Tous les articles classés dans : Intuitions

Réflexions et idées

Le marketing est un voyage #4

Et si c’était l’Odyssée ? Et si ce voyage devenait mythique ? Tu te prends à rêver que la destination qui se rapproche sera tellement belle que tu n’auras plus envie de la quitter. Pourtant tu n’as encore rien vu. Rien senti, rien embrassé du regard et de tes bras tannés par le soleil et le sel. Tu respires l’air et quelque chose te laisse imaginer que tu n’es plus si loin… Alors tu penses à ce moment où tu toucheras au but. A cette délivrance d’un poids qui charge ta barque depuis le premier jour, car enfin tu y seras. Ouf ! Sans cet objectif lointain mais séduisant, tu ne serais pas parti, tu le sais. Ou plutôt, le penser te rassure. Déjà tout ce temps que tu voyages et voilà que tu ne sais plus compter les jours. Mais si désormais tu es plus proche de l’arrivée que du départ, alors tu n’as plus le choix et tu vas parvenir à destination. Tu ne doutes plus de cela. Tu t’interroges maintenant sur ce …

La possibilité d’une rencontre, même sur une île #Camus

Je me suis replongé dans Camus. Enfin pas vraiment dans la lecture mais dans le discours qu’il a tenu lors de la remise du prix Nobel qu’il recevait en 1957. Une prise de parle humaniste, humble et engagé dans la cause des écrivains qui n’ont pas la liberté d’être lus par les lecteurs qu’ils aimeraient séduire. Ce soir, on en parlera dans un canapé vidéo faisant écho à une intervention très intéressante de Kamel Daoud à propos de la « robinsonnade », qu’il qualifie de théorie de la rencontre. Si l’on comprend bien qu’il y a urgence à rencontrer lorsqu’on se retrouve échoué sur une île déserte, en est-il de même pour Meursault, bon français vivant en Algérie lorsqu’il se promène sur la plage ? Daoud développe cette vision de la rencontre pour tuer l’autre, pour lui imposer sa culture et sa religion, comme une analyse obscurcie de la colonisation. Toute rencontre aurait pour conséquence la destruction de l’autre, ou son aliénation. Pourquoi ? Qu’en pense le marketer qui vit en toi ? Toute rencontre a-t-elle pour …

Faut-il être authentique pour faire du marketing d’influence ? #oupas

A en croire le philosophe français André Comte-Sponville, l’authenticité est une vertu confortable. Elle nous permettrait de dire tout et n’importe quoi pourvu que cela corresponde à notre moi intérieur, que nous soyons alignés, dit en termes marketing. Ah bon ? Est-ce que cela signifie que nous pouvons prendre la parole sur n’importe quel sujet pour peu qu’il soit congruent avec nos valeurs personnelles ? C’est en tout cas, ce que prône les adeptes du marketing d’influence notamment en BtoB. J’imagine que tu seras d’accord avec eux, et c’est une position bien… confortable ! Et pourtant, mon ami Aurélien, ne manque pas de s’agacer lorsque je poste sur Linkedin et Twitter des informations félicitant la politique de recrutement de talents de la société Amazon en France. Il a raison ! Suis-je autorisé à parler de ce que je ne connais qu’au travers de communications de la marque, que certains auront vite fait de qualifier de propagande, voire de contenus marketing ? Il se trouve que je considère depuis 10 ans Amazon comme un modèle de …

Le marketing est un voyage #3

On s’aimait. On s’aimait et on s’aimera encore… tu crois ? Quand tu pars, tu ne regardes pas derrière toi. Il ne faut pas. Sinon, tu te demandes si tu aimeras encore ce que tu quittes. Il n’y a pas de billet de retour. Demain ne sera pas comme hier. Si c’était le cas, aurais-tu vraiment voyagé ? Alors je me suis arrêté sur le bord de la route. Je me suis pris la tête entre les mains en pensant à cette inflexion dans ma trajectoire. Elle était imprévue au départ, tu t’en souviens. J’ai longuement hésité à ce carrefour de la vie, devant les choix multiples qui s’offraient à ma vue. J’ai pris le temps d’y réfléchir, de solliciter un avis extérieur puis deux puis trois… Et maintenant, je regarde la carte, je me demande si j’ai bien fait de prendre ce chemin. Ce moment de doute est envahissant. Tu le connais, toi aussi, qui fait du marketing, lorsque tu prends un court instant pour t’interroger sur la pertinence du message, du canal que …

Le marketing est un voyage #2

C’est parti ! J’ai laissé tout cela derrière moi. Je le pourrais mais ce serait tout gâcher, alors je ne regarde pas en arrière. Quand tu te lances dans un voyage, il faut fixer ton regard sur l’horizon. C’est vrai que pour le moment tu ne vois rien là-bas. C’est surement trop loin. Combien d’heures, combien de jours te séparent encore de ce que tu imagines être ta destination ? La beauté du voyage n’est-elle pas dans cet imaginaire temporel ? Toi qui a un peu d’expérience, tu sais bien que l’imprévu, l’impondérable viendra perturber ton calendrier. Et peut-être même modifiera-t-il ta route ou ton point d’arrivée ? Alors tu te prépares. Tu te fixes des points d’étape, des règles à suivre pour ne pas sortir de la route, tu surveilles ton tableau de bord, tu vérifies tes moyennes. Tu les notes dans un carnet de voyage, un livre de bord qui plus tard sera la preuve de la réalité de ce déplacement dans l’espace, de ce temps consacré à aller autre part, de tes …

Le marketing est un voyage #1

Je prépare un voyage. Je prépare une conférence pour inspirer un changement de vision dans le marketing. Tu me diras, que c’est un peu prétentieux. Je te répondrais que j’ai l’audace du voyageur en moi, depuis fort fort longtemps. Et puis, comme aime à la rappeler le sympathique Aurélien, apôtre de l’industrie for good et de l’influence BtoB, si j’ai une communauté qui apprécie mes convictions et mes intuitions, pourquoi devrais-je la priver d’une inspiration nouvelle ? C’est ma mission d’exprimer ce que je crois être source de progrès pour celles et ceux qui font ce métier avec passion. Aller plus loin, c’est déjà quitter le point de départ ! Dans ce premier épisode, je suis sous l’influence d’Adam Grant. Il décrit à merveille, dans l’introduction de son livre sur le pouvoir de la pensée flexible, comment un pompier a sauvé sa peau (lorsque 11 de ses camarades ont péri brulés) en allumant un feu de secours, juste avant d’être rattrapé par les flammes d’un feu de forêt incontrôlé qui les prenait de vitesse. Une …

Stratégie marketing : vers l’écologie des contenus

Tu vois arriver Jean-François et Laurent, de bon matin pour enregistrer un podcast qui sera diffusé plus tard (je te dirai), et tu te souviens qu’on est censé parler tous les trois, d’écologie des contenus. Un sujet que tu pourrais aussi découvrir mercredi 9 février à 19h dans le premier #AfterEmotionnel de la saison 6. Alors comment faire pour te narrer ici, quelques mots échangés en off, tout à fait entre nous, dans cette intimité que nous n’affichons pas ? Après tout, si je dois respecter mon lectorat et ne pas le gaver de textes qui sont davantage témoins de ma life que sources éventuelles de réflexion et, plus rare encore, d’inspiration, je peux sans doute arrêter là. Ok. A moins que. A moins que je te dise deux ou trois choses pour éclaircir le point de vue. Tu veux bien ? La voix. Laurent a une voix incroyable. Il la pose. Elle est lui, et comme le dit si bien Jean-François, on l’entend et la reconnait immédiatement. Tu peux certes jouer avec ta voix, …

La stratégie du commentaire sur Linkedin #TaDiKoi

Ce qui me saisit d’effroi en me rendant sur Linkedin, c’est cette facilité que nous avons à nous commenter les uns les autres. On dirait du Lelouch. Tout et même parfois n’importe quoi, nous invite au commentaire. Et tu en penses quoi toi ? ben… rien ! Alors, s’agit-il d’une stratégie ? Faut-il, dans l’affirmative, imaginer qu’elle puisse nous différencier, nous faire émerger du magma gluant de toutes ces conversations égotripées ? Peut-on ainsi passer entre les mailles du filet de ce méchant algorithme qui fait tellement peur aux nains bleus du contenu vide ? Oui commenter peut parfaitement intégrer ta stratégie. Bonne nouvelle ! Si tu commentes un post, deux choses surviennent en même temps. Tu indiques à ton réseau, ce qui motive une réaction de ta part. Et, tu prends une (petite) place dans la conversation, te faisant ainsi « voir » de la communauté touchée par le sujet du post en question. Note rapidement pour ta réflexion stratégique, que lorsque tu commentes, tu existes aux yeux des autres (y compris de celles et ceux …

L’industriel est-il compatible avec la caméra ? #oupas

Tu crois que je vais te raconter une histoire d’industriel et j’ai envie de te donner raison. Lorsque je prends le rôle du metteur en scène pour aider ceux et celles qui osent s’exprimer face caméra pour transmettre une partie de leur savoir, pour expliquer comment les produits, les offres de leur entreprise peuvent créer de la valeur pour leurs clients, je ne me pose pas la question. Industrielle est une simple qualification désignant une entreprise. L’homme, la femme qui raconte, est un être humain, quel que soit son métier, son secteur d’activité. Alors pourquoi serait-ce plus difficile, plus angoissant, plus contraignant de parler à un public imaginaire en regardant l’objectif ? 2 ou 3 choses que je sais des industriels (pardon que je crois savoir…) : 1 – Le monde de l’industrie est bien plus fermé que les autres. Le secret de fabrication, l’usine, le savoir-faire et l’outillage y sont bien gardés, à l’abri des regards dans ces grands bâtiments le plus souvent perdus loin des villes. L’industrie ne se visite pas ou pas …

2022 : un nouveau voyage émotionnel

Allez hop ! C’est l’heure ! Bonne année à tous mes lecteurs.trices ! Après un grand bol d’air frais pour conclure un année difficile, je vous promets de reprendre la plume et les aventures du marketing émotionnel (mais pas que). Je vous souhaite évidemment les meilleurs instants de vie, de partage et d’amour ; ceux que vous n’aviez pas prévus et qui vous feront vaciller dans vos certitudes parfois moroses. La vie mérite mieux que de simples et rigoureuses bonnes résolutions et vous aussi. Comme me le suggère mon ami Marc, je pourrais aussi une vous écrire tous les jours. Ou vous promettre un livre chaque année. Pourquoi pas ? Tu parles d’un défi libératoire. Si par hasard tu te plonges dans le dernier Goncourt, tu découvriras comme il est tortueux le chemin qui mène l’Homme vers la littérature. Rassure-toi, ce voyage n’est qu’un départ vers l’inconnu. Et cette année, 2022, un nouveau voyage se prépare… Chut ! Tu en sauras davantage, lorsque Chloé et Christian auront déployé la carte devant moi… Patience ! Amuse-toi …