Tous les articles taggés : signaux faibles

Interview émotionnelle de Benoit Bouteille VP #CX pour #Tinyclues

Deux choses m’ont frappé lorsque l’on m’a proposé d’interviewer Benoit Bouteille, VP Customer Experience chez Tinyclues : d’une part, le nom de cette société française qui sonne si « cute » (de toutes petites clés comme lorsqu’Alice rétrécit en buvant la potion…) et aussi la promesse affichée de « making marketing heroes » ! Tu l’imagines, ce vocabulaire me parle. Comment ne pas être touché par cette mission qui est aussi la mienne : transformer les histoires des marques, et créer des héros dans notre monde marketing. Alors ok, on y va ! Cet entretien ce déroulera via zoom, et c’est aussi bien puisque le bureau de Benoit est à New York ! (encore que j’aurais adoré prendre un avion pour le rejoindre dans une ville qui s’est enfin libéré de Donald)… Patrice : « Vous êtes dans l’analyse des signaux faibles alors ? » Benoit : « Oui c’est tout à fait ça ! Mais si l’on prend l’exemple de la chemise que vous portez (car nous sommes en visio et si j’ai choisi une chemise bleu, celle de Benoit est …

Et si nous parlions des signaux faibles ? #interview

Il est des rencontres qui changent ma vie et surtout qui enrichissent considérablement mon champs de connaissances. Je ne crois pas pouvoir imaginer un prochain Sommets Du Digital (tiens à propos, l’édition 2018 aura lieu du 5 au 7 février dans notre station préférée) sans une intervention de Monsieur Signaux Faibles, aka Philippe Cahen (@SignauxFaibles). Philippe a (et a sans aucun doute toujours eu) un temps d’avance. Sur nous, sur tout ! C’est avec une singulière humilité mais aussi avec autorité, qu’il intervient (et je ne vois pas ici d’autre mot pour le dire) sur les sujets les plus divers susceptibles de changer nos vies futures (et naturellement nos quotidiens dès aujourd’hui). Alors dans nos conversations enregistrées bien avant notre rendez-vous commun à La Clusaz en janvier dernier, nous évoquons le temps comme rarement. Le temps de la rencontre mais surtout le temps comme ressource sur laquelle travaillent les nouveaux acteurs de l’économie numérique comme certains anciens (la distribution classique est elle aussi soumise à cette équation humaine du temps perdu ou économisé). Et tout devient d’une …