Intuitions
Laisser un commentaire

Pourquoi et par qui seriez-vous inspirés ? #oupas #SimonSinek

Finalement un influenceur est une personne qui nous inspire. Une personne qui nous incite à l’action, pour nous rendre meilleur, nous faire grandir dans la réflexion, dans nos décisions, dans notre vie. Depuis 7 ans, ce blog est inspiré par les marques et par quelques personnes d’un immense talent, au premier rang desquelles se trouve Simon Sinek. C’est d’ailleurs par lui que tout a commencé ici.

Ce matin, je revois avec plaisir, une vidéo interview du concepteur du Golden Circle, dans laquelle il nous explique une nouvelle fois que nous ne pouvons pas décider d’inspirer tel ou tel, mais que la vision inverse est sans doute la seule qui vaille : untel déciderait que nous sommes une source d’inspiration sans que nous n’y puissions rien. Surprise ?! Révélation ?

Pas tout à fait. Ce qui construit pas à pas l’inspiration, c’est d’abord la confiance dans la générosité exprimée. Lorsque nous donnons, nous aidons les autres à progresser, nous construisons en eux une confiance forte, qui les rend plus performants, plus heureux aussi. Et ce parcours continue au fil de nos efforts dirigés vers et pour eux, jusqu’au moment où la confiance est totale, et où l’on peut considérer qu’ils sont inspirés dans leurs actions. C’est l’instant où la générosité initiale, celle que nous avons mise en ouvre pour les autres, se transforme en courant positif inversé, et revient vers nous. Là, enfin, peut-être, nous pourrions commencer à être inspirant. Et encore, il faudrait que les autres le disent.

Dans l’extrait vidéo que je vous propose de (re) voir, vous entendrez Simon nous raconter une histoire (oui il est très fort dans cette discipline et cela aussi m’inspire) qui montre bien le point de bascule de l’inspiration. Au lieu de tout faire, de tout mettre en oeuvre pour inspirer, pour décider que les autres devraient être inspirés par ce que nous disons ou réalisons, nous devrions leur rendre la vie plus agréable, en les aidant dans leurs missions au quotidien. De la même façon, une marque ne devrait pas tant chercher à m’expliquer ce qu’est la tendance ou la mode, ou pourquoi son produit est tellement bon que tout le monde le voudrait, mais davantage m’écouter et m’orienter vers ce qui me rendra plus heureux. Il n’est pas exclu que cela soit la même chose, voire le même objet. Mais être inspiré n’est possible que dans la confiance et est alors perçu comme une influence positive. Si les marques cherchaient à nous inspirer, nous ne nous sentirions plus (ou beaucoup moins) manipulés et « victimes » d’un marketing qui pousse à l’achat de manière outrancière. Avouons que cela serait positif pour tout le monde !

Simon Sinek et l’inspiration

Car nous avons besoin d’inspiration ! L’inspiration est ce qui nous émerveille chaque jour, ce qui nous surprend dans nos certitudes rassurantes et qui nous ouvre de nouvelles portes vers le futur. Autant nous sommes facilement répétiteurs de nos maigres savoirs, autant nous ressentons une excitation intellectuelle vive dans la découverte d’un savoir ou d’un objet nouveau. L’humain est capricieux !

L’inspiration est contagieuse. Elle s’adresse et s’empare de plusieurs personnes ou d’une audience entière. C’est ce qui en fait sa force hors concours face à toute autre tentative de conviction. Le commercial a toujours tenté de convaincre en one to one, chaque prospect après l’autre. Le marketer a vu les choses en grand et s’est un peu vite persuadé qu’il pouvait convaincre les masses, avec plus ou moins les mêmes arguments. Lorsqu’on est inspirant, on joue sur les deux tableaux, on fait alors du one to one de masse, en quelque sorte. C’est pourquoi il me semble que l’objectif d’une marque devrait être de devenir une source d’inspiration. Louboutin, le Club Med, Nike, Ikéa, Audi, Burger King, Apple, etc, sont pour certains d’entre nous, des sources d’inspiration. N’en discutons pas, ces marques changent quelque chose à nos vies mais uniquement parce que nous l’avons bien voulu. Nous devrions les remercier. Et d’ailleurs, nous le faisons.

Il en va de même de certains artisans, certains artistes, certaines personnes dont nous reconnaissons le talent unique, différent, et dont nous aimerions posséder le secret. Etre inspiré, c’est tenter de se rapprocher d’un talent supérieur, et c’est possiblement une vraie voie vers le progrès personnel. Le mentor tient ce rôle, tout comme l’institutrice avant lui, ou le chercheur, ou bien encore le joueur de tennis adulé, ou la cosmonaute. La taille de la communauté des gens qu’ils ou elles inspirent n’est importante que lorsqu’on imagine qu’ils deviennent des influenceurs.ses.

Alors avant d’être un.e influenceur.se, consacrons notre énergie à tenter de créer une inspiration chez les autres ; ce ne sera possible que si nous leur donnons chaque jour de quoi les aider dans leurs vies et leurs quotidiens, en toute générosité, en toute confiance.

Merci Simon ! #BeInspired

Cette entrée a été publiée dans : Intuitions
Avec les tags :

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s