Tous les articles taggés : punk

Gros bisous et à lundi ! #lovefirst

C’est Noël ! Encore ?! Oui le lendemain de fêtes est déjà là même si un autre rendez-vous incontournable nous attend pour entrer dans une nouvelle décennie. Vers 2020 et au-delà ! Alors, je pense à toi cher.e lectrice.teur et je t’envoie par ici un gros câlin ! Pourtant tu t’es fait un peu (un tout petit peu) plus rare cette année et après avoir croquer dans mon sapin en chocolat noir, je me demande si cela va affecter #oupas mon envie de t’écrire et de te raconter le marketing d’un point de vue émotionnel… Non, je ne crois pas ! Je sais que tu fais face à un nombre invraisemblable de propositions de contenus en tout genre et que le marketing émotionnel ne peut pas toujours être ta priorité. Pas après bientôt 7 ans de publication, penses-tu ? Normal, évident même ! Et pourtant… Il reste tant à dire, tant à partager. Les marque changent et nous changeons aussi. Voilà que nous sommes épris des marques à mission; de ces projets qui vont rétablir …

Marketing calling : The clash ou les Bérus ? vers le #punkmarketing

Rentrée ou flemme ? Bob fait l’ours grognon et nous propose de ne rien faire. Merci Bob ! Mais, ne rien faire du tout est-ce possible ? Alors je parcours les news sur les réseaux préférés et je zappe entre de retour de #FlashTweet d’Emmanuelle Leneuf (@EmmanuelleL9) le 9 septembre  2019 (#ahahah beaucoup de neufs pour un vieux rencard non ?…) et cet article qui nous promet que le clash est l’avenir du buzz. C’est déjà compliqué et nous ne sommes pas encore vraiment dans le mood !… Bref ! Alors, j’ai lu l’article publié par l’ADN sur l’engagement comme solution pour nous sortir de l’ère du clash (signé par David Benguigui, CMO chez Prodware) et je n’y ai trouvé aucune référence aux Clash (les vrais, les seuls). Surprise et déception ! Pas davantage de clin d’oeil aux Bérurier Noirs, les vrais punk français des années 80 (qui étaient encore sur scène récemment à Nantes par exemple). Et pourquoi cher David ? Il me semble que nous avons oublié cette culture, ou mieux encore la …

La contrainte est-elle source de créativité ? #punkmarketing

Je vous le redis une fois encore, je suis toujours bluffé par les time keepers ! Cette capacité qu’ils ont à mettre une pression positive sur les interventions des participants d’un atelier ou des speakers d’une conférence, est impressionnante. Garder un oeil sur l’horloge, le temps qui défile et qui lorsqu’il aura filer dans le trou du sablier ne vous accordera pas une seconde de plus. Est-ce possible lorsqu’on exprime sa passion ? Est-ce simplement compréhensible par notre cerveau émotionnel à qui l’on intime l’ordre de trouver quelque chose de neuf, à dire, à faire, à écrire, à peindre, à photographier là où tout a déjà été cadré, dans tous les sens et sous tous les angles ? Tiens, d’ailleurs, les cadres, les nombres de caractères, de mots, de hashtag qu’il faudrait inclure dans ce texte ou dans vos posts pour qu’ils soient considérés, vus, lus, et répertoriés par Google, ne sont-ils pas d’autres contraintes inventées par les humains ? Je me fiche des contraintes ! Comme je l’ai lu quelque part, je suis un …