Intuitions
Laisser un commentaire

Pourquoi je ne suis pas cool !

La coolitude serait-elle devenue un danger pour les marketers ? Je lis le passionnant article de « onlycath » Catherine Cervoni (@CathCervoni ), après une reprise de contact post vacances estivales, ce matin pendant la conférence Influence Day, et je me pose cette question.

Comme le disait d’ailleurs Christophe Ginisty (@cginisty) dans sa carte blanche d’ouverture, l’humain a tendance à « nettoyer » sa communauté et à n’y retenir que ceux qui lui semblent sympathiques, bienveillants et aptes à partager ses points de vue, voire ses posts de blog ou ses photos sur Instagram. Aussi, afin de flatter notre entourage ou nos followers, nous serions tenter de leur proposer des contenus plus adaptés, au sens d’une auto-censure bien pensante. Vraiment ? Ah non Catherine ! Pas nous !

Je n’écris jamais rien pour paraitre cool ; et pour cause, je ne le suis pas ! Simple comme il serait idiot de se laisser pousser la barbe pour ressembler à un hipster alors qu’on en est si loin. De même que je n’achèterai pas de Stan Smith, puisque j’ai eu le plaisir fané d’en porter lorsque j’apprenais à jouer au tennis dans les années 70 !

Il ne faut surtout pas être cool lorsqu’on prétend faire du marketing ! Etre cool, ce serait l’idée de faire comme les autres, parce que les autres le font et que leur ressembler, c’est être dans le groupe. Oui je comprends que la peur du rejet social vous harcèle et vous aspire dans les algorithmes de nos amis les GAFA. Oui vous aurez bientôt un compte Instagram pour y coller vos photos de vacances et exercer votre influence sur vos gentils camarades. Mais qu’auriez-vous à dire, ou à écrire qui ne soit pas cool ? Un truc que l’on n’aurait pas déjà lu ou entendu partout ailleurs ? Pourquoi pas !

Etre influent, c’est certainement propager une idée originale, un point de vue ou un concept innovant, avec à l’esprit cette générosité qui induit que l’on imagine que l’autre aura appris ou découvert quelque chose. Hélas, le marketing est imbattable au jeu de la coolitude. Chaque fois qu’un concept apparait (avec succès), il y a une foule de gens « cool » qui se ruent dessus pour justement « en être ». Et puis, plus tard, on sera obligé d’en convenir, rien ne vaut une rencontre autour d’une table, ni un mail pour expliquer ce que l’on propose (oui l’emailing reste le meilleur vecteur d’offre aujourd’hui). Certes, il est cool d’être sur Instagram mais pour y dire quoi ?…

Sachez-le, la coolitude du moment, c’est la vidéo de 2/3 minutes dans laquelle vous nous donnerez votre avis sur tout ou n’importe quoi ! Ok, soyez sympas, n’allez pas plus loin. Vous n’aurez rien à dire sur 10 minutes, alors faites court ! Je plaisante mais c’est ce que vous conseille les « experts » aujourd’hui, fort de leurs statistiques qui montrent la courte durée de notre attention. Pourtant il me semble que c’est bien la qualité (la profondeur) de votre contenu qui fera la différence et créera l’engagement. Même court un mauvais contenu restera mauvais !

Allez, restons cool !.. ou pas !

Merci Catherine pour la conversation devenue source d’inspiration et pour ton influence positive et heureusement tournée vers les autres.

Source : article de Catherine sur son blog

 

Cette entrée a été publiée dans : Intuitions

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s