Tous les articles taggés : coca-cola

Rendez-vous au château de la belle au bois dormant…

Le bonheur est-il dans la littérature ? Question que mon éditeur favori devrait méditer après son passage sur le Livre Paris (Salon du Livre 2017) et qui fleurit avec le printemps dans la presse bon marché comme dans les salons marketing. Le bonheur fait-il vendre serait une meilleure question ! Bizarrement les vendeurs de bonheur que sont Disney et Coca-Cola depuis des décennies en profitent pour nous proposer une bouteille collector célébrant les 25 ans de l’ouverture du parc Disney en Europe, chez nous à Marne la Vallée ! Quelle belle idée marketing ! Une certaine idée du bonheur à l’américaine dont les marques françaises pourraient, une fois de plus, s’inspirer. Rendre heureux ses clients devraient être un objectif de toutes les marques et de toutes les entreprises. Pour y parvenir, il faudrait ce fixer cet objectif comme une priorité absolue, et non comme un slogan publicitaire sans réalité. On peut rêver !… En relisant Albert Camus, comme nous le conseille A nous Paris, cette semaine, qui écrit “Au milieu de l’hiver, j’apprenais enfin qu’il y …

Avons-nous une bonne image des autres ? #removelabels

Dans une expérience réelle, la marque que nous reconnaissons entre toutes, l’une des plus aimées au monde (et paradoxalement l’une des plus décriées) a démontré que nous construisons un jugement a priori et entaché de clichés sur la personne avec qui nous dialoguons en moins de 10 secondes. L’apparence, l’image projetée à l’extérieur est donc très importante dans le ressenti, dans la capacité à nous accepter dans nos différences. C’est sans aucun doute ce qui justifie l’emploi d’un label, d’une marque sur un produit et qui déclenche automatiquement une perception qualitative dans un sens comme dans l’autre. Le vin est un excellent moyen de confirmer ce mécanisme d’évaluation à partir d’éléments visuels juxtaposés sur des contenus bien plus difficile à appréhender. On a réalisé de nombreuses expériences sur le vin en changeant contenus et étiquettes, et il est très rare que les goûteurs ne soient pas trompés par l’appellation… Notre aveuglement lié à l’adoration des images, n’est-il pas le premier responsable de nos erreurs de jugement et de notre incapacité à rencontrer l’autre ? Aller …

Peace and Love by Coca-Cola, interview de Nicolas Lautier directeur de création d’Ogilvy & Mather Paris

Le storytelling dans son expression la plus épurée, la plus noble, ce serait une histoire que le consommateur se raconte, vit, mémorise à partir de ses propres fantasmes, de ses expériences, de ses héros, de son imagination. Ainsi lorsqu’il restitue un sentiment fort comme l’amour pour une marque, c’est nécessairement qu’il la croit, au sens religieux de la croyance, il en est par conséquent devenu fidèle. Une marque peut-elle contribuer à notre bonheur quotidien, à créer du lien social ? C’est ce qu’affirme avec succès Coca-Cola depuis plus d’un siècle et l’occasion de célébrer la bouteille la plus connue au monde, est aussi celle de la campagne Together aux visuels innovants, puisque sans marque, et sans produit. Décryptage avec Nicolas Lautier, directeur de la création de l’agence Ogilvy et Mather Paris @Ogilvy_Paris  : Patrice : Cette campagne fortement émotionnelle, implique la mémoire affective du lecteur / spectateur / consommateur – Est-ce une volonté de ne pas « adresser » les « indifférents » (ceux qui ne « verraient » pas la marque) ? Nicolas : Cette campagne Coca-Cola est de part l’essence même …

Second lives : et si les marques nous aidaient à être responsable ?

Décidément les initiatives de Coca-Cola sont des sources d’inspiration pour beaucoup de marketers. Aujourd’hui, je vais d’ailleurs chez eux pour un gros projet de partenariat… Et hier, Romain m’a fait découvrir cette vidéo diffusée pour l’Asie par la marque la plus aimée au monde. « La société propose une panoplie de 16 accessoires qui se vissent sur le goulot d’une bouteille en plastique Coca-Cola et qui permet d’obtenir un objet ludique et amusant. Il est ainsi possible de créer un pinceau de peinture, un spray pour arroser ses plantes, un pistolet à eau, une haltère, une lumière, un pote à sauce, etc… Il s’agit d’une campagne publicitaire lancée au Vietnam (Asie). » Une belle idée non ? Merci Romain !

L’enchantement du lundi matin !

Je voulais vous faire part du plaisir que la lecture du livre d’Alexandre Dubarry me procure… et je découvre une interview de l’auteur publiée sur Iadvize. Je me demandais comment illustrer ce besoin vital de confiance que nous ressentons face aux autres, en repensant à la crise de confiance française telle qu’elle fait le tour du monde dans une actualité désolante… et je découvre en vidéo une action très encourageante lancée par Coca-Cola en Colombie (via Piwee). Ma vie est remplie de ces rencontres inattendues et j’en viens à penser que ma volonté de partage est à l’origine de mes rencontres… Inspiration ?! Quelles sont les 4 étapes de la démarche d’enchantement présentée par Alexandre Dubarry ? – créer un climat favorable et communiquer des émotions positives – faire vivre des sensations nouvelles – surprendre et dépasser les attentes – partager son savoir. « L’enchantement est à la portée de tous ceux qui en ont envie » est une formulation qui me convient et que je partage. Un témoignage de la directrice générale du Meurice (palace parisien), et …