l'humain dans le marketing, Social CRM
Laisser un commentaire

La baromètre du social selling : un festival de bonnes nouvelles !

J’aime bien les bonnes nouvelles et je sais que vous aussi. C’est ce qui caractérise les gens optimistes et généreux comme vous, mes lecteurs.trices. Depuis 3 ans La Poste et Intuiti publient un baromètre de cette activité désormais bien connue sous le nom marketing de social selling. Des contenus publiés par une marque ou une entreprise sans objectif directement commercial, ayant pour vocation de créer de l’envie, de se faire aimer par des gens qui découvrent alors un service, une offre, des produits sans qu’on ne les sollicite de manière agressive ou intrusive.

C’est l’art et la manière de se vendre sur les réseaux sociaux, dirait mon ami Loïc, trop occupé par son festival d’été. Certes ! C’est une adaptation de ce qu’on imaginait être de l’Inbound Marketing, avant que finalement l’on ne s’aperçoive que le ROI est très difficile à maitriser ou à optimiser. Bref des commerciaux qui ne prospectent pas à l’ancienne, en mode cold calling, ou envoi massif de mails, c’est tout de même mieux et surtout plus respectueux de nous et de l’environnement.

Je suis convaincue qu’une bonne stratégie de contenu peut permettre à une entreprise de se différencier dans un monde concurrentiel. Chez Orange, j’ai notamment travaillé sur le marché des Pro/PME. pour que la marque soit reconnue, aimée, et in fine choisie par les publics professionnels, nous avons opté pour une stratégie éditoriale qui les valorise en mettant en avant leurs usages et leur quotidien. L’objectif était de parler d’eux et non pas de nous

Emmanuelle Watre, directeur éditorial er communication digitale chez Orange
Baromètre La Poste / Intuiti sur le social selling en btob – juillet 2020

Il reste encore du travail mais il faut s’y résoudre, parler des clients plutôt que de soi, est une attitude appréciée et qui permet de susciter la découverte sans forcément cibler des catégories avec des messages abrutissants.

Alors la découverte, c’est bien mais pour quel business ? Si tout le monde conviendra qu’un comportement altruiste et teinté d’empathie est préférable dans nos activités BtoB, reste l’enjeu majeur de la rentabilité des efforts fournis. Produire du contenu à un coût, et pour construire un budget marketing, il faudra à la fois en mesurer les coûts de production mais sans doute de diffusion. Evidemment les blogs, les médias sociaux entrent dans la catégorie du Owned Media, et sont censés nous fournir une visibilité gratuite. Vrai ! Même si gagner l’attention du public est devenu de plus en plus difficile à mesure que tous ensemble, nous avons envahi la toile.

Alors est-ce encore rentable ?

Baromètre social selling La Poste / Intuiti – Juillet 2020

Et c’est la bonne nouvelle : les articles de blog ou les posts arrivent en tête de l’influence de l’acheteur avant sa décision d’achat ! Ouf, je ne publie pas pour rien ! Merci à toi cher.e lectrice.teur devenu.e client.e ! Tu le constates avec moi, écrire n’est pas vain. Et si la recommandation semble perdre du terrain, c’est peut-être là, un signal que la confiance peut s’établir en direct, en face à face, entre un contenu et son auteur. Ne serait-ce pas notre objectif commun ?

En BtoB, plus d’un tiers des décideurs (37,4%) a déjà réalisé un achat suite à un contenu publié par une entreprise !

Myriam Nessali, directrice du Lab Innovation La Poste Solutions Business

Bon alors, qu’attends-tu ? #oupas

Oups ! Pardon ! Voilà que j’allais inviter à prendre contact avec moi afin d’imaginer une collaboration autour du conseil en marketing émotionnel que propose EforBrands (bon si tu insistes, tu peux au moins visiter le site web…).

Non vraiment, il est intéressant de constater via ce baromètre que les comportements évoluent dans le sens d’un plus grand respect de la liberté et du pouvoir de décision de chacun. Nous sommes tous des acheteurs intelligents et nous souhaitons tous travailler avec des gens qui nous respectent, nous apprécient, voire nous aiment. La meilleure preuve de cet amour réside dans la générosité avec laquelle nous partageons la connaissance, ou même lorsque nous montrons notre reconnaissance en parlant des autres.

Etre social et vendre n’est plus un dogme. Une bonne nouvelle pour tous !

Cette entrée a été publiée dans : l'humain dans le marketing, Social CRM

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s