l'humain dans le marketing
Laisser un commentaire

Et si nous retournions à la maternelle ? #OpenmindKfe #designthinking

Tu ne le réalises que trop tard : c’était vachement bien la maternelle ! Alors quand on te propose d’y retourner à un âge où même tes enfants ne s’en souviennent pas, la proposition indécente ne se refuse pas ! C’est par où qu’on rentre ? Vite une place sur une chaise, à une table déjà bien remplie par des grandes personnes comme moi, qui sourient en me voyant en retard à l’école (comme quoi il n’est pas évident de changer des habitudes prises trop tôt)…

Trois compères animateurs jouent pour nous une pièce introductive animée dans le but de nous expliquer quelques espoirs formulés sur nos capacités à suivre des consignes, à faire attention au temps qui passe vite, très vite, et à collaborer dans le respect des autres, avec bienveillance et envie de partager en toute générosité. Amusez-vous et soyez heureux de participer à une aventure collective ! Oh oui ! Nous aurons à notre disposition, des crayons, des feutres, du papier, des post-it (vraiment indispensable aux grand qui jouent aux petits) et aussi des tables sur lesquelles on a le droit d’écrire ! Si si c’est vrai, c’est l’animateur qui l’a dit !… Et bien entendu, on va s’applaudir bien fort, pour se détendre et déconnecter nos cerveaux du stress créés par nos réflexions antérieures. La classe est prête et tout de suite, Vincent nous offre des bonbons Haribo pour éviter toute crispation, toute frustration refoulée. Allez hop, au travail !

OpenmindKFE la salle de classe

On fait quoi ? On réfléchit, on imagine des réponses à un vrai problème de grands : les réunions au travail. Ce truc qui fait des entreprises françaises un enfer pour ceux qui vivent des journées entières dans des suites de réunions sans objet ou sans résultat. Houlala ! Un sujet pas pour rigoler ! Et pourtant, nous avons eu quelques idées originales. Elles sont venues comme ça, à l’improviste, sans crier gare et ont été accueillies par tous avec indulgence et curiosité. On parle design thinking, de capacité à se libérer de notre penchant regrettable pour l’auto-censure, et le jugement négatif. On est contraint par le chronomètre, qui nous accélère, qui nous stimule à écrire, à dire ce qui nous vient en flash, en éclair, traversant des années de réflexions rationnelles autant qu’inutiles. J’adore ce moment électrisant où mon cerveau ne semble plus répondre à mes commandements, et part en autonomie à la recherche d’informations inexplorées. Il  y a une tension qui irradie mon corps dans ces moments là, et puis, dans un relâchement quasi inconscient, une idée émerge, perce la coque du confort et ose jeter un regard sur l’extérieur. C’est ce qui doit se passer en chacun de nous, les enfants. C’est précisément à cet instant de magie cérébrale que nos animateurs devraient nous féliciter, nous remercier, pour le chemin parcouru tout seul, à l’intérieur de nous. Ici, chez Openmind Kfé, ils ou elles le font avec malice et douceur.

Plus tard, nous devrons pitcher et révéler aux autres, ce que nos élucubrations enfantines ont promulgué au rang d’idée, de concept qui répondrait brillamment à la question de départ. Alors nous rédigerons quelques mots, nous fabriquerons un modèle en Légo pour illustrer le propos, nous mettrons en geste la situation idéale et  nous chercherons dans l’oeil d’un spectateur cette lueur attendue qui signifierait que l’on tient quelque chose. Sans doute pas encore un collier de nouilles à conserver dans la malle au grenier des grands-parents, qui sentira la poussière lorsque nous le retrouverons à l’âge où ils auront quitter notre monde, mais peut-être une solution innovante et créative à un vrai problème. Oui il est possible de jouer avec les idées ! C’est même la meilleure manière d’en avoir, sans se prendre au sérieux tout en respectant l’intelligence de ceux qui la découvriront.

OpenmindKFE le bar

Faudra-t-il valoriser le travail rendu ? Aurions-nous besoin d’une note ou d’un cadeau ? Et si le bonheur ressenti et les sourires sur les visages étaient déjà preuve que nous avons vécu ensemble le joie unique du créateur ?

Créer, avoir une idée, n’est pas toujours possible pour chacun dans son coin. La maternelle est le laboratoire d’innovation le plus performant qui soit, aussi parce que les créateurs sont des enfants sans connaissances, sans certitudes et sans préjugés.

Merci à Xavier, Anne  Marine et à toute l’équipe de OpenmindKfé de nous avoir inviter à la maternelle ! J’aurai le droit de revenir, tu crois ?…

Cette entrée a été publiée dans : l'humain dans le marketing

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s