Jour: 4 octobre 2014

Dieu est-il technologie ? ou comment l’intelligence artificielle peut-elle dépasser la mort de l’humain…

Cher lecteur, je résiste pas, ce matin, à l’envie de partager ma lecture d’un article extraordinaire paru dans Courrier International (N°1248) cette semaine, titré Martine RothBlatt, trans-tout. Au-délà du parcours exceptionnel de cet homme devenu la femme CEO la mieux payée des Etats-Unis, avec quelques 38 millions de dollars l’an dernier, Martin/ Martine s’est lancé d’abord dans les Biotech (pour tenter de trouver un médicament pour l’un de ses enfants) et depuis 2004 dans une fondation d’un genre… transfuturiste ! Terasem, c’est le nom de la fondation, a pour vision un monde où l’homme dépassera la tragédie de sa mort grâce à l’avancée technologique et aux robots dans lesquels on pourra le recréer et ainsi lui donner accès à l’immortalité numérique. Il faudrait donc que l’intelligence artificielle permette de reproduire la complexité de notre cerveau. Mais pas seulement ! Il faut aussi que cette intelligence artificielle ne débouche pas sur un clonage, une sorte de tous pareils, mais bien au contraire le respect de la diversité, de l’identité parfaite de chaque individu. Ainsi Martine a déjà …