Intuitions
6 commentaires

Pour en finir avec les tables rondes !

Oui, j’ai été piqué par une mouche hier ! En l’occurrence un dénommé Loïc ! Un ami qui me veut du bien, d’après lui (évidemment) et qui est inspiré depuis quelques mois maintenant par ma posture bienveillante… Curieux non ? Alors pourquoi ?..

Il me semble que l’affirmation d’une vérité qui rencontre un peu facilement l’accord de tous les présents autour de la table est pour le moins suspect. D’ailleurs, permettez-moi de reprendre les propos de l’éminent spécialiste de la détection des signaux faibles, Philippe Cahen, dans son dernier recueil de chroniques prospectives (paru au printemps chez notre éditeur préféré Kawa) : « sortez la tête du silo ! » – p63 « rappelons nous que lorsque tous les avis convergent, c’est inquiétant… »

Ainsi une petite assemblée de spécialistes de Social Selling se réunissait hier pour lancer une association qui serait porteuse des bons messages, garante d’une certaine éthique et fédératrice des énergies nouvelles sur ce domaine de compétence en pleine émergence en France. Leur ambition : donner un nom à ce mouvement. Leur solution : SalesTech !… OMG ! Encore un anglicisme sans fondement, me dis-je aussitôt ! Et lorsque je prends la parole à distance, pour faire entendre ma voix discordante, on me répond d’aller jouer ailleurs, le débat est clos, « circuler y’a rien à voir » !

table

C’est exactement pour cette raison que mon ami Loïc ne m’a pas donné la parole sur une table ronde : parce que je ne suis pas d’accord ! Ou alors, très rarement ! La table ronde ne fonctionne pas. Jamais ! Elle est trop ronde ! Dès lors que l’on y dépasse le nombre de 2 intervenants, on est certain d’assister à un concours de propos lisses et sans réel apport d’idées dans le débat. Pourquoi ?

Simplement parce que les participants sont polis ? Non ! Il n’y a pas de contradiction possible dès que les 2 premiers intervenants sont pratiquement du même avis, donnant aussitôt l’impression au suivant (le troisième à parler) qu’il sera minoritaire si jamais il ose dire autre chose. Et comme personne ne voudrait prendre le risque d’être exclu de la table (en d’autres temps, renvoyé de l’assemblée, de la tribu, du village, etc…) alors, il se plie à l’avis général et hoche gentiment du bonnet ! Si la première opinion exprimée est celle d’un prétendu (ou reconnu) leader de la table ronde, c’est encore pire ! C’est notre cerveau social qui nous dicte cette règle de bonne conduite. Bien sûr on pourra être tenté d’ajouter un petit grain de sel, un détail sympa mais finalement mineur et que tout le monde aura oublié avant la fin des discussions.

Aucun retour à la normale

Pour autant, je ne suis pas d’accord ! Jamais ! SalesTech ne veut strictement rien dire, n’apporte rien et n’a aucune chance de s’imposer comme une nouvelle vision de la mission des commerciaux BtoB (ou pas). Ce n’est que mon avis. C’est un signal très faible, je le sais. A peu près toutes les techniques que le marketing a voulu industrialiser, ont conduit au désastre et au champ de ruines. Ce n’est pas un problème de technique, c’est une question de philosophie. Tenter d’améliorer la vie des gens, rendre les autres meilleurs, demande un peu de courage : celui de ne pas être d’accord avec eux.

Je n’irai pas à ta table ronde, cher Loïc, chers tous, parce que je ne suis pas d’accord, et que la pression sociale aussi forte soit-elle, ne m’oblige jamais à mettre un bâillon sur mes convictions. J’aime voir les choses autrement, et souvent à l’envers. C’est un luxe me dit-on parfois. Pourquoi pas ?

Qu’on lui coupe la tête !! Ah mais…

 

Cette entrée a été publiée dans : Intuitions

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

6 commentaires

  1. Patrice, ça y est, je commence à comprendre pourquoi tu t’acharnes sur « SalesTech ».
    Tu as donc cru comprendre ( à distance, au téléphone, dans le brouhaha, pardon…) que nous voulions appeler ainsi l’association du Social Selling et du Sales Enablement.
    Que nenni, il n’en a pas été question.
    Nous avons simplement évoqué le sujet des SalesTech comme étant pertinent (et je persiste et signe) dans le contexte du Social Selling et du Sales Enablement.
    En ce qui concerne les tables rondes, je te rejoins sur le côté souvent lénifiant et langue de bois de celles-ci.
    Tu marques un point et nous serons ravis de te compter parmi les contributeurs à l’organisation du 3ème #SocialSellingForum
    Au fait, souviens toi, tu as eu mieux qu’une table ronde pour t’exprimer au 2ème Forum, tu as eu un duo avec Chloe !
    @+

    • Je ne m’acharne pas… je ne tire pas sur les ambulances, ni n’exige le coup de grâce du matador… jamais ! Merci de m’accorder un point… Sales Enablement , et je l’ai dit à Frédéric, me semble plus intéressant à promouvoir… mais ce n’est qu’un point de vue, cher Loïc, et quoi qu’il advienne par la suite, je ne suis pas un technicien, ni un vendeur… Merci pour ton commentaire et ton engagement ! l’été sera chaud ! 🙂

  2. eh bien mon cher Patrice, voici enfin le fin mot de l’histoire, j’ai eu plusieurs occasion de « partager » (je mets entre guillemets car je l’ai littéralement vécu à forte dose) ton coup de gueule cet été… Finalement, nous avons splitté. Je me suis battu pour élargir le propos à quelque chose qui nécessite de ne jamais s’arrêter : le fin, tout simplement, de se « transformer ». J’ai donc proposer de se réunir autour de l’intitulé EFFORST : « European Foundation FOR Sales Transformation ». Ce n’est pas, je le précise au passage, par immodestie ou délire universaliste que nous sommes « Européens, mais pour nous préparer à la friction culturelle des points de vue, quand nous serons certes fin prêts pour ça. Nous conservons de bonnes relations avec Loïc. Nous allons en effet tout faire pour transcender les « tech » et le « solutionnisme » numérique qui nous agace autant que toi. Qui plus est ta franchise nous plait bien : elle fait partie de notre style de management si je puis dire (pas de langue de bois, le débat est constamment encouragé). Bref, je dépose en hommage à ta juste plume un hommage mérité sur ton blog pour t’inviter officiellement à te joindre à nous 🙂

    • Merci cher Frédéric pour cet hommage différé ! Ravi que tu aies découvert ce texte écrit à la sortie d’un événement BtoB et de discussions très animées entre tous les social sellers que vous êtes. Entre temps, je suis devenu moi aussi « président » ! Ah ah ah ! Oui, président du Club du Marketing Emotionnel qui a pour mission de réunir des gens qui pensent à l’humain avant tout et avec une orientation plutôt marketing. Tu le sais, puisque tu y es venu, comme Loïc, ou Jean-Philippe… Bref !
      Ma franchise et mon esprit de contradiction s’expriment ici, sur ce blog, et n’ont pas vocation à s’exporter partout. Ma bienveillance, en revanche, pourquoi pas !? Bravo pour la fondation d’EFFORST (bizarrement j’aurai cru que le T venait avant le S 😉 non ?) qui réunit d’éminents spécialistes de la vente dont je ne suis pas… Bref pourquoi pas ! j’assisterai avec plaisir à l’une de vos réunions… A bientôt !

  3. Fred, Patrice, je prends comme d’habitude vos propos à mon endroit avec beaucoup de « bienveillance » et de recul.

    Vous êtes, je ne le répéterai jamais assez, les bienvenus au #SocialSellingForum. Vous m’avez d’ailleurs confirmé tous deux votre active participation aux débats de l’édition du 2 décembre chez Oracle.

    Et OUI, celle-ci est plus particulièrement consacrée au « vendeur augmenté » et aux SalesTech !

    Vous pourrez à nouveau y exprimer toute votre différence, autant (voire plus pour Fred qui anime une… TABLE RONDE !) que les 50+ autres praticiens du Social Selling ou de disciplines complémentaires ou inclusives comme le Sales Enablement, le Digital Marketing… qui y contribuent.

    Vous y débattrez et y partagerez des expériences et des points de vue souvent divergents… en toute « bienveillance » je l’espère.

    (Bon, par contre, ce mot risque de devenir bientôt un peu agaçant si certains l’utilisent pour essayer de faire passer leurs confrères pour des burnes et faire un peu trop leur autopromotion!)

    Patrice, je suis heureux de faire partie du Club du Marketing Emotionnel où je retrouve une véritable bienveillance et des gens intéressants et sympathiques.

    Fred, je vais suivre avec attention (et bienveillance) ce que tu feras de EFFORST, car, comme tu le sais, je partage bon nombre de vues avec toi sur la nécessité de la transformation de la vente… par le haut !

    Pour moi, le Social Selling est un aiguillon, un catalyseur et un support de cette transformation, pas une fin en soi. Et j’ai toujours été très clair à ce sujet.

    @+

    • Cher Loïc,
      je suis ravi que tu apprécies le Club du Marketing Emotionnel : bienvenue ! je te confirme que je serai présent au Social Selling Forum avec grand plaisir ! si je partage ton enthousiasme et ta volonté à faire bouger les lignes, je redis ici que je ne suis ni un expert, ni même un vendeur ; tu comprendras qu’en conséquence, je sois prudent et modeste quant à mes éventuelles participations aux débats. Je ne « vends » d’ailleurs pas du Social Selling conseil ! J’entends par Philippe que cela fonctionne plutôt bien et j’en suis heureux pour vous. Ma vision, ma culture et ma passion sont tournées vers le marketing et les marques. Ma bienveillance est réelle et peut se diffuser ou inspirer ailleurs… ou pas ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s