Mois: janvier 2021

De l’agilité dans l’expérience client en 2021 #Freshworks

J’ai eu le plaisir de lire en détails un rapport sur l’état de l’art de l’expérience client dans le monde et j’ai eu envie de te partager quelques réflexions. N’y voit aucune injonction à changer ta vision, ni aucune prétention de conseil de ma part ! C’est certainement l’un des sujets de conversation majeurs pour l’année qui s’ouvre devant nous dans ce climat d »incertitude désormais habituel et avec un espoir fort que la vie sera plus belle ! Alors prends ce qui peut te concerner et n’hésite pas à ne pas être d’accord ! #bisous Le récent rapport d’étude publié par Freshworks met l’accent sur l’agilité indispensable dont devront faire preuve les entreprises, tant pour permettre à leurs salariés d’assurer une continuité dans le travail que pour suivre leurs clients dans leurs parcours rendus chaotiques par la crise de la covid-19. Si le télétravail devient la norme comme l’affirment 64% des responsables de services clients, cela contribuera-t-il à développer notre agilité ? Si le Everywhere-Commerce s’impose à nous, alors même que nous sommes limités dans nos …

Faut-il être bon pour faire le bien ? #marketing4good #Oé

Du bio, du beau, du bien, du bon vin ! Oui ça m’envoie une image noir et blanc d’un métro parisien filant dans des sous-terrains sombres et qui m’a fait découvrir la force d’un message répétitif et aisément mémorisé… Mais nous sommes désormais dans l’ère de la digitalisation des entreprises et parallèlement de leur responsabilité sociale. A l’instant, on parle ailleurs du nudge comme d’une science de l’influence non manipulatoire (est-ce possible ?), et je me demande si le pouvoir percutant d’un bon c’est bien n’est pas en soi, une incantation à la positive attitude ? Oé Oé, me répondra-t-on ! En lisant l’interview du co-fondateur de Oé, une DNVB (non je ne vais pas t’expliquer cet acronyme so trendy dans le marketing et les fonds d’investissements), j’apprends qu’il ne fait pas de marketing et que le bouche à oreille suffit lorsqu’on est labellisé BCorp. Ah ? Bon d’accord, Oé à investi sur une marque, souligne ses engagements pour nous fournir du vin qui ne nuise pas à la planète, ni à notre santé, et …

Le marketing dont nous sommes le héros : marketing zéro !

Demain matin, on remet les compteurs à zéro ! Promis, nous allons changer en mieux. Nous les marketers ! Hum… Comment réussir ce qui semble impossible (même en s’entrainant pour affronter Mike) ? Comment proposer aux marques un marketing vraiment responsable, au sens du respect des clients, des collaborateurs, de l’environnement, d’une décroissance assumée de la consommation, de la prise en compte réelle des intérêts des fabricants, des artisans, de ceux qui font les objets ou nous rendent service avec passion, avec leurs tripes, tout en racontant une histoire intense, inspirante et que l’on aimerait vivre ensemble ? Un programme ambitieux qui nous a été suggéré par Philippe et auquel nous vous proposerons de réfléchir (avec Christophe et Gabriel). Nous ne sommes pas des experts du marketing zéro. Mais nous envisageons d’évoluer vers cet objectif sublime de ne produire ou de faire que l’essentiel, le strict minimum afin d’engager nos clients dans une relation durable et équitable. Est-ce possible ? Restons positif et croyons-y avec force et détermination ! La première des questions que j’ai …

Et si je lançais un nouveau #hashtag ? Merci #Buzzman ! #BoxeLikeMike

Je me lève et… je suis de mauvaise humeur ! Oui, tu ne le sais pas (et tu t’en fous) mais cela arrive plus souvent que prévu ! Pas assez d’inscriptions pour l’#AfterEmotionnel de ce soir (tiens c’est là si jamais tu voulais me faire plaisir : https://www.billetweb.fr/afteremotionnel-s5e4), un ressenti négatif sur certains messages restés sans réponse (oui je sais tu es occupé.e en ce début d’année de vaccination mais bon…), la pluie sur le toit, le gris du ciel qui a envahi mes yeux… bref ! Et puis j’ouvre mon ordi, je file sur Linkedin et je découvre des commentaires drôles et sincèrement touchants de certains sur mon post d’hier soir (que je pensais être un flop de plus….) ! A comme vous êtes gentils, les gens ! Je vous aime ! Les études prétendent que les réseaux sociaux sont déprimants… pfff ! Si tu valorises les interactions, même rares, comme des cadeaux venus du ciel, alors c’est autre chose ! Oui la dernière pub imaginée par #Buzzman pour Boursorama m’a fait rire ! …

La voix dans le monde de demain #VoiceTech 2020

Le salon est devenu digital. La voix est en conséquence, prépondérante. Nous en convenons tous, l’émotion que nous ressentons dans le face à face virtuel est moindre, moins chaleureuse, moins sensible et moins précise. C’est un réel enjeu pour tous ceux qui souhaitent prendre la parole dans les webinar : comment compense ce manque de ressenti ? Nous en parlions, hier avec les membres du GEPPIA, dans le club MarCom animé par l’excellent Laurent, il faudra jouer avec la voix pour captiver l’audience. 42% des propriétaires d’un assistant vocal à domicile, l’utilisent déjà pour réaliser des achats (selon une étude américaine – et l’on peut penser que la Chine n’est pas en retard sur cette pratique) ! Alors, allons-nous devoir travailler la voix des marques pour conserver une relation client de qualité ? Benoit Faucher de Corn, directeur de la stratégie digitale du groupe La Poste, se montrait positif en introduction de cette conférence de VoiceTech 2020, en expliquant : « avec les assistants vocaux, on va peut-être aller chercher des personnes qui étaient éloignées du …

Les chocolats sont-ils meilleurs sur internet ? #oupas

Tu sais bien que j’adore les chocolats ! Alors quand un client préféré m’en envoie pour me souhaiter une belle année 2021, j’ai un large sourire qui illumine mon visage ! Je me sens tout éclairé de l’intérieur ! Et toi ? Tu as reçu des chocolats pour te relancer dans l’euphorie dopaminée vers de nouvelles aventures ? Je l’espère vraiment ! Si tu as prévu d’envoyer des cadeaux à tes clients, laisse-moi te raconter une histoire qui montre combien certains ont encore des progrès à faire. Il y a quelques semaines à peine, un très joli reportage nous apprenait qu’un maître chocolatier est avant tout un artiste et qu’il pourrait aussi bien sculpter des oeuvres en format gigantesque que des minuscules chocolats à déguster sans modération. Formidable passion de la forme, de la structure, de la texture et du symbole culturel réunissant les érudits autour du beau, qui suscite naturellement un admiration pour ce talent hors norme. Bravo ! Ce génie du chocolat et de la plastique inspirée vend dans des boites vertes d’excellents …