Jour: 15 janvier 2014

L’intelligence marketing peut-elle être artificielle ? (épisode 1)

Dans son dernier numéro, le sympathique magazine dynamique entrepreneuriale, publie un dossier sur les tendances du web de demain, et en particulier sur les objets connectés qui commencent à envahir notre quotidien. Evoquant jusqu’à 80 milliards d’objets connectés, prévision d’experts pour 2050, qui se révèlera aussi fausse que sans intérêt, comme toute bonne prévision… La réalité des objets connectés est là, elle se développe à mesure que nous leur injectons des puces et du wifi pour nous permettre de suivre nos usages et nos performances. Et puis dans ce dossier, je lis un court encart à propos de l’intelligence artificielle (écrit par Samuel Syman, fondateur de Wapingo, qui nous explique  » l’intelligence artificielle aide le consommateur à faire ses choix en lui recommandant le meilleur produit, celui qui correspond exactement à ses critères. Cette parfaite recommandation, un être humain ne pourrait pas la faire. Il y a bien trop de données à engranger et à prendre en compte. L’intelligence artificielle vise donc à palier les limites de l’être humain… » Quelle erreur ! Outre que Samuel …