Inbound marketing, l'humain dans le marketing
Laisser un commentaire

Growth hacking ou marketing intelligent

Je lis un article ce matin, relayé par Thierry Ferrandiz, CEO de Le Bon Coté des Choses, à propos de cette nouvelle tendance marketing : le growth hacking !

Ce serait le nouveau mot clé recherché par les marketeurs, en mal de certitude et de repères dans le marketing en évolution (difficile à suivre pour beaucoup). En définitive, aucune raison de s’affoler, puisqu’il s’agit pour le growth hacker de faire ce que tout le monde devrait tenter d’adopter comme principe : comment développer le communauté des clients sans avoir recours à des budgets marketing ou communication délirants. Idéalement sans aucun budget média (pour commencer).

Growth

Il se trouve que presque toutes mes rencontres avec des responsables marketing depuis le début de l’année se terminent sur ce constat : les budgets mass média sont très fortement remis en cause et il va falloir trouver d’autres solutions ! Enfin ! Oui les start-ups ont naturellement chercher et mis en place des actions bien plus intelligentes, et qui leur permet d’afficher des croissances insolentes ! Elles y ont été obligées et c’est cette contrainte économique incontournable qui a développé leur créativité. Elles testent des idées, elles éliminent rapidement ce qui ne fonctionne pas, elles se renouvellent et ne ressortent pas du placard ce qui marchait il y a 10 ans ou plus… Bref, elles innovent et font preuve de bon sens, de pragmatisme.

Pour autant dans cet article, j’apprends que le meilleur cas d’école du growth marketing serait :

« Hotmail, qui avait ajouté automatiquement à la fin des emails de ses utilisateurs « PS : I Love You. Get Your Free Email at Hotmail ». Après la mise en place de cette phrase, en seulement quelques heures, Hotmail enregistrait une croissance de 3000 utilisateurs par jour, atteignant 1 million d’utilisateurs en 6 mois et 2 millions en moins de 8 mois. Une opération extrêmement rentable puisqu’elle n’a rien coûté à la société. »

PS I Love You

Sourire de l’auteur du marketing émotionnel ! Ecrire I Love You à la fin de son mail… n’est-ce pas engager une relation affective ?…

Dire merci, dire je t’aime, ce n’est pas du marketing, c’est humain !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s