Tous les articles taggés : algorithme

Interview émotionnelle de Elias Ohayon #sailendra

Tout a commencé comme d’habitude, par un arrête sur un stand. Quelque part dans une allée du salon E-Marketing et Stratégie Client 2019, je jette un oeil sceptique sur un logo souligné par une base-line que mon radar détecte immédiatement : prédictive marketing. Houlala ! Je ne peux m’empêcher de répondre à celui qui voudrait me renseigner sur sa boite que cela n’existe pas. Non, je ne crois pas que l’on puisse prédire le comportement ou les achats d’un client. Je n’y arrive pas ! Je veux que l’homme reste imprévisible. Alors Elias (@Elias_Ohayon), le directeur des opérations de Sailendra, prend le relai de son collaborateur (sans doute légèrement agacé) et tente d’expliquer et de répondre à ce visiteur impertinent que je suis. Ma première question, est d’ailleurs inspirée d’une conversation avec Stéphane Amarsy (relaté dans un post précédent : https://wp.me/p3ja7f-3dN ), et consiste à souligner le paradoxe entre « algorithme prédictif » nourri avec des masses de données et décision individuelle d’un client potentiel : que pensez-vous de cette contradiction ? Elias : « Nous ne sommes …

Pourquoi les algorithmes font-ils des erreurs ?

Amusante coïncidence ou sujet prévisible ? Il se trouve que le dernier numéro de HBR publie un excellente article consacré aux relatives faiblesses des algorithmes, ou plus précisément aux failles que leur utilisation intempestives ont révélées. Justement, dans mon article précédent, je m’insurgeais contre l’idée que les humains pouvaient être assimilés à des algorithmes (sujet qui revient sans arrêt dans les discours des transhumanistes les plus fervents – ceux qui rêvent de devenir des robots)… Alors pourquoi l’algorithme intelligent échoue-t-il ? Simple d’après Michael Luca, John Kleinberg et Sendhil Mullainathan, les auteurs de l’article : « 1 – ils font ce pour quoi ils ont été conçus et donc ils feront exactement ce que vous leur demandez et 2 – étant des boîtes noires, ils ne peuvent expliquer pourquoi ils proposent des recommandations particulières ». D’une part, le résultat dépend donc de celui qui programme l’algorithme, et d’autre part, on ne pourra pas l’expliquer !… Prenons deux exemples éloquents fournis par ces chercheurs de haut niveau et qui concerne directement le monde du marketing. Netflix est réputé pour …

Je ne suis pas un algorithme ! (ni un historien) #ouf

J’en ai par dessus la tête de lire des tweets qui relaient des phrases simplement ridicules et vides de sens. Ainsi lorsqu’un historien renommé et célèbre (notamment par les millions d’exemplaires vendus d’un livre intitulé « une brève histoire de l’humanité) déclare dans une interview que l’homme (comme les autres animaux) ne serait qu’un algorithme, tout le monde s’émerveille ! Mon dieu, quelle connerie ! Certes, cela fera plus de lecteurs, d’autant que l’Atelier Numérique diffuse cette interview et que son audience d’adorateurs se diront : comme il a raison ! Mais c’est tout simplement faux et même archi-faux. Rappelons ici ce qu’est un algorithme : « Un algorithme est une suite finie et non ambiguë d’opérations ou d’instructions permettant de résoudre un problème ou d’obtenir un résultat. » Cette notion a été inventée par un mathématicien perse, comme d’ailleurs beaucoup d’autres théorèmes ou avancées dans cette matière (algèbre – mot d’orgine arabe). Il s’agit clairement d’une suite finie et non ambigüe, deux « qualités » que l’homme ne possède absolument pas, ni aujourd’hui ni avant. De plus, il ne me semble pas que …