Tous les articles taggés : lucy

Lucy et le darwinisme du partage

Quand Philippe s’est mis à quatre pattes lundi au début de son intervention sur le partage comme moteur de développement du business des start-ups, je me suis fait surprendre ! Oui Lucy, notre ancètre est tombé d’un arbre bien avant la pomme de Newton ! Effectivement lorsque l’humain s’est dressé sur 2 pattes, il a gagné deux mains et plus tard des outils, mais il a perdu un peu d’équilibre et d’agilité. L’évolution de l’humain, lui a permis progressivement de développer son cerveau, son intelligence émotionnelle et sa communication. Après avoir utilisé sa bouche pour transmettre des messages, après la mise au point d’une langue propre à chaque tribu, chaque région, il s’est mis à raconter des histoires. De la tradition orale il en est vite venu à la transmission par l’écrit, et Gutemberg a démultiplié la puissance de l’écrit mais aussi de la lecture. Aujourd’hui le partage est propulsé au rang d’objectif majeur pour les marques mais aussi pour les humains. Or ce partage provient d’un nouvel outil qui prolonge notre main et notre cerveau …

Pourquoi Luc Besson n’a-t-il pas utilisé 10% de son cerveau pour réaliser Lucy ?

Ou même 2% diront certains critiques irrémédiablement déçus par cette nouvelle tentative du réalisateur français le plus déroutant qui soit. Lucy, c’est la première femme de l’humanité nous rappelle-t-il au début du film, dans un plan peut-être un peu long pour des enfants de 5 ans. Lucy, c’est ensuite l’héroïne du film (au moins au début), jouée par Scarlett Johansson, une vraie actrice de talent pour une fois dans sa carrière de cinéaste. Mais Lucy, ne serait-elle pas la vision rêvée de Luc, au féminin ?.. Vous avez dit transfert ? Il y a un vrai sujet passionnant en trame de ce film qui laisse croire pendant environ 30 minutes, que Besson a quelque chose à nous dire, à nous transmettre, comme c’est d’ailleurs sa fonction, son rôle de producteur d’entertainment de qualité et aussi d’être humain. D’ailleurs, cette mission est au coeur du suspense, puisqu’il faudra que Lucy choisisse entre l’immortalité et la reproduction, comme tout être humain qui doit assurer une meilleure vie aux générations suivantes. Nous voilà en pleine réflexion philosophique, et …