Tous les articles taggés : nike

Les marques qui font du bien #ep30

A la rentrée, tu as d’autres soucis en tête que de t’intéresser aux marques. On est d’accord ! Mais elles, continuent de s’intéresser à toi, à nous. Normal. Et puisque depuis ce matin, nous sommes en deuil de The Queen, j’ai envie de partager avec toi des initiatives plus heureuses. Rien de fou mais des trucs qui font du bien. 1 – Heinz vend des taches avec ThredUp Tu te souviens ? C’était peut-être hier… et tu as fait une grosse bonne tache sur ton top tout neuf, ta chemise ou ta cravate spéciale rendez-vous client, ta jupe, ton short, bref, la loose… Alors une tache de ketchup (je te dirais bien que tu n’as que pas en mètre sur tes frites ou dans to burger… mais je sais que tu aimes ça), et là c’est vraiment très mal. Parce que ça se voit trop. Parce que tu as beau mettre de l’eau, frotté énergiquement, ça se verra encore à la réunion de 17h ou à l’apéro avec tes potes. C’est mort ! Alors imagine …

Les émotions au tribunal ? Serions-nous face à un flagrant délire ? #oupas

J’ai lu aujourd’hui une tribune sur l’indécence émotionnelle ! Wahou quel concept ! Aussi je tiens à commencer en citant le célèbre ‘procureur de la république’ et humoriste Pierre Desproges : « c’est un homme brisé par l’émotion qui s’adresse à vous aujourd’hui… mais pourquoi ma confusion est-elle si grande, chers amis ? »… Est-ce du domaine du délire lorsque près de 60% des français sont choqués par les campagnes publicitaires de certaines marques pendant cette crise du covid-19, au prétexte qu’elles emploieraient maladroitement des messages de soutien aux personnels soignants (par exemple). Jugées opportunistes, elles seraient décriées par les jeunes générations. Plus largement c’est l’utilisation de causes sociétales qui semblent poser un problème de conscience et de confiance dans les marques. Or, une enquête Kantar de 2019, indiquait que la perte de confiance dans une marque se produisait pour 23% des consommateurs lorsque « celle-ci ne prend pas en compte les enjeux de santé ou d’environnement ou encore pour 22% si la marque a un impact négatif sur la vie des gens ». Alors paradoxe ou changement de …