Jour: 10 juillet 2018

La philosophie du marketing #2 #tasdisquoi ?

Le désir est-il la marque de notre imperfection ? Amusant sujet de philosophie de cette année qui insère insidieusement le mot marque entre le désir et l’imperfection ! Notre imperfection faisant ici référence à celle de l’humain, cet animal social qui reste en quête du mieux, du meilleur, dans une course perpétuelle vers une beauté absolue et hors de portée. Le désir crée chez l’Homme, une envie d’autre chose. Le désir donne du sens à nos vies, jouant sur une large gamme d’émotions en nous confrontant à l’autre, au monde extérieur, à l’inconnu. Plonger dans le désir c’est aussi fantasmer, rêver et n’est-ce pas ce que nous espérons tous lorsque nous exprimons cette banalité que le marketing nous vend du rêve ? Récemment, je déclarais lors d’une intervention que ce n’est pas une question de perfection mais seulement d’intention, en invitant mon audience à prendre la parole en direction de sa clientèle, à exprimer ce qu’elle est vraiment et sans aucune retenue. L’intention de plaire, de séduire, d’engager une conversation qui se transformera plus tard …