expérience client
Laisser un commentaire

La technologie peut-elle enrichir la relation client… et sauver d’Artagnan ? #ECP15

Day 2 : un rien m’amuse ! C’est vrai qu’en parcourant les allées plus peuplées qu’hier dans ce Hall 1, j’ai eu l’impression de revoir un peu les mêmes têtes ! Et puis d’en découvrir tant d’autres, de revoir certains avec plaisir… On a fini par se parler, se connaitre presque et d’un tutoiement à une chaise réservée pour une conversation à l’écart de la foule, la journée est vite passée. La relation c’est aussi ça : quand on aime les gens le temps passe tellement vite avec eux !

wizemotion

Mais le temps est aussi compté ! L’attention de l’internaute est incroyablement fractionnée, à un point tel qu’il faut lui proposer un arrêt sur image, afin qu’il capte mieux les informations que la marque pourrait lui fournir. C’est ce que propose Benoit, Dg de Wizemotion @Wizemotion, que j’ai d’abord interprété comme With Emotion : déformation « professionnelle » ! Sa solution permet à celui qui visionne une vidéo, fut-elle de 30 secondes, de cliquer dans l’image pour l’arrêter et obtenir des infos ! Il me semble que si je couple ça avec un « lecteur » de mes émotions, je vais pouvoir analyser les déclencheurs et leurs conséquences sur la relation à la marque. Génial non ? Si j’ajoute comme me l’indique Benoit, que je peux récupérer cette data, alors l’interactivité créée par Wizemotion, redonne du temps à la relation. Essentiel !

VE Interactive

Ce temps pour la découverte de l’autre que certains n’ont pas encore intégré dans leur marketing. Ce temps que je prends lorsqu’on m’interpelle au détour d’un stand, comme le fait Matthieu, nouvellement arrivé chez VE Interactive @VeFrance. Bien entendu nous souhaitons tous ici, engager et convertir davantage une fois la conversation entamée, y compris sur le digital ! Mais avons-nous le temps, prenons-nous ce temps on-line comme In Real Life, de poser les bonnes questions ? Racontons-nous vraiment la bonne histoire ?

Cy-play

Car lorsque je mets dans les mains du vendeur augmentée une tablette afin qu’il aide et conseille au mieux la clientèle d’une magasin, est-ce qu’il en fera autre chose qu’un ajout de catalogue et un outil de gestion du stock en live ? Quelles sont les informations personnelles et exclusives à ce client qui lui fait face, dont il disposera et pour en faire quoi ? J’en discute avec Georges, le CEO de Cy-Play @CyPlay, tant il me paraît évident que la tablette ne fera pas tout. Il est urgent de comprendre que je dois intégrer la personnalité, les préférences, les goûts et références culturelles de l’autre si je souhaite le comprendre. Rapprochons-nous !

Baobaz

Et si mon magasin était capable de me proposer une vitrine adaptée en temps réel au temps qu’il fait dehors ou à l’heure de la journée, exactement au moment où je passe devant ? Lorsqu’il pleut on pourrait me vendre un imperméable ou même un parapluie. Et si c’est l’Happy Hour, me dit-on chez Baobaz, on vous proposera -20% de réduction sur les bonnets !.. Ah ? J’ai failli m’étrangler ! Ce serait ça l’Happy Hour ? Vous préférez une coupe de champagne ? Oui je crois…

A la fin, j’ai rencontré Dartagnan ! Oui oui, le héros de Dumas, à l’épée légendaire, à moins que ce ne soit ses amis mousquetaires qui aient construit sa légende… Pascal, business manager de Dartagnan @DartagnanEmail, me répond, non sans humour, que la précision du héros amoureux de Constance, est ce qui a inspiré cette solution d’email responsive à l’agence Bmobile @AgenceBmobile installée à Tourcoing. Oui d’Artagnan serait du Nord finalement, aurait un téléphone portugais et enverrait ses message passionnées sur notre smartphone avec une précision à faire s’affoler tous les cardinaux de France et de Navarre !… Avoir des lettres serait-il aussi essentiel qu’en recevoir ?… Et pourquoi pas !

C’est beau la technologie au service de l’expérience client ! non ? c’est mieux quand on l’imagine comme une histoire et que l’on nous parle comme à des humains sensibles et sociaux par nature.

Hier soir, je suis rentré chez moi sans d’Artagnan, ni sans parapluie ! Grave erreur ! Pas wize du tout ! et une averse m’a trempé comme une soupe ! J’aurai du le prévoir !…

Cette entrée a été publiée dans : expérience client

par

CEO Eforbrands Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur des livres : Tout savoir sur Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa - nov 2013 La Fidélité, du chaos à la zone de confort aux Editions Kawa - Janv 2017 Fondateur de LePartenariat et Eforbrands Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s