Tous les articles taggés : Durex

Marketing de la Saint-Valentin : moins de sexe et plus d’amour ! #lovefirst

Vous avez déjà lu un tas d’articles sur la Saint-Valentin, et les coeurs en chocolat, ou les roses dont les prix se sont envolés ce jour faste pour le commerce de l’amour. Et maintenant les restaurants sont vides, les chocolatiers désespérés et les gondoliers sans emploi pour quelques mois… #ahahah Fallait-il en faire une fête du slip (y compris français) ? Est-ce encore une fête des amoureux que ce 14 février, et si oui, était-il raisonnable de jouer un peu plus via les loteries de la FDJ ? Quelle marque n’a pas eu cette idée marketing lumineuse d’envoyer une flèche en direction de son coeur de cible ?  Franchement, il y a de quoi s’interroger sur la « créativité » des marketers et autres responsables de la communication. D’accord pour mettre des coeurs un peu partout, car ils provoquent chez nous une émotion positive, mais pourquoi seulement le 14 février ? Après tout, aimer ses clients ne devrait pas être signalé de manière exceptionnelle, comme il est tout aussi ridicule d’avoir une journée nationale de la gentillesse …

Embrassez-vous !

Comme dirait Linda, le plus important c’est l’amour non ?… Nouvelle démonstration live et dans les rues de Paris grâce à Durex. Paris serait-elle encore une love ville ? Faut-il une marque pour nous rappeler cette évidence ? Et si vous aimiez vos clients comme vous embrassez, ça donnerait quoi ?… Et le ROI ?.. Ah ah ah !…  Embrasser, c’est partager ! rien n’inspire plus les humains que de partager leur amour… C’est largement suffisant comme retour pour une marque car c’est la garantie d’une certaine fidélité et de la sincérité d’un engagement affectif fort. J’aime !

De la love mark à la love ville : faites l’amour, pas le buzz !

Oh oui ! Encore une très belle campagne lancée par Durex en Italie et qui aura fait parler d’elle et surtout de la marque. Les italiens ont aimé la proposition indécente de Durex : la ville qui aura la plus grande consommation de préservatifs et de sex-toys de la marque sera déclarée loveville 2013. Un très beau défi pour 15 villes italiennes pendant deux mois ! Tous les (bons) coups étaient permis et les latin lovers (et Durex) ont utilisé toutes les techniques pour atteindre le Nirvana. Vidéo virale, campagne presse de recrutement, et street marketing pour prendre position et engager le mouvement puis la marque a investi le web avec un jeu vidéo online, du chat et bien entendu le relais des médias sociaux. Résultat de cette rude bataille de l’amour à l’italienne : 70 millions d’impression en Earn Media ! WOW !.. et aussi +46% de ventes… Quelle différence entre le Earn Media et le buzz ? Ici le bouche à oreille devrait être entendu comme la propagation du « message » de la marque …