expérience client, Social CRM
Laisser un commentaire

Happy Ending ? Quand Etienne redevient social… #Linkedin

onfrappealaporte

Pour ceux qui ont lu mon post sur LinkedIn ce matin, j’ai promis de vous donner des nouvelles de ma conversation avec Etienne (cf son profil), dès que possible. Or c’est avec beaucoup de courtoisie et d’envie d’écouter mon point de vue, qu’Etienne m’a appelé avant la fin de cette journée. Merci à lui pour cette attention !

Que s’est-il passé alors lorsque le mail est parti, de manière intempestive, à mon adresse marketingemotionnel.com ? Le problème, c’est que je n’ai pas été identifié dans le fichier comme l’un des intervenants du BtoB Summit du 7 juillet dernier. Du coup, il est clair que l’offre proposée, ou devrais-je écrire le sujet d’échange autour des opportunités de communication publicitaire qu’offre Linkedin, ne pouvais pas m’intéresser et n’aurait pas dû m’être présenté. Nous en sommes d’accord !

Pour ceux qui ont trouvé un peu « violent » que je cite mon correspondant, je précise (à nouveau) qu’il n’y avait aucune intention malveillante de ma part. L’idée était d’obtenir une réaction, qui si elle a tardé sur la plateforme est arrivée, à la fois par retour de mail et par téléphone. Nous sommes désormais en relation, Etienne et moi ; ce qui consolide mon storing social au passage… Oui, vous venez de comprendre que c’est d’abord cela l’Inbound Marketing : faire en sorte que l’autre vous trouve intéressant…

porte-a-porte

Etienne m’a écouté et a compris que ma mission sociale était d’aider les autres à devenir meilleur dans leur approche du marketing, devrait-il s’appeler social selling. On doit, et mieux on peut grâce notamment à une plateforme comme LinkedIn, savoir à qui l’on écrit, AVANT, de lui écrire. Bien entendu, ça demande plus d’efforts ! Mais c’est le prix d’une excellente qualification de votre fichier ou de la parfaite personnalisation de votre mail. Alors, pour certains, la technique de l’envoi en masse donne des résultats et ceux-là s’offusquent que j’en fasse le reproche à mon interlocuteur. Bonne nouvelle, Etienne a lui aussi eu de bons retours sur son mailing de ce matin ! Mais il est tout à fait prêt à faire mieux la prochaine fois, et il me concède qu’il aurait pu le faire aujourd’hui. Et vous ?

Je ne doute pas que l’envoi en masse continue de vous faire croire que 1 à 3% de retour soit satisfaisant, je voudrais vous dire que cela fait 97 à 99% de gens que vous avez ennuyés et qui s’en souviendront ! Le Social Selling, c’est prendre le temps de faire mieux qu’avant. Certes, vous pourriez frapper à toutes les portes et en voir une s’ouvrir. Pour ma part, j’aime l’idée que la porte (que j’ai choisie) s’ouvre parce que je sais qui est derrière…

Ca me rend plus heureux… et surtout plus humain.

Happy Selling !

 

Cette entrée a été publiée dans : expérience client, Social CRM

par

Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur du livre Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa Fondateur de LePartenariat Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s