vive les marques !
Laisser un commentaire

L’émotion n’a pas d’âge ! pourquoi les marques sont-elles dans notre mémoire ? #audi

Ce matin je suis plus jeune qu’hier ! C’est cool non ? Merci à Aliou de l‘agence Romance et aussi à Philippe le seigneur de l’Estocade ! Vos moments d’émotion en mode retour vers le futur m’ont donné le sourire pour la journée !

D’abord Philippe dans un épisode incroyable sur le climax, cet instant unique dans sa perfection qui survient probablement quand nous ne l’attendons pas, ce point génial joué par un. joueur.se de tennis au milieu d’un match insipide. C’est tout le problème de nos vies numériques. Nous sommes humains, et nous perdons l’habitude de nous ennuyer, pour ne plus voir qu’une succession de beaux moments, instagrammés ou compilés dans des stories comme on lit les belles feuilles d’un livre. Ne plus nous proposer que ce monde merveilleusement irréel est une tentation à laquelle nous ne devrions pas succomber. La vie, c’est autre chose. C’est autant que possible des instants de bonheur au milieu d’un océan d’ennui. Exactement la même impression de lassitude qui nous envahit au moment de consulter la longue liste des mails ou des notifications qui nous assaillent dès potron minet (#ahahah je glisse ici une expression so 2Oème siècle à l’attention de celui qui ose m’affubler d’un qualificatif déplacé comme « réac »… et qui pense par ailleurs que ne pas savoir écrire, est une évolution de notre société…). Bref !

Audi A1

Souvenons-nous des beaux jours ! Revivons des émotions fortes et n’ayons pas peur de le dire : c’était hier et ça fait encore du bien d’y penser aujourd’hui.

Alors lorsque Audi souhaite communiquer sur l’intérêt de la voiture d’occasion, c’est naturellement en évoquant des moments de grâce inscrits quelque part dans nos mémoires émotionnelles. C’est beau de revoir Zizou marqué ce but exceptionnel en finale de Champions League comme c’est fabuleux de repenser à Mohamed Ali, âge mais tellement puissant et agile, lorsqu’il foudroie un Georges Foreman pourtant dominateur en 1974 à Kinshasa (un combat de légende revu sur Youtube plus de 52 millions de fois). Alors oui ce premier pas de l’homme sur la lune n’a pas d’âge, pas davantage qu’un rêve de Martin Luther King, et oser en faire un raccourci pour nous inciter à acheter un véhicule d’occasion, est une belle manière de solliciter notre mémoire. Enjoy !

« Afin de promouvoir le nouveau label 0-8 ans, qui représente un enjeu majeur pour les années à venir, Romance a imaginé une campagne intelligente et inédite, déployée avec un très beau film à la hauteur du challenge. » commente Anne-Sophie Bernard, responsable marketing des véhicules d’occasion Audi.

Nous avons gardé en tête certains moments de notre vie. Alors pourquoi pas une expérience vécue avec ou par l’entremise d’une marque ? Transformer les expériences des clients en belles histoires devrait être le premier objectif du marketing (et de la communication) aujourd’hui comme demain. Les humains que nous sommes tous, le font automatiquement, sans même y réfléchir. Notre cerveau sait parfaitement retrouver la trace émotionnelle d’une expérience forte. Il est temps de nous intéresser à ce qui se passe dans le coeur et dans les têtes de nos clients. Si la marque n’y figure pas, alors il faudra sans doute qu’elle hurle son nom et nous gave de contenus avant que nous ayons envie de l’associer avec un instant précieux de nos vies surchargées.

Dans un autre style, Renault a compris cela aussi. La vie avec passion, c’est tout de même autrement inspirant que le so 20ème siècle créateur d’automobiles. Alors pour ceux de la nouvelle génération marketing qui sont (aussi) mes lecteurs.trices, je tiens à dire que sans émotion nous n’aurions aucun souvenir. Ni de notre enfance, ni de notre vie actuelle, ni des gens que nous aimons ou avons aimés. Or les émotions fortes sollicitent très activement notre cerveau humain, et il n’est pas possible d’être bombardé continuellement par des messages invasifs de gens constamment heureux et sucessfull. Cette course effrénée du sourire figé, de la coolitude ou de la haine de tout ce qui n’est pas dans la ligne, de la peur de la différence, n’est pas supportable. Tôt ou tard, la mémoire de l’humain ainsi submergé par de fakes émotions, sera saturée et ne retiendra plus rien. Elle ne fera plus alors la différence entre ce qui compte vraiment et ce qui ne devrait même pas être parvenu jusqu’à sa conscience.

Hier est indispensable pour savoir vivre demain.

PS : non je ne suis pas un vendeur de bagnoles ! #ahahah Mais oui je trouve que les marques font des progrès via l’audace de certaines agences et je les en félicite ! Merci !

Cette entrée a été publiée dans : vive les marques !

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s