Intuitions, l'humain dans le marketing
2 commentaires

La théorie du grain de sable

Avant de partir pour la soirée du Brand Content, je me demande ce qui m’attend… De bonnes surprises, de nouvelles rencontres avec des gens passionnés par le marketing ou la communication, ou une soirée tristounette de remise de médailles ?… Et si un imprévu surgissait ? Et si le futur de cette soirée dépendait d’un tout petit grain de sable venu se loger dans les rouages huilés de l’événement parfaitement organisé ? Et si je n’y allais pas ?.. Oui bon, je suis invité tout de même !

Pour ceux qui auront préféré rentrer chez eux, je vous invite à regarder la saison 2 de Real Humans sur Arte. Une série extraordinaire que j’ai déjà évoquée ici… Résumé !

Et sinon ? je découvre par hasard une publicité anglaise qui évoque elle aussi, la théorie de l’incident idiot qui pourrait changer notre vie. Un lieu commun de l’angoisse permanente de l’être humain mis en scène en 30 petites secondes avec un humour so british que j’adore…

La vie est une suite inexorable d’incidents idiots, d’oublis, d’erreurs d’analyse ou d’aiguillage. Ca semble tellement évident ! Et pourtant, il y aura dans la salle ce soir de nombreux marketeurs pour se demander comment exploiter leurs data client pour prévoir l’avenir… Consternant !

Bonne soirée à vous et à demain si… un grain de sable ne croise pas mon chemin…

Cette entrée a été publiée dans : Intuitions, l'humain dans le marketing
Avec les tags : , ,

par

Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur du livre Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa Fondateur de LePartenariat Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

2 commentaires

  1. Anne Marie Vandenelsken dit

    La vie ne serait pas aussi grandiose sans cette dose d’imprévus et de surprises🙂

    • « L’avenir m’intéresse car c’est là où j’ai l’intention de passer le reste de ma vie » Woody Allen. Une citation que j’aime depuis que Manhattan est devenu mon film préféré en 1979…😉 et que je retrouve avec plaisir dans le livre de Philippe Bloch, acheté hier et dédicacé par l’auteur au Printemps de l’Optimisme : « Ne me dites plus jamais bon courage ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s