Intuitions
Laisser un commentaire

Marketing automation : le coeur des #Pods !

« Oui mais tu sais, moi je ne suis que dans des pods humains ! » Ouf ! Tu me rassures Gontran, j’ai cru que tu étais une machine ! Ben oui, avec tes commentaires en format : « j’adore et merci pour ton post inspirant » ou tes likes qui surgissent à la seconde même ou parait une publication te posant question parfois de manière impertinente, j’avais comme un doute.

Mais qu’est-ce qu’un pod si ce n’est un cercle de camarades, de potes de la com, qui ont pris la décision collégiale de se soutenir sur les réseaux sociaux ?

Dans quel but précisément ? Se sentir moins seul.e.s ? Exister un peu plus, au moins pour les algorithmes ? Montrer leur gentillesse, leur compassion attentionnée, leur emphatie bien pensante ?

Tu ne le croiras pas mais j’apprends en plongeant dans l’océan du web qu’un pod est un groupe de cétacés qui chassent ensemble, groupe dont la composition est stable au demeurant… #ahahah ! de quoi se marrer comme une… baleine ! Tu les imagines, remontant des profondeurs privées de lumière pour expulser un jet d’eau à la surface lorsque survient ce moment de prendre un peu d’air ? Ah quel beau spectacle ! Le pod surgit et dépose ici ou là ces joyeuses traces d’existence devant nos yeux ébahis par tant de générosité. Alors comme Jonas transporté par la passion, j’aimerais en finir avec cette folie du partage de bisous baveux…

Non je plaisante ! Je ne te veux aucun mal jolie baleine des réseaux ! Tu as gagné tout plein de likes et de gentils fofo qui t’enverront des Gif aussi drôles que les blagues de mamie gâteau ! Ok je me calme…

Car les pods ont aussi des défenseurs, des avocats éloquents qui brandissent haut dans le ciel leur élan de solidarité professionnelle pour expliquer que l’homme n’est rien sans sa communauté. Gloire à eux qui s’unissent pour ceux envahir nos fils d’actualité et nos écrans de smartphone ! Ainsi leur force de communication, leur pouvoir d’influence grandissent-ils à mesure qu’ils surfent sans péril sur tous les sujets. Mais peut-on les croire lorsqu’ils se disent engagés ou lorsqu’ils exposent leurs sentiments aussi doux que la laine d’un agneau de trois semaines ? (cela dit entre nous, cher.e lectrice.teur, si tu ne loves pas ma photo d’agneau, je ne pourrais plus te compter dans mon pod – je t’aurai prévenu.e !).

La bienveillance est le moteur du pod. Sans cette attitude positive et tournée vers autrui, à quoi pourrait servir ce groupement d’égos réunis par la volonté d’apparaitre à tout instant, sur toutes les conversations ? Etre dans un pod, ça fait du bien ! C’est beau comme un coeur ! Tu aimes les autres, et tu leur dit d’un poignant « merci pour cette information – tu es le.la meilleur.e ». Allez, ose me dire que cela ne te remplit pas d’une joie de nourrisson tétant le lait de sa mère ! Non sérieusement, combien de fois as-tu souri en entendant ce bip t’annonçant un retweet ou un étrange bravo vert (tiens au fait, j’y pense, pourquoi du vert ? est-ce un hommage au géant..) ?

Evidemment dans le pod, tu exprimeras ton soutien, sans faille, à ceux qui t’en ont promis autant en retour. Cet élan du coeur crée une belle dynamique sociale et permet de berner à la fois l’algorithme et ton public du moment. En effet, la logique du grand nombre introduit ce biais cognitif mortel qui te laisse croire que plus un post est lu et plus il est essentiel et pertinent. « Would you just shut up man ! » sera bientôt imprimé sur ton T-Shirt et tu comprendras alors que la communauté n’a pas besoin de pod mais de convictions. Or vois-tu, je prends le pari (devant Pascal) que tu laisses tomber tes convictions à l’instant même où tu intègres un pod, fut-il de « potes bienveillants ». Pourquoi ? Oui, c’est la question que je te pose : pourquoi accordes-tu ton like ou ton commentaire sans aucune conviction ?

Envoies-moi tes réponses en commentaire et je te promets deux choses : d’une part, je te mentionnerais lors du débat auquel je participe en compagnie de Yann Gourvennec sur ce thème, le 13 octobre à 18h; et d’autre part, je te likerais grave pour ton impertinence affirmée !

Allez, à votre bon coeur les pods ! #SeeUsoon

PS1 : quand je pense que j’ai passé des heures sur un bateau au large de la Norvège pour aller voir 3 baleines nous montrer leur queue après avoir négligemment balancé un jet d’eau en l’air !… je ne sais ce qui a motivé un tel acte !? Excuse-moi oh lectrice.teur !

PS2 : si malgré tout, tu souhaites nous rejoindre le 13 octobre, cliques sur ce lien d’inscription : https://bit.ly/2ETa1h2 – merci !

Cette entrée a été publiée dans : Intuitions

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s