Jour: 1 décembre 2020

Faut-il joindre l’utile à l’agréable ? #stratégie #marketing #2021

Je lis la tribune de mon amie Cyndie, éclaireur de marque et directrice marketing de Cision France, relayée par le Siècle Digital et qui nous propose en trois points de préparer notre stratégie marketing pour 2021. Et, oh surprise, la première recommandation pour passer à l’après 2020 est d’inviter les marques à faire la démonstration de leur utilité ! Vieux débat économique s’il en est, l’utilité (et même celle d’une marque) existe-t-elle ? Rappelons que ce principe introduit par John Stuart Mill, prescrit d’agir pour tendre vers la maximisation du bien-être collectif. Amusante interprétation contre-intuitive de ce que l’utile pourrait être agréable et contribuer au bonheur ! Alors que dans ce que je crois comprendre de la préconisation de Cyndie, il serait davantage question de montrer ce à quoi sert la marque dans la vie des gens. Est-ce la même chose ? Devons-nous prouver notre utilité afin de nous rendre agréable ? Est-ce que j’achète un objet pour me faire plaisir ou parce qu’il a une réelle utilité ? En tant de crise économique, on …