l'humain dans le marketing, le plaisir et la fidélisation
2 commentaires

The Lunchbox : quand nos émotions se rencontrent…

Faut-il toujours une lecture « marketing » de l’histoire que nous raconte un film ? Déformation professionnelle ou romantisme ?… Après la révélation de The Beauty Inside, me voilà séduit par un film indien, aux antipodes de la technologie, ressuscitant la beauté de l’écrit, du mot qui évoque, qui transporte loin du quotidien.

The Lunchbox, au-delà des performances d’acteur de l’éblouissante Ila et du mystérieux Saajan, nous fait vivre le suspense haletant de leur improbable rencontre. Mais surtout le film redonne toute leur place aux sens qui nous fondent les communications entre humains. Les parfums de la cuisine bien sûr, mais aussi son goût sont au coeur du scénario tandis que Ila dialogue avec Auntie, une femme plus âgée et sa voisine du dessus, sans jamais la voir. Les odeurs collées sur un col de chemise, ou sur des cahiers de comptabilité, des regards, des sourires perdus… Les mots que s’échangent les deux personnages les entrainent ailleurs : rêveries ou échappatoires, complicité ou sentiments. Comment les partager ? Pourquoi se rencontrer ?

Et puis ce film délicieux (amateurs de cuisine, préparez-vous à la magie du partage de vos recettes préférées), nous montre aussi qu’il ne saurait y avoir d’amour sans respect, sans plaisir et encore moins sans lendemain.

Or fidéliser, c’est promettre à son client un lendemain qui le respecte dans son choix et ses valeurs, un lendemain qui le surprenne, lui offre une part de cet inattendu que nous voulons tous vivre, un lendemain qui l’emmène sur les chemins du bonheur improbable. Formidable leçon de marketing : les promesses sont rares dans le film, mais chaque jour apporte dans sa modeste lunchbox, une surprise que Saajan comme Ila attendent fébrilement.

Alors faut-il renoncer au confort (très relatif en Inde) du quotidien pour succomber à l’inconnu du lendemain ? Le consommateur est-il le passager d’un train (chaque jour un peu plus bondé) balloté entre l’habitude d’aller d’un endroit rassurant à l’autre ou l’envie d’arriver autre part, même pris en otage par le chaos des événements ?

Et si vous mettiez un peu plus d’émotions dans vos communications avec vos clients ? Vous aimeraient-ils davantage ?…

Cette entrée a été publiée dans : l'humain dans le marketing, le plaisir et la fidélisation
Avec les tags :

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

2 commentaires

  1. Joy Sevin Lebid dit

     » Or fidéliser, c’est promettre à son client un lendemain qui le respecte dans son choix et ses valeurs, un lendemain qui le surprenne, lui offre une part de cet inattendu que nous voulons tous vivre, un lendemain qui l’emmène sur les chemins du bonheur improbable.  »

    Ca donne beaucoup d’imagination … Je commence par mes proches, je finirai par mes clients ! #savetherelationship

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s