Intuitions
Laisser un commentaire

Le jeu contribue-t-il au bonheur ? #enjeuxdesociete avec @FDJ

C’est la journée de la gentillesse et je commence donc par dire merci à mes lecteurs ! (bisous, chatons et chocolat, je vous aime putain comme dirait Jérôme). Bref ! C’est le bonheur ! Et pourtant il n’est pas question d’argent entre nous. En tout cas, pas sur ce blog, et cela ne sera jamais le cas : aucune monétisation de ma prise de parole, aucune espèce d’espérance de gain, ne seront nécessaires pour me motiver à partager mes réflexions…

Mais l’argent que l’on gagnerait en jouant pourrait-il changer nos vies et améliorer notre niveau de bonheur ? Ce matin, c’était l’un des sujets abordés par la conférence sur le « jeu enjeux de société », deuxième rendez-vous du genre à l’initiative de la FDJ. Que pouvions-nous en retenir ?

Joel De Rosnay FDJ

1 –  L’intervention de Joël de Rosnay  (scientifique et prospectiviste) : d’abord le jeu est un jeu gagnant pour tous s’il n’est pas à somme nulle : cad si lorsque je donne ce que j’ai à l’autre, je ne perds pas ce que j’ai (exemple : tous les sports collectifs, la transmission de savoir, les jeux de sociétés, etc). Ensuit, les enfants apprennent en jouant parce qu’ils y éprouvent du plaisir et que l’émotion renforce leur mémoire (et donc leur apprentissage). Aujourd’hui le jeu est aussi simulation, projection dans l’avenir ou dans d’autres personnages et préfigure les évolutions de l’espèce humaine. Nous serons sans doute des humains augmentés demain, nous affirme Joël de Rosnay, et notre cerveau sera alors connecté avec un éco-système numérique en pleine émergence.

table ronde enfants FDJ

2 – Alors que deux tables rondes détaillent les différents types de jeux et notamment les eux de société et les jeux vidéo (industrie leader du divertissement dans le monde), Winnicott est cité par Juliette Vion-Dury (professeur à Paris XIII) pour nous rappeler que le jeu est indispensable à l’être humain et ce depuis sa naissance. L’activité de jouer est bien plus large et créative que les jeux eux-mêmes (avec leurs règles du jeu et leurs contraintes de temps). Le jeu est l’affirmation de soi et la révélation du Je. « Il ne faut jamais oublier que jouer est une thérapie en soi. Faire le nécessaire pour que les enfants soient capables de jouer, c’est une psychothérapie qui a une application immédiate et universelle ; elle comporte l’établissement d’une attitude sociale positive envers le jeu. »

3 – Jouer pour gagner de l’argent est-il une bonne chose pour l’humain ? Tout le monde s’accorde sur ce point ce matin : jouer c’est anticiper un gain, une émotion positive, et l’éventualité d’un gros gain d’argent est une forte motivation à jouer. Mais seriez-vous heureux d’avoir gagné ? Oui lorsqu’on vous pose la question, oui certainement en recevant votre chèque des mains de la présidente de la FDJ (Stéphane Pallez), mais après ?

Jordi Quoidbach FDJ

L’argent fera-t-il votre bonheur ? ou comment dépenser mieux l’argent que vous aurez ? Les réponses de Jordi Quoidbach  (docteur en Psychologie) sont très pertinentes :

* Acheter des expériences plutôt que des biens matériels (maison, voiture, etc…) : un beau voyage, un saut en parachute, vous rendront toujours plus heureux qu’un nouveau smartphone !

* Acheter du temps : dans un monde surexcité et chronophage, le temps libre, le temps de ne rien faire est devenu rare et précieux !

* Payer maintenant et consommer plus tard : en somme l’exact opposé de la société de consommation qui nous promet de payer plus tard via le crédit, ce que nous consommerons tout de suite. Or payer est synonyme de douleur (physique) et donc d’émotions négatives – continuer de payer pendant des mois ou des années pour un bien le plus souvent disparu est un des motifs du malheur ambiant…

* Dépenser pour les autres ! Oui, les études confirment que lorsque je dépense pour le bien d’autrui, je suis nettement plus heureux ! La générosité est source de bonheur !

* Faire une pause : un dernier conseil surprenant pour nous apprendre à décrocher pendant quelque temps de ce que nous aimons, afin d’y revenir avec plus d’envie, plus de joie que jamais !…

Une belle journée !

Merci à toute l’équipe de la FDJ pour ce moment de partage autour d’un thème souriant. Jouer permet d’apprendre et d’être plus heureux. Merci à Estelle Denis, pour une animation parfaite des débats (et sa passion du jeu) ! 

Merci à tous les intervenants, passionnés et passionnant et aussi à Nicolas Stoufflet  qui présente encore le jeu des mille euros sur France Inter (ex jeu des mille francs !).

www.enjeuxdesociete.fr

 

Cette entrée a été publiée dans : Intuitions
Avec les tags : ,

par

Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur du livre Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa Fondateur de LePartenariat Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s