir une réduction de 10% sur l’ensemble de leurs achats… Tous à vos calculettes ; oui vous avez bien travaillé, il faut dépenser plus de 100 euros par mois chez Casino pour commencer à gagner quelque chose…. Est-ce énorme ? vous hésitez alors je me propose de vous l’expliquer encore… Si vous dépensez 200 euros par mois chez Casino vous aurez alors gagné 10 euros (20-10) soit 5% de vos achats. Sachant que le panier moyen tourne autour de 40 euros par visite, et que l’enseigne obtenait un nombre moyenne …

Hema 10 ans déjà ! Quelle est sa stratégie ? #valeurs #engagement

Hema a 10 ans ! Un âge auquel on lui donnerait volontiers le bon dieu sans confession ! Sa fraîcheur nous surprend encore et le succès immédiat qu’elle a rencontré auprès de nos gentils consommateurs français pose cette question : pourquoi ? Car autant vous le dire tout de suite, Hema est hollandaise ! Elle a ouvert près de 700 boutiques dans le monde dont 75 sur le territoire français. Tout le monde ici connait Hema, parce que les produits que cette enseigne propose sont toujours différents. Hema a construit cette relation affective avec sa clientèle sur une idée simple : surprendre et rester abordable. La surprise répond à la curiosité naturelle des humains, qui reviennent sans cesse dans les magasins avec la certitude d’y trouver l’inattendu, ce produit qu’on n’imaginait pas acheter, dont nous n’avions jamais eu besoin, et qui par sa présence s’impose comme une évidente réponse à notre soif infinie de nouveauté. Le pire pour ceux qui croient encore aux 4P de l’ancien marketing, c’est que pour Hema, ce n’est pas tant …

La pertinence du message des marques est-elle nulle ? #why #mission

D’après une étude publiée ce matin par l’agence Wide via Co-Marketing News, les français (80%) ne comprennent pas les marques et ne retiennent pas leurs messages ! Wahou ! Quelle nouvelle ! Faut-il comprendre que les marketers font n’importe quoi depuis des années ? Si tu es un.e lecteur.trice assidu.e de ce blog, tu connais déjà ma réponse ; et ma réponse est oui ! J’ajoute que cela ne me surprend pas, voire pas du tout. Pourquoi ? Deux raisons principales : les marques continuent avec une constance qui frise la démence sénile, de parler de leurs produits, principalement avec un discours de techniciens ou d’experts, pour bien démontrer au public (y compris à leurs clients qui pourtant savent déjà ce que sont les produits – ils le savent d’ailleurs mieux et dans l’usage). les marques n’expriment pas ou ne savent pas exprimer quelle est leur mission ? Ce fameux why dont tout le monde se met à parler une quinzaine d’années après Simon Sinek, et qui est d’ailleurs à l’origine de la vision marketing …