Inbound marketing
Laisser un commentaire

La place de Lego dans l’Inbound Marketing : humilité et créativité !

Un soir de la semaine dernière, j’ai rencontré Nicolas (@NicolasBeretti) fondateur de BrainsWatt et en le voyant « coacher » une séance de Lego Serious Play (un workshop interactif improvisé), j’ai réalisé à quel point Lego me manquait ! 😉

Certes ces séances sont d’abord destinées aux entreprises, aux organisations qui ont des problèmes de management de projet et / ou de performance de leurs équipes (au sens de la collaboration), mais là, en petit comité, l’expérience est révélatrice de biens des aspects de nos métiers du marketing. Ainsi, lorsque Nicolas nous propose de travailler en groupe de 2 puis de façon individuelle, nous nous découvrons mutuellement, puis personnellement. Une révélation alors ? La révélation que ce que nous pensons connaître de l’autre, et même ce que nous pensons exprimer comme notre moi à destination des autres, n’est qu’une interprétation aussi éloignée de la réalité que sa transposition dans les amalgames de pièces de Lego !

Et pourtant, les pièces de Lego, jusque dans les couleurs et les formes, que nous choisissons pour « construire » un personnage ou un projet, sont très révélatrices de notre personnalité, y compris inconsciente… c’est fascinant de s’entendre parler d’une sorte de personnage en Lego, comme représentant de notre moi, ou d’imaginer comment on pourrait améliorer (est-ce simplement possible ?) celui de notre voisin ou voisine (que nous ne connaissions pas avant cette soirée)…

Un peu troublante ton expérience Nicolas !…

lego serious play brainswatt

Quel lien avec l’Inbound Marketing, me direz-vous ?

La réflexion se poursuit lorsque plus tard, je raconte (je partage) cette expérience avec d’autres personnes. Et là, en évoquant d’ailleurs un projet de musée en construction, je pense à cette capacité créative que nous avons tous et qui rend notre parcours unique. Et si on laissait chaque visiteur construire son parcours, exactement comme il choisit des pièces de Lego, inconsciemment mais aussi selon son ressenti et ses désirs ? N’est-ce pas cela que nous vivons dans une exposition, si la scénographie n’est pas directive ?

Dès lors, nos parcours sont d’une part, empreints d’une volonté (de décisions) essentiellement dictée par notre inconscient, d’autre part, rendus linéaires par la chronologie reliant une étape à l’autre, masquant ou découvrant de nouvelles voies à chaque nouvelle intersection. A la recherche d’une information, nous naviguons en permanence entre un chemin court et logique du point A au point B, que certains tentent d’expliquer et de modéliser, et des ‘sauts quantiques’ tout à fait imprévisibles et pourtant parfaitement décidés, qui nous amènent à des rencontres inattendues. parcours aléatoire

Croire que l’on peut expliquer la rencontre (et donc la provoquer) est aussi intrépide que penser que tout est dans les mains du hasard. La causalité n’existe pas sans une vision temporelle de nos décisions. Mais quelle est le rôle du temps dans notre relation inconsciente aux événements et aux gens qui nous entourent ? Où se créent les limites du souvenir et du fantasme, de l’instant présent et du moment à venir ? Me demander d’expliquer a posteriori pourquoi j’ai choisi une brique orange rectangulaire pour représenter ma casquette professionnelle de blogueur est possible (et même surprenant de vérité). En revanche, prédire ce choix, y compris en ayant recueilli au préalable toute la data disponible sur ma personne et mon vécu, ne l’était pas et ne le sera sans doute jamais… Il reste une (grande) part d’inexplicable a priori dans nos cheminements, et je m’en réjouis.

L’inbound Marketing n’est pas réduit à la recherche de causalité ni à l’automatisation des tâches et des décisions. Créons et proposons des briques de contenu à ceux qui pourraient les assembler en toute liberté et soyons prêts à les rencontrer dès qu’ils en auront pris la décision. Notre rôle est sans aucun doute limité à cela, la décision restant toujours celle du client.

C’est au final le message de Nicolas, qui en excellent coach qu’il est, nous rappelle que nous, et nous seuls, avons choisi de « jouer » avec des Lego et avec d’autres gens. Si rencontre il y a eu, nous en sommes, autant que les autres, les acteurs. Merci Nicolas !

Cette entrée a été publiée dans : Inbound marketing

par

Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur du livre Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa Fondateur de LePartenariat Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s