expérience client
Laisser un commentaire

L’amitié a pris le quart au High Five Festival ! #lovefirst #likethat

Tu ouvres la fenêtre de ta chambre du sixième étage et la beauté du lac t’envahit pour tout le week-end. Et puis ton regard change d’angle et tu découvres sagement étalée sur la table les cadeaux de bienvenue que t’ont réservés les partenaires du High Five Festival. Entre un Opinel et un morceau d’Entremont, qui plus tard te vaudront la visite de deux gentils moineaux affamés, aux côtés de 3 bouteilles de ces boissons zen que concoctent les 2 marmottes, il y a le programme, ce catalogue dense et illustré des activités que l’organisation t’a réservé. Une belle expérience émotionnelle !

les jardins de l'impérial

Enorme ! La quantité d’informations qu’il faudrait digérer pour tenter d’être là ou ailleurs à la fois est absolument énorme. Je me dis que mes amis Gaylord et Hadrien ont vu grand et neuf. Pour cette neuvième édition de ce festival unique que portent fièrement sur ses épaules cet ancien skieur de l’impossible, et son équipe. Rien n’est comme avant, et c’est déjà un pari gagné sur ceux qui voudraient tant le voir s’échouer sur les rives du lac d’Annecy. Les animations, les démonstrations, les rencontres, les tournois, les soirées, tout a été repensé de A à Z. Big up guys !

2 marmottes

 

Depuis le petit balcon qui domine les eaux turquoises d’un lac assêché par un été caniculaire, on admire les tentatives de riders amateurs qui ont la chance et le plaisir de jeter en l’air leurs skis et leurs postérieurs, tandis que d’autres descendent la tyrolienne depuis le troisième étage et glissent vers les pelouses du parc. La vie pétille et un verre sur la plage ensoleillée en ce vendredi après-midi nous plonge dans un monde chaud et amical.

Il y aura d’autres temps pour la réflexion et le partage d’expériences avec des masterclass aux accès limités (une première très appréciée des festivaliers) et toujours une sélection hyper pointue des meilleurs films de ski et d’outdoor en montagne (à l’origine du festival).

Big air au Haras

La nuit tombée, les soirées sont aussi nombreuses et les invités porteurs de High Pass, ont un choix incroyable de festivités. Les DJ sont au top des tendances et c’est encore une marque de fabrique des événements menés par Gaylord. Un coup d’œil à la playlist du festival donne un aperçu des goûts « eclectiques du maitre des lieux. Et d’ailleurs, les copains d’abord, cet hymne universel (ou presque) à l’amitié est un engagement singulier. Oui le festival est engagé (« le festival sans gage » #ahahah j’avoue à mes lecteurs que j’aurais adoré trouver cette blague évocatrice à la fois d’une indépendance totale et d’un esprit de fronde peu commun) !

 

Engagé à respecter les ressources naturelles, l’environnement exceptionnel du lac d’Annecy, et bien entendu, un état d’esprit à la fois ouvert et respectueux de l’humain à toutes les étapes de sa vie. Le High Five ne s’adresse pas seulement aux jeune freeriders et autres fondus des hauteurs enneigées. Certes, les stations de ski s’y précipitent pour lancer leurs saisons et annoncer des rendez-vous artistiques ou festifs de haut vol, mais l’envie de Like That (@LikeThatEvents), c’est davantage d’inspirer autour d’une passion pour la montagne.

radar au haras

Les lieux d’expérience sont multiples et il est tout à fait possible de s’attarder devant des cabrioles sur un trampoling ou des signatures d’autographes des plus grandes stars des disciplines du ski. Le Haras, au centre d’Anency, est un point névralgique du festival cette année. Un tour de l’endroit vous fait voyager avec tous les copains de jeu de Gaylord. Food trucks gastronomiques et podium sono pour le Radar, barnum pour abriter les stands des fabricants de matériels et des spécialistes de l’outdoor. Tout est là !

perrine lafond en dédicace

Le moment hype du festival a été la venue de Frédéric Beigbeder en DJ de la soirée Playboy du samedi soir. Une fièvre parisienne qui a attiré la foule et est partie en vrille (mais pas trop) me confie l’organisateur malicieusement ce matin, déjà tourné vers les prochaines éditions. Car la force d’un événement installé depuis quelques années dans sa ville, dans son ecosystème, c’est de créer cet inattendu que d’autres n’imaginent pas. Nos conversations en seront plus riches et plus délectables. La notoriété et la visibilité de l’événement seront encore améliorées tandis que sa fréquentation future sera alimentée par notre bouche à oreille. Les copains de nos copains seront les prochains visiteurs et c’est pour eux d’abord que nous partageons nos expériences…

Ainsi vogue le High Five Festival sur la grand-mare des canards…

Allez, la bise Gaylord et à très vite !

Et merci Georges pour cette belle chanson ! 😉

Cette entrée a été publiée dans : expérience client

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s