Tous les articles taggés : Wes Anderson

Comme un air de panache…

Wes Anderson est décidément un cinéaste hors du commun, un conteur d’histoires extravagantes autant que touchantes. Monsieur Gustave H nous guide dans un univers à mi-chemin entre le kitch des années 30 et le romantisme poétique de Stefan Zweig. C’est un guide euphorisant, jubilatoire, grand amateur de femmes et de savoir-être. Zéro Mustapha sera son fidèle Lobby Boy et digne héritier, et devra continuer la mission jusqu’au bout avant de partager ce destin incroyable avec un jeune auteur. Magnifique film ! Drôle par ses séquences hommage au muet et par les péripéties sanguinolentes du méchant Jopling (joué par Dafoe), mais aussi extraordinairement romantique par ses décors, et ses personnages perdus dans la beauté en voie de disparition comme l’Europe d’avant le nazisme. Et puis il y a la poésie. Elle n’est pas seulement dans l’image mais comme pour le déjà sublime Moonrise Kingdom, elle est aussi dans les mots. La référence à Stefan Zweig est dans chaque texte qu’adresse et que lit Monsieur Gustave à ses chers collègues, mi sermon, mi note de service spirituelle. …

Candy est-elle trop sucrée ?

En découvrant la mini série de Prada autour de son nouveau parfum Candy, on a envie de sucre ! Curiosité iconoclaste dans un monde de parfumeurs misant habituellement sur les codes du luxe que sont les personnages éthérés inaccessibles et les décors de palace et autres scènes improbables tournées à Paris, les 3 petits films de Prada recèlent quelques images troublantes dans une vraie histoire (courte). Episode 1 : Candy aime le cinéma ! Faut-il comprendre que l’on peut ingurgiter un Banana Split en français dans le texte (?), et aussitôt se gaver de popcorn ? Candy serait-elle si gourmande qu’elle passe d’une sucrerie à une autre avec tant de bonheur et de légèreté ?.. Et les deux garçons ici en « concurrence » ne sont-ils pas les deux facettes du même jeune homme ? Comment préférer l’un à l’autre ? De la cruauté d’avoir à choisir, ou du luxe d’être en situation de le faire ? Ce qui nous renvoie, dans une lecture second degré de cet épisode, à l’idée de tester en situation, de prolonger …