histoire et contenu de marque
Laisser un commentaire

Candy est-elle trop sucrée ?

En découvrant la mini série de Prada autour de son nouveau parfum Candy, on a envie de sucre !

Curiosité iconoclaste dans un monde de parfumeurs misant habituellement sur les codes du luxe que sont les personnages éthérés inaccessibles et les décors de palace et autres scènes improbables tournées à Paris, les 3 petits films de Prada recèlent quelques images troublantes dans une vraie histoire (courte).

Episode 1 : Candy aime le cinéma !

Faut-il comprendre que l’on peut ingurgiter un Banana Split en français dans le texte (?), et aussitôt se gaver de popcorn ? Candy serait-elle si gourmande qu’elle passe d’une sucrerie à une autre avec tant de bonheur et de légèreté ?..

Et les deux garçons ici en « concurrence » ne sont-ils pas les deux facettes du même jeune homme ? Comment préférer l’un à l’autre ? De la cruauté d’avoir à choisir, ou du luxe d’être en situation de le faire ? Ce qui nous renvoie, dans une lecture second degré de cet épisode, à l’idée de tester en situation, de prolonger le test dans l’expérience et de décider sur des critères subjectifs. Alors cravate ou col roulé ?

Episode 2 : Candy aime danser !

Cette fois, une semaine plus tard, beau gosse en smoking entraine Candy en haut des escaliers pour son anniversaire, et découvre que son « rival » est dans la place et a eu l’idée d’un gâteau…

On notera la bande son soigneusement choisie et le renvoi à toutes les scènes d’escalier mythiques du cinéma (en commençant par une cendrillon inversée)… Là encore, éclate la gourmandise, la joie de vivre de Candy comme autant de valeurs à projeter dans la marque. Sommes-nous séduits par les notes subtiles d’un parfum ou par le caractère de celle qui le porte ? Pouvons-nous convaincre un consommateur par un argumentaire ou devons-nous axer notre histoire sur des comportements, des attitudes ?

Episode 3 : Candy aime trop la vie pour faire des choix !

Qu’elle est vintage sous son gros casque de salon de coiffure ! Et si les hommes sont tous des enfants, sont-ils pour autant innocents ?.. Peut-on à la fois être le rêve de toute jeune fille et le cauchemar d’une femme ? Amusante réflexion messieurs !

Enfin la vraie question ! Combien de temps pourrons-nous être heureux tous ensemble ? Un mois plus tard, nous n’aurons pas la réponse. D’ailleurs qui sait et quelle importance ?… toujours prête (!), Candy sort du salon avec un Prada boy à chaque bras… Bravo !

Un peu d’insouciance, de liberté et d’impertinence dans le monde du glamour, ça fait du bien ! Raconter une histoire est essentiel pour les marques. Travailler avec humour et finesse son contenu aussi. Opter pour un ton décalé crée la différence et l’adhésion.

Et si la gourmandise était la nouvelle définition du luxe ?

Cette entrée a été publiée dans : histoire et contenu de marque

par

Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur du livre Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa Fondateur de LePartenariat Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s