Intuitions
Laisser un commentaire

L’authenticité m’a tué !

Depuis le temps que l’on me conseille d’être authentique…

Tiens par exemple, tout à l’heure, je suis derrière une dame qui entre dans un bel endroit en terminant sa conversation téléphonique et pousse la porte battante devant elle. Une porte qu’elle relâche sans même se soucier de l’impact sur celui qui la suit. Merci ! Ce mot ne l’atteint pas puisqu’elle a encore ses écouteurs dans les oreilles et qu’elle ignore mon existence… J’ai maintenant une très mauvaise opinion de celle qui est assise à une table devant moi et qui opine du chef en écoutant deux messieurs parler de business…

Est-elle authentique ou joue-t-elle un rôle afin de les rassurer, d’obtenir leur confiance ou leur sympathie ?

J’ai eu cette impression fugace, ce ressenti dérangeant, en d’autres occasions. Tu me diras que dans le monde du marketing, cela n’a rien d’étonnant. Nous racontons des histoires, mais sommes-nous authentiques ? Est-il possible, souhaitable ou simplement efficace d’être dans cette posture éthique lorsqu’on vend quelque chose, peu importe quoi ? Les marques sont là pour nous faire rêver à un monde meilleur. Elles peuvent parfois nous aider à changer quelque chose. Rêvons-nous de cette authenticité pour nous-même ?

Tiens, tout à l’heure, qu’est-ce qui m’a empêché de m’adresser plus directement, plus franchement à cette femme et de lui dire ce que je pensais ? Lorsque je conseille un CEO sur son pitch, puis-je être authentique et lui signifier les points qui m’irritent, qui bloquent et qui perturberont forcément son auditoire ? Je le fais le plus souvent, tout en essayant de garder un peu de rondeur en bouche. Mais cela pique ces oreilles et bouscule un tantinet son égo.

Alors que me reste-t-il de cette authenticité de rabat joie aujourd’hui ?

Lorsque j’étais au collège, on m’a, un jour de conseil de classe (la seule fois où j’y fut convié dans mon existence scolaire), demandé mon avis sur les cours d’espagnol (en l’absence inopinée de la professeur chargé de cette mission ibérique). Pif paf pouf ! J’ai aussitôt déclaré qu’on y jouait souvent aux cartes !.. Authentique ! Tu peux me croire… cela m’a valu deux choses indissociables : d’une part, une sévère remontrance figurant comme une tache de myrtilles trop mures sur mon dossier scolaire, et d’autre part, la découverte d’une de mes valeurs fondatrice : l’impertinence !

Séquence me, my life and moi-même refermée.

L’authenticité est un mirage. Un truc qui n’étanchera jamais ta soif, y compris dans le désert, si tu venais à tomber de ton chameau, loué pour l’occasion d’une traversée à la recherche de ton vrai toi, sous l’effet de la chaleur. L’authenticité est un piège cruel. Surtout lorsque tu prétends faire du marketing. Pourquoi faudrait-il que tu exprimes ce que tu promets à tes clients de façon authentique ? Es-tu allé vérifier chez Michel ou Augustin, comment ils cuisinaient amoureusement leurs premiers cookies ? Et saurais-tu me dire pourquoi le ciel est le plus bel endroit sur terre ? Ou, pire encore, pourquoi le Bon Marché n’est justement pas bon marché du tout ?

L’authenticité n’est pas souhaitable pour tout le monde. Pas pour toutes les marques. Et sans doute, pour aucune de celles qui nous racontent de belles histoires.

Et pourtant je suis authentique lorsque je t’écris ici. Tu le sais. Ou plutôt, tu le crois. Et c’est finalement tout ce qui importe. Que je sois comme tu l’imagines et comme tu le constaterais facilement si l’on se rencontrait. Pour autant, je continue de te raconter des histoires. Avec générosité. Sans aucune prétention. Simplement parce que j’espère qu’elles te font réfléchir à ce métier extraordinaire que je pratique au service des marques et des gens qui les aiment (encore).

Voilà !

En relisant ce texte, je me demande ce qu’il a d’authentique. Si tu le sais, n’hésite pas à me le signaler…

Cette entrée a été publiée dans : Intuitions

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour les MSc MBA Inseec Paris et l'ISCOM en marketing émotionnel, stratégies de fidélisation, relation client... Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Marketing ZERO avec Philippe Guiheneuc, chez 1min30 publishing - juin 2021 Fondateur de Eforbrands et de LePartenariat Rédacteur du blog marketingemotionnel.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s