Intuitions, l'humain dans le marketing
2 commentaires

Avec De Funes et Zapata, vol au-dessus d’un nid de HEROs ! #EDFutur

Nous étions là dans une salle amphithéâtre bien remplie, un peu en surplomb d’une immense scène, sur laquelle se sont succédés des humains petits face à la technologie mais grands par le talent et le discours humaniste. Des héro.s nous avait-on prévenu, à l’image de ce que les chefs d’entreprise d’aujourd’hui et de demain sont et devront être, pour affronter la vraie vie et le reste… C’était beau ! C’était fort ! Etes-vous un HERO (Humain -Engagé – Révolutionnaire – Orchestrateur) ?

Aussi, après un court passage du charismatique Olivier Mathiot, président de The Camp, après avoir été patron de PriceMinister, venu nous avouer qu’il y a un moment où l’entrepreneur doit se pencher sur la question du sens, nous avions hâte d’entendre Julia de Funès, et Franky Zapata (sans oublier le génial Garry Kasparov pour ceux qui ont cru savoir jouer aux échecs..). Je t’avoue cher.e lectrice.teur (et peut-être t’en souviens-tu ?) que je n’étais pas conquis d’emblée. Ni par l’un, ni par l’autre. J’avais envie qu’elle et il me prouvent que leur présence sur scène n’était pas seulement un effet de com, une conséquence d’une popularité dont on peut toujours se demander si elle ne provient pas aussi du nom. Après tout, si je m’appelais Bernard Kardashian, ne serais-je pas plus connu ?.. #ahahah (clin d’oeil à mes amis prétendus influenceurs…).

Julia de Funes

Et puis voilà que Julia nous explique ce qui est essentiel à l’humain dans l’entreprise : l’action ! Non pas la réalisation besognante d’une tâche (ou même de plusieurs) mais bien l’action libre, revendiquée, assumée, basée sur une envie, une intuition, une idée soudaine de réaliser quelque chose dépassant sa propre personne, donc au service d’un collectif nommé société. Wahou ! Mais pourquoi cette révélation ?

D’abord parce que nous vivons dans une société craintive, peureuse, avide de sécurité et d’assurance que tout va bien se passer, en particulier si l’on ne tente rien de nouveau ou de risqué. Oui le risque est l’ennemi de l’action, en ceci qu’il déclenche un réflexe de peur. Avoir peur n’est pas possible, plus maintenant et pas dans une entreprise animée par une mission. Mais Julia nous révèle aussi que la prise de risque n’est pas le seul déclencheur de l’action. Il convient désormais (ou depuis toujours) que l’action fasse sens. Or le sens est tué par la technique ! Et là c’est le choc !

Oui tu as bien lu, cher.e lectrice.teur, la technicité dont on nous gave depuis des lustres, est précisément ce qui détruit ou cache le sens de nos actions ! J’ai envie de te dire que je le savais ! Exactement comme lorsque tu découvres la réponse à une question qui te torture les méninges et dont tu crois par je ne sais quelle intuition que tu pourrais la résoudre sans souci. Oui c’est évident ! Plus tu es concentré sur la technique, et moins tu vois le sens profond (dois-je écrire le why ?) de ton action. Tiens, j’en profite pour te dire, là, sans vraiment y penser, que c’est exactement pour cela que tu n’écris pas assez d’articles ou de posts pour les autres. Tu penses technique d’écriture, et immédiatement tu es en échec (comme dirait Garry). Libérons-nous de la technique  ! Enfin !

Et puis dernier point qui résonne fort dans mes oreilles, lorsque cette femme courageuse philosophe des temps modernes nous confirme que sans la confiance, il n’y a que très peu de chance que l’on soit dans l’action. La confiance, et je repense à toi Annie (même si je doute fort que tu lises un jour ce texte), ne se construit pas. Ce n’est pas la conséquence de nos actions, c’est au contraire son préalable. Sans confiance nous ne tentons rien d’inhabituel, nous ne parlons pas à un inconnu, ni ne prenons un chemin de traverse sans regarder le GPS, ni n’osons nager au-delà de cette vague sur laquelle sont assis quelques surfeurs. Sans confiance, pas d’action ! Parce que la confiance est une croyance et non le résultat d’une connaissance (au sens cognitif). Exactement comme Pascal croit en Dieu, et fait le pari de son existence. Aucune preuve n’est nécessaire ici. Pascal croit et fait confiance a priori. Depuis des années, j’explique ici ou là, que je fais confiance d’abord, exactement comme j’aime les gens avant même de les connaitre. Donner sa confiance, c’est créer les conditions d’une action de l’autre. Il se trouve que presque toujours cette action est positive, voire généreuse ; et qu’elle est alors la preuve de la bonne intention d’autrui à notre égard. Ce qui évidemment prouvera que nous avons eu raison (et le mot n’est pas sans signification) de faire confiance. Pour toi, cher.e lectrice.teur qui te demande comment tu peux motiver un enfant, un ado, tu as là sous les yeux ta réponse : fais lui confiance d’abord et dis-lui après que tu as bien fait en le remerciant !… Merci Julia !

Franky Zapata R poru Révolutionnaire

Alors vient sur la scène, un peu plus tard, le fantastique homme volant ! Franky Zapata est cet homme qui fait le buzz avec les vidéos de ses vols incroyables sur son flyboard. Il est là devant nous, simplement assis sur un siège. Evidemment et naïvement, nous aurions tant aimé qu’il arrive par les airs ! Nous croyons encore au père Noël ! Mais quelle meilleure preuve que l’humain est incroyable ?! Comme il est humble et tranquille lorsqu’il nous déclare qu’il a conçu une voiture volante, pour nous. Oui nous ! Parce qu’il s’est rendu compte que la manipulation d’un flyboard ne serait pas si facile et accessible à tous. Lui est aussi à l’aise dessus que nous dans un siège de business Air France, mais l’inverse n’est sans doute pas vrai ! Et ce monsieur, nous dit tout aussi gentiment, qu’il n’a pas besoin d’argent ! J’adore ! Aucune envie de lever des fonds et encore moins de vendre sa boîte pour partir avec le gros chèque. La ridicule vision du jeune start-upeur et de son business plan à trois ans passe dans le ciel silencieux de l’amphithéâtre… Merci Franky de nous redonner une leçon de bonheur ! Quel beau cadeau !

the new book is the experience

Il y a bien d’autres leçons à tirer de ces deux interventions et surtout de la journée passée à Lyon avec 2000 patrons d’entreprises innovantes. Merci EDFutur de fêter si joyeusement tes 5 ans !

L’action rend les gens heureux ! Il s’agit pour chacun de se libérer et aux entrepreneurs de comprendre que leur principale mission sociale est justement d’encourager l’action, de faire confiance à la fois à leurs intuitions et à leurs collaborateurs. Le résultat viendra et un jour, nous rejoindrons Franky dans nos voitures volantes !

 

 

Cette entrée a été publiée dans : Intuitions, l'humain dans le marketing

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

2 commentaires

  1. Bonjour Patrice,
    juste un rappel : Franky Zapata = 40 litres de kérosène pour 10 mn de vol et 120 décibels.
    Toutes les inventions ne sont pas à glorifier.
    Achille

  2. Certes mais il s’agit surtout de souligner que pour innover nul faut vaincre nos peurs ou nos pensées limitantes… il ne s’agit pas de faire l’apologie de la technologie, mais de la volonté de l’homme… ensuite, je suis d’accord, la course à la technologie produit des effets parfois désastreux sur notre environnement… et nous devrions tous davantage nous focaliser sur ce sujet là ! merci de nous le rappeler !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s