Mois: décembre 2022

Les marques qui nous font du bien #ep32

Le temps de se faire des cadeaux est revenu. Comme chaque année. Alors les marques s’inscrivent joyeusement au concours de la plus belle publicité de Noël ! Sympa ! Mais pensent-elles nous faire du bien en nous proposant des images sirupeuses à souhait ? Sans doute. Pour ma part, je continue de penser que la responsabilité est dans l’action. Si je crois encore à la possibilité d’un marketing responsable, c’est parce que le marketing est dans l’action. Continuer à t’écrire comme avant, c’est une action durable qui te montre mon engagement, ma passion et qui, soyons fous, pourrait te faire du bien. Et les marques alors ? Quelles actions remarquables ont-elles imaginées ? 1 – Un concept-char pour rouler jusqu’à Rome en 2023 ! Ne me demande pas pourquoi. J’adore cette idée pour annoncer le futur. Revenir au temps du char quand on est un constructeur automobile qui ose et qui affirme être au top de l’innovation, tu avoueras que c’est un jolie pari. Et nous donner rdv le I II MMXXIII c’est très excitant. …

Faut-il en finir avec les calendriers ? #oupas

Hier. Aujourd’hui. Bof ! Demain ? Pourquoi pas… J’en suis là. Une réflexion sur les dates à venir, les fêtes à célébrer, les minutes à oublier et les agendas qu’on ne m’offre plus. Ouf ! Alors j’imagine la photo qui illustrera le prochain calendrier que les éboueurs, la Poste ou les pompiers tenteront de me vendre. En passant par là. Faut-il vraiment que nous ayons le choix de l’image, pour un texte convenu et manquant cruellement d’inspiration ? A près tout, si l’on me propose un calendrier de mes prochains rendez-vous surprenants, de ceux qui vont très certainement modifier ma trajectoire, j’en serai preneur. Mais si c’est pour me rappeler la chandeleur ou la fête du travail, en complément de la journée internationale des calendriers de l’Avent, je t’avoue, Karine, que cela ne me motive guère. Et toi ? En marketing aussi, nous avions des calendriers. D’ailleurs, en ce moment, c’est le temps d’envoyer des chocolats, avant que ne vienne, telle une valse de Vienne, la période des cartes de vœux. Le moment de dire …

L’authenticité m’a tué !

Depuis le temps que l’on me conseille d’être authentique… Tiens par exemple, tout à l’heure, je suis derrière une dame qui entre dans un bel endroit en terminant sa conversation téléphonique et pousse la porte battante devant elle. Une porte qu’elle relâche sans même se soucier de l’impact sur celui qui la suit. Merci ! Ce mot ne l’atteint pas puisqu’elle a encore ses écouteurs dans les oreilles et qu’elle ignore mon existence… J’ai maintenant une très mauvaise opinion de celle qui est assise à une table devant moi et qui opine du chef en écoutant deux messieurs parler de business… Est-elle authentique ou joue-t-elle un rôle afin de les rassurer, d’obtenir leur confiance ou leur sympathie ? J’ai eu cette impression fugace, ce ressenti dérangeant, en d’autres occasions. Tu me diras que dans le monde du marketing, cela n’a rien d’étonnant. Nous racontons des histoires, mais sommes-nous authentiques ? Est-il possible, souhaitable ou simplement efficace d’être dans cette posture éthique lorsqu’on vend quelque chose, peu importe quoi ? Les marques sont là pour nous …

Stratégie marketing : c’est Noël mais où est la magie ?

Quand tu annonces à tout le monde que tes haricots verts ou ton gruyère râpé sont habillés pour Noël, espères-tu vraiment entretenir dans nos esprits émerveillés la magie de Noël ? Quand tu inondes les arrêts de bus de magnifiques photos de tes flacons de parfum ou de whiskies (tiens d’ailleurs, qui sont ces gens qui prennent le bus et qui se parfument et picolent en toute circonstance ?), crois-tu que tu vas réchauffer nos coeurs d’enfant ? C’est une belle question Karine. Je sens ton émotion intacte, malgré ces messages affreux qui envahissent nos espaces de vie, qui brutalisent nos parcours hivernaux et qui empestent le sapin moisi des campagnes publicitaires de fin d’année. C’est moche ! C’est du moche marketing ! Pourquoi ? Imagine nous, sortis bien couverts, marchant dans des rues illuminées et bruissantes des pas sur les sols gelés. Nous sommes encore des enfants. Nous sommes prêts pour ce grand moment qui nous renvoie à cet âge d’insouciance et de partage. Nous rêvons à ces cadeaux joliment emballés. Avec les prénoms …