Jour: 5 juillet 2022

Du marketing du Je au marketing du Tu #BtoBSummit

A deux jours d’un événement, dois-je réviser ma pratique du tu ? Ou pas du tu (auras-dis AQueJohnny) ? Une chose est certaine, il y aura parmi les 3200 inscrits beaucoup trop de gens pour encore nous parler d’eux. Et si nous nous retrouvions face à face, toi et moi, sache-le, tu seras ma priorité. Dans son livre Je et Tu, Martin Buber, philosophe israélien né en Autriche et mort en 1965, définit la vie comme une rencontre. Nous n’existons qu’à travers l’autre, que parce que l’autre nous voit, nous entend, nous parle. Et en BtoB ? J’aime penser que c’est exactement la même chose, et tu le verras sur la scène, ceux qui animent les débats sont d’abord là écouter les autres et pour les faire parler aussi. Il ne s’agit pas d’eux. Tout au plus peuvent-ils prendre du recul et introduire le sujet, les questions que l’audience aimeraient poser aux intervenants, en restant dans une neutralité de bon aloi. Le recours à la troisième personne (du singulier de préférence) installe cette distance naturelle …