Jour: 23 août 2019

Le marketing peut-il encore être conçu sans intelligence émotionnelle ?

Allez, c’est presque l’heure de la rentrée pour tout le monde ! Je vous ai laissé profiter de l’été. Je suis parti me mettre au vert et au frais tout juste après les épisodes caniculaires, et pour tout vous dire, j’avais aussi besoin de me ressourcer pour vous parler d’autres sujets, autrement et avec d’autres objectifs. Je vous espère en pleine forme, vous aussi. A peine réveillé par des alertes sur les réseaux, et je découvre que mon ami PPC a produit dans un épisode 105 de son podcast matinal, un sujet sur l’intelligence émotionnelle, (que l’on retrouve en best of ici). Pratiquement au même instant, je lis un papier sur Le Monde, sur l’impérieuse nécessité de remettre de l’humain dans les hypermarchés, précisément à Mende chez U. Edifiant non ! Sans parler de cet étrange email reçu ce matin, d’une agence qui propose du marketing d’influence (avec des nano-influenceurs – qui ne sont donc pas rémunérés pour leur influence) et qui affirme que grâce au marketing émotionnel, elle rendra vos campagnes plus efficaces et …