l'humain dans le marketing, semaine du happy marketing, vive les marques !
Laisser un commentaire

Rencontre avec un patron hors norme #fashiontechdays

textiles

Evidemment lorsque finalement tu te décides à monter dans le Nord, à répondre à une très gentille invitation d’Annick (@Hubmode), pour découvrir une journée de FashionTechDays, tu t’attends surtout à entendre parler de digital et d’innovation. Rien d’étonnant à cela, j’en conviens. Alors j’écoute des pitchs plus ou moins inspirés et discute avec les créateurs de start-up parce qu’ils ont cette passion, cette énergie positive qui m’est indispensable et que j’admire chez les gens heureux. Il y a aussi des conférences, des tables rondes. Plus tard, il y aura un jury pour décerner une récompense (plusieurs même) à ceux qui nous ont donné un aperçu de leur talent et que nous voulons remercier et encourager pour la suite.

the-french-kiss

C’est ainsi que je discute avec Agathe, la créatrice de The French Kiss (@TFKParis), quelques minutes avant qu’elle se lance sur la scène face au public. Agathe me dit pour expliquer son projet de création de textiles arborant ses lèvres généreuses, symbole de la passion humaine, que « le monde serait meilleur si les gens s’embrassaient (à pleine bouche) plus souvent ». A ce moment, elle ne sait pas encore que je parle ici ou là de marketing émotionnel ! Que puis-je lui conseiller pour son pitch ? Oui je serai dans la salle lorsqu’elle aura 2 minutes pour séduire l’assistance et je sais exactement ce que j’aurai fait à sa place…

Non, elle n’a pas eu cette audace et alors que j’écris cette note dans mon TGV de retour, je pense qu’hélas, elle ne gagnera pas la compétition. Elle a pourtant été efficace et même drôle. Agathe a conclu sa déclaration par un encouragement à nous embrasser tous, malheureusement sans aucun résultat, parce que tout de même, « frenchkisser son voisin », ce n’est pas possible ! Dommage !..

Alors, il me restera de cette journée le souvenir ému de ma rencontre avec Jean Duforest, le patron d’un groupe textile dédié aux enfants (marques Okaïdi, Jacadi, Oxybul…), un homme brillant par son coeur et sa vision humaine de la société. J’étais assis à coté de lui sans le savoir. Il m’a interpellé une fois sur la scène pour s’étonner de mon activité digitale durant le témoignage de sa collaboratrice Isabelle. J’ai eu soudainement envie de lui rendre son compliment en lui faisant cadeau de mon livre, qu’il m’a demandé de lui dédicacer. Je ne rencontre pas les gens par hasard, cher Jean, et je serai ravi de revenir pour visiter votre entreprise et son pôle innovation. Ce sera, à n’en pas douter, un grand moment que de découvrir le coeur d’enfant qui anime vos équipes et leur donne cette envie d’améliorer le monde pour demain.

jean-duforest-web

Si vous vous êtes intéressé à moi l’espace d’un instant, Jean, c’est que vous avez constaté en lorgnant vers mon iPhone que je m’intéressais à vous, à votre société et à ses engagements responsables. Isabelle Anton expliquant qu’il y a du cyanure dans les boutons des jeans, ou qu’elle a engagé le groupe auprès de Better Cotton Initiative, une ONG qui apprend aux cultivateurs de coton (deuxième plus grande cause de pollution mondiale) comment moins utiliser d’eau et de pesticides, a suscité ma curiosité. J’ai voulu vérifier cet engagement fort et je l’ai relayé sur mes réseaux. De même, lorsque je vous entends dire, que vos clientes sont d’abord digitales avant même d’entrer dans vos points de vente, que vous courrez à en perdre le souffle derrière la technologie mais que l’essentiel n’est pas là, j’en suis ravi. L’essentiel, et vous le dites avec le coeur, est pour un leader de faire progresser les hommes et les femmes de son entreprise, de libérer leur énergie et de concentrer leur imagination sur le futur de leurs enfants, et donc, de vos clients.

Je ne pouvais espérer cet élan d’optimisme et cette leçon d’engagement humain, en me rendant aux Fashiontechdays 2106 et pourtant… Bien sûr, il y eu d’autres conversations passionnantes autour de Pop Sell (@popsell_com), de Fitizzy(@FitizzyFrance) ou La Boutonnière, projets innovants et portés par des passionnés du client. Un marketing humain et responsable est encore possible ! Vivons le !

Merci Annick et à l’année prochaine !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s