Inbound marketing, Social CRM
Laisser un commentaire

Web2business 2014 : l’interview qui casse les codes !

Un salon d’un genre nouveau, une aventure humaine menée par Franck Prime et Nicolas Antonini, pour sortir des clichés du genre et renouveler l’intérêt d’une profession lassée, voire blasée par les conférences à grand spectacle ou les salons professionnels sans âme. Voilà comment on pourrait annoncer le Web2business 2014, où 600 personnes vont se retrouver dès les fêtes finies.

web2business ban

Mais pour en parler, ne serait-il pas plus concret de donner la parole aux deux organisateurs ? Pour nous donner envie de suivre cet événement, ne faudrait-il pas dépasser les chiffres, les habituels superlatifs sur la qualité des speakers pour entendre leur why ?

Ambition ? Interview sans jargon marketing ou commercial, un défi auquel Franck et Nicolas ont répondu :

* Fallait-il un lieu physique pour créer la rencontre autour des décideurs du web ?

Franck : « Belle question ! les réseaux ont leurs limites : l’échange factuel, la concrétisation du rapport professionnel. Derrière les mails et les avatars il y a des gens qui ont besoin de se rencontrer et d’échanger et aucun réseau ne remplacera jamais ceci. Et puis, prouvez moi que mes 30 000 followers ou amis sur l’ensemble de mes réseaux, me suivent réellement et je pourrais arrêter de dépenser le prix de 3 apparts dans PARIS pour créer un salon ou un congrès comme le WEB2BUSINESS… »

Nicolas : « Il n’y rien de plus humain que l’idée même du Digital ! Alors faire se rencontrer ces mêmes humains tous intéressés et muent par la même envie de découverte et de compréhension de cette fameuse chose qu’est le Digital : cela ne pouvait être physique ! En effet à l’heure des conversations instantanées grâce aux réseaux sociaux on aurait pu faire une conférence virtuelle mais il ressort de toutes les réunions sur le sujet que l’on n’a pas encore trouvé meilleure façon de parler et d’échanger que la réalité et les contacts « directs… »

* Habituellement les prises de parole sont orientées sur les retours d’expérience des speakers ; en quoi l’expérience d’hier inspirerait-elle les autres à imaginer demain ?

Nicolas : « Au cœur de la journée du WEB2BUSINESS repose une idée forte, un credo : on pense que les plus forts, que ceux qui ont déjà réussit ou qui sont des Digitalists convaincus et reconnus, ont tout à apporter à ceux qui désirent aller plus loin grâce au Digital. Plus qu’un simple partage d’expériences, le WEB2BUSINESS doit en une journée permettre à ceux qui le désirent de traverser sans crainte le « miroir » et de mettre en œuvre et en ouvrage ce fameux « virage Digital ».
La prise de parole lors du WEB2BUSINESS sera d’ailleurs, et pour la première fois en France lors d’une conférence de ce type totalement basée sur l’échange et l’interactivité avec le « public ». Ainsi dés la première seconde d’intervention de nos speakers, les écoutants pourront intervenir et interagir avec ceux qui sont sur scène et ce soit grâce à des micros à disposition dans la salle soit par le biais d’un fil Twitter qui sera relayé en temps réel par les animateurs. »

Franck : « parce que l’on a tous à apprendre des autres. J’ai créé 117 salons dont 1 leader international (ecommerce) et 1 en devenir (T2M), 2 congrès (Ecommerce, Monaco et Web2business) et ceci représente le résultat le plus productif et respecté dans ma petite famille de salonniers. Il n’en est pas moins que j’ai toujours apprendre de mes pairs, de cette famille et de ceux qui sont là depuis plus longtemps (ils ne sont pas plus d’une dizaine). Au même titre, un leader quel qu’il soit a toujours besoin d’apprendre pour le rester, s’il n’a pas compris cela il a déjà perdu son segment de marché. La vie est perpétuelle remise en question et je pense que tous les chefs d’entreprises le savent. »

* Comment garantir aux participants un peu d’exclusivité dans ce type de rencontre ?

Nicolas : « L’exclusivité elle naît naturellement du simple fait que pour une fois le WEB2BUSINESS a pour ambition de casser les codes des rencontres habituelles : le WEB2BUSINESS n’est pas un salon car on y rencontre plus de marques et d’annonceurs que de sociétés de conseil et de solutions; le WEB2BUSINESS n’est pas un congrès d’experts car il n’est pas en matière Digitale d’idées gravées dans le marbre et rien n’est arrêté, l’expertise est donc comme le Digital en perpétuel mouvement; le WEB2BUSINESS n’est pas un TEDx car même si les idées y seront aussi brillantes et généreuses, la lumière sera braquée sur le public et c’est lui qui en fin de compte sera la « star » de cette journée, il aura ses mots à dire et les speakers seront eux accessibles et disponibles…nous éviteront le phénomène « concert de rock » entre stars inaccessibles, intouchables et public frustré d’être tenu à distance ! L’exclusivité est donc bien là, dans la façon que les personnes présentes le 9 Janvier 2014 auront de vivre et de créer avec nous un « autre moment », leur moment…leur part d’exclusivité ! »

Franck :  » Le matching est simple dans l’écrit et très complexe dans la pratique, chacun des 650 invités nous donne 3 à 4 créneaux de disponibilité et nous confirme des heures d’arrivées et de départ. Cela m’implique un agenda sectoriel de 650 places x 50 plages horaires et de là nous créons les agendas respectifs de ces invités et de nos 40 clients. Ceci étant contrôlé in fine et sur chacun des 1000 rendez-vous créé pour le WEB2BUSINESS par moi seul. Ce système de matching humain est imparable et aucune machine ne saurait le remplacer. »

* et si on inventait le web2business 2015…

Nicolas : « 2015…c’est déjà hier ! Le WEB2B existé avant même que nous lui donnions vie. Le WEB2B c’est tout simplement se rendre compte qu’au sein des organisations, qu’au cœur de notre vie quotidienne et que dans cette vie de demain pour nous et nos enfants, tout a déjà basculé, tout s’est déjà transformé et qu’il bien trop tard pour se poser la question de savoir si oui ou non il faut monter dans le train du Digital. La question n’est donc plus ais-je le choix ? mais comment vais-je en faire ? quels outils dois-je utiliser ? ais-je bien compris et suis-je suffisamment imprégné de cette Digitale conviction que le monde change et que je suis déjà à bord !
Comme le dit si bien Michel SERRES « Les notions de temps et d’espace en sont totalement transformées » et  » La révolution numérique en cours aura des effets au moins aussi considérables qu’en leur temps l’invention de l’écriture puis celle de l’imprimerie ! ».

Franck : « Si l’on parle de prospective pure, je ne dirais quasi-rien car le WEB2BUSINESS est une construction de 2 personnes qui ont mis leurs talents et leur carnet d’adresse en commun, donc nous nous réunirons au lendemain et aviserons de la mise en place des multiples idées que nous avons déjà… »

le mot de la fin à Nicolas : « le Digital loin d’être une chose effrayante et lointaine est certainement ce qu’il y a de plus humain en nous ! » et rendez-vous le 9 janvier 2014 pour le Web2business

Cette entrée a été publiée dans : Inbound marketing, Social CRM

par

Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur du livre Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa Fondateur de LePartenariat Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s