Intuitions
Laisser un commentaire

L’art est-il soluble dans la coopération ? #maddykeynote #TechForGood

Elle entre sur la scène avec élégance et porte son ordinateur portable jusqu’au pupitre. Certaine de l’impact de ses images projetées sur grand écran, elle nous parle en anglais (d’origine chinoise, elle vit à New York) et choisit ses mots pour éviter tout risque d’incompréhension. L’artiste contemporain nous raconte l’histoire d’une famille avec laquelle elle crée des œuvres inédites et pas forcément simples à décoder.

Cette famille a pour nom DOUG ! iOS sont trois nés les uns après les autres. Ce sont des robots ! DOUG 1 nous dit-elle, est me muscle. Il a appris à co-créer des œuvres en copiant les gestes de l’artiste. Il reproduit des lignes, des courbes, des variations dans l’intensité du geste en analysant ceux de celle qui se penche en face de lui, sur la toile. DOUG 2 est conçu pour être le cerveau de la bande. Nourri de data, il imagine, il anticipe la suite des coups de pinceau de l’artiste et prend alors la liberté de proposer d’autres chemins. DOUG 3, le dernier né de la fratrie, il est la famille, le lien entre tous. Il est doté d’une sensibilité combinant gestuelle et ressenti, sans doute plus proche de ce que vit dans son for intérieur, l’artiste au moment de la création, entre inspiration sublimée et emprise du temps réel.

Sougwen et DOUG 1

Les travaux que nous présente Sougwen Chung (@sougwen) sont empreints de ce mélange de technique et d’imagination humaine, entre rationalité des algorithmes et émotions artistiques. C’est assez fascinant de l’entendre dans son incantation pour une coopération élargie de l’homme et des machines mais plus profondément sans doute entre tous les humains. Le monde serait-il plus beau si l’on recourrait davantage à l’intelligence collective ?

Et nous devrions nous inspirer de cette leçon apprise lors de la MaddyKeynote 2020, à l’heure de réfléchir à nos projets marketing. Faire travailler ensemble les détenteurs de la data et les esprits purement créatifs, prôner une complémentarité des parcours et des expériences me semble indispensable. N’est-il pas consternant d’avoir encore un débat sur la collaboration marketing et ventes ?

une histoire de mutations

Mais la sagesse froide de l’artiste nous en dit plus sur nos pensées limitantes. Il ne s’agit pas ici de reproduire par le robot ce que l’humain est capable de faire. Il est question d’inventer, d’innover, de créer d’autres univers. La mutation étant le sujet titre de cette cinquième édition de la Maddy Keynote, pourrait-elle être heureuse et inspiratrice de beauté ? Entre les appels vibrants à un retour au bon sens de nos grands-parents à combiner avec les avancées technologiques (par Lucie Basch de Too Good To Go, combat gigantesque contre notre laisser-aller au gaspillage) et à notre sens de l’hospitalité à rebooster face aux urgences des commutations de populations (Joséphine Goube de Techfugees, engagée dans un combat pour fournir les informations vitales aux personnes déplacées par des conflits ou des crash économiques), nous ne pouvons rester dans notre bulle de satisfaction personnelle (à la poursuite d’un why qui ferait sourire de par sa futilité).

Travailler ensemble pour créer, c’est sans doute ce qui nous motive au-delà de notre égo, et qui nous permet de progresser et de dépasser nos limites. Je suis convaincu que le marketing n’échappe pas à ce constat. Alors, je t’invite, cher.e lectrice.teur, à la réflexion sur tes propres peurs. Pourrais-tu y échapper, les surpasser et te laisser aller à coopérer avec des intelligences différentes de la tienne, des cultures inconnues, des machines si besoin, dans l’unique but de créer du beau et du bien ?

sougwen et DOUG

Si tu le fais, n’oublie pas le précepte essentiel à l’heure d’évaluer ta « création » : est-elle créatrice de valeur pour autrui ? (pour très clients, si nous nous en tenons au marketing).

#lovefirst

Cette entrée a été publiée dans : Intuitions

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s