Intuitions
Laisser un commentaire

La stratégie du rebond en question ! Et si c’était le combat de trop ? #tyson #ko

A l’heure où certains publient des Top 50 de personnalités du marketing, et d’autres des médailles en chocolat, je ne peux que constater combien ils ont raison et combien je me suis trompé ! Créer l’attention, comme dirait le liégeois, est devenu si difficile qu’il est évidemment préférable de publier beaucoup et si possible au sujet des autres (ce qui les implique par rebond dans le partage et in fine la visibilité de l’auteur original). Stratégie du rebond, que beaucoup intitulent marketing d’influence, et qui consiste pour moi à demander aux autres de faire votre communication… Bref ! Comment rebondir après un échec cuisant ? Une question qui n’était pas au programme de votre… stratégie !

C’est parti !

J’en ai pris une belle ce matin ! Une droite en pleine face ! Etendu pour le compte ! KO pour de bon. Incapable de rejoindre mon coin sans gémir, sans maugréer, sans avoir mal jusqu’au bout de mes orteils. Il me faut avouer que je ne le l’avais pas vu venir ! C’est d’ailleurs ce qui nous arrive le plus souvent : ne pas voir venir ce coup que l’on estimait improbable, voire impossible. Comme le disait le grand Mike, il n’y a pas de stratégie qui tienne face à Tyson, à un moment tu prends une droite et c’est terminé !…

ko boxe

Alors après avoir repris mes esprits, ayant frôlé ce comas fatidique, m’étant déjà vu transporté hors du ring par des ambulanciers hilares à la perspective d’empocher les gains de leur pari sans risque, je tente de me reprendre. Pourquoi n’ai-je rien vu ? Mais surtout, comment ai-je pu me laisser surprendre avec toute mon expérience ? Pourquoi mon entraineur, mes conseillers ne m’ont-ils pas averti ? Ne me suis-je pas préparé correctement ? N’ai-je pas bien étudié la stratégie, ou écouter les consignes ? Autant de questions qui sont traitées, cher.e lectrice.teur, par de nombreux coachs sportifs et / ou de développement personnel et / ou commercial, et que tu liras autre part. Non l’interrogation est ailleurs…

Je suis encore groggy, abasourdi d’avoir entendu dans la bouche d’un client avec qui je collabore depuis un an et demie, une sentence aussi lourde : « tu comprends, j’ai besoin d’un collaborateur fiable et sérieux ». Alors me reviennent en tête les 30 années passées à trouver tous les moyens de satisfaire mes clients quoi qu’il advienne, de ne jamais prétendre avoir une quelconque part de responsabilité dans leurs succès, et de toujours pointer mes erreurs lorsque tout ne se déroulait pas comme prévu. Exigence jamais démentie dans le rendu de mes collaborations : donner le maximum et le plus souvent davantage qu’annoncé, parce que c’est ainsi que je conçois la fidélité, et l’engagement que je tiens à respecter pour chacun d’eux. Toujours !

Et puis, tout de même, au bout de 30 ans, ce n’est guère facile à entendre ! Tu ne crois pas ?… J’ai eu envie de tout envoyer balader, les larmes me coulant sur les joues comme abattu par la foudre de Mike, sans espoir, ruiné par l’idée de raccrocher les gants. KO forever ! Parce que franchement, quel rebond pourrai-je envisager à cette heure ? N’est-ce pas le combat de trop ? Ne suis-je pas fatigué par autant de blessures, comme un vieux cheval qui soudainement s’écroule après tant de courses, et tant de coup de cravaches ?

reborn

Je me souviens un instant de cette fougue qui m’animait lorsqu’il y a 30 ans, je me lançais fièrement dans un premier défi de monter une boite dans le secteur de la communication. Exactement comme ce boxeur tout frémissant, qui monte sur le ring face à Mike pour y tenir 15 secondes, je m’étais dit alors, pas d’angoisse, tu donnes tout pendant 6 mois, et sur un énorme malentendu, ça peut bien se passer. Quelle folie ! Quelle aisance dans le jeu de jambes, quel sens de l’esquive, dans ces premiers moments. Il faut dire que la crainte du crochet du droit mortel, te donne un peu d’agilité !

Mais là, ce matin, je n’y ai pas cru. Confiant, je me disais, ça ne peut plus m’arriver. Et bim bam boum ! Me voilà descendu comme un perdreau de l’année !

Alors, tout à l’heure en marchant dans les rues, perdus dans ma réflexion sur ma survie professionnelle, je croise un gars qui porte un sweat-shirt noir avec une inscription blanche : Forget everything, and reborn ! Oh, you made my day Buddy !

Oui c’est l’essence, le moteur de ma vie de marketer ! Tout oublier et recommencer ! Renaitre, combat après combat, trahison après trahison, parce qu’il m’est impossible de considérer le KO comme définitif. Nous les humains, nous avons en nous cette résilience qui nous a fait traverser bien des dangers et nous pousse toujours vers l’avant. Je n’ai pas pour habitude de te raconter ma life, mais j’aimerais que tu retiennes ceci de mon expérience : il n’y a pas de combat de trop, il n’y a que trop de combats à gagner !

Le marketing doit sans arrêt se réinventer et c’est ce qui en fait toute la magie et toute l’humanité.

#Reborn #NeverGiveUp #lovefirst

Cette entrée a été publiée dans : Intuitions

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s