interview émotionnelle, l'humain dans le marketing
Laisser un commentaire

Ondine et le rêve d’un monde meilleur : une rencontre très émotionnelle !

L53EBQFL

C’était l’occasion de remercier les grands acteurs de la solidarité française que sont la Française Des Jeux (@FDJ) et le WWF France, pour le lancement du jeu Solidaires, dont 4% des produits de la vente seront reversés au profit de projets du WWF pour sauvegarder notre environnement. A quelques semaines de la COP21(@COP21) à Paris, la FDJ a pris ce projet à bras le corps et présentait donc ce jeudi matin sur une belle terrasse parisienne, le nouveau ticket de grattage Iliko, qui engage l’ensemble des joueurs et des revendeurs vers un monde meilleur.

Isabelle et Stéfane

A l’initiative de ce jeu, Ondine Khayat (@OndineKhayat), la romancière (auteur entre autres « d’Un monde sans adultes » et de « Le Prince charmant est infidèle ! »), a pris la parole pour remercier chaleureusement tous ces gens très sérieux qui ont compris son idée et lui ont donné jour, y compris à Bercy (dans le bureau même du ministre des finances Michel Sapin). Si l’exercice est surtout destiné à générer quelques photos reprises par la presse, j’ai été touché par l’émotion très perceptible dans sa voix. Ondine a de nombreux rêves pour que chacun trouve sa place dans notre monde, elle en parle avec une sincérité débordante et une émotion qui trouve ses racines dans son histoire personnelle. J’ai voulu en savoir davantage et lui poser quelques questions :

Et ma première question est naturellement : pourquoi ?

Ondine : « Parce que l’idée d’un jeu c’est d’en faire un pour que tout le monde gagne. Il n’y aura pas de perdant cette fois-ci, puisque soit on gagne en grattant, y compris le jackpot, soit on soutient le WWF et on s’associe à la défense de notre environnement, en envoyant aussi un message pour la COP21. Tout le monde est alors gagnant, ce qui est le principe même d’un monde meilleur ! »

Patrice : « Je comprends pour le jeu, mais dans la réalité tout le monde ne peut pas gagner. Vous êtes romancière et vous savez bien qu’il n’y a que peu d’élus dans l’édition, par exemple..  »

Ondine : « Bien sûr ! Mon premier roman a été refusé une quinzaine de fois avant que je trouve un éditeur. Mais ce qui compte pour moi, c’est de trouver sa place et d’être regardé comme un être humain quelque soit sa position sociale. Je suis née dans un famille qui a connu le génocide arménien, je suis aussi multi-culturelle, et je ne viens en définitive de nulle part. Ce que je souhaite pour nous tous, c’est que l’on remette de l’humanité dans nos échanges et dans nos rencontres. »

Ondine avec Christophe B

Patrice : « Lorsque vous dites merci, on ressent toute l’émotion d’un vrai remerciement. Vous êtes très émotionnelle ? »

Ondine : « Oui sans doute. C’est peut-être ma culture orientale, plus chaleureuse, plus proche des gens et plus ouverte aux autres. Je pense que le monde serait meilleur si chacun retrouvait cette confiance en soi, lui inspirant l’idée même de dire merci plus souvent et mieux. Il m’arrive parfois de dire bonjour à des personnes qui n’osent pas me répondre. Je crois qu’elles sont trop timides pour ça, et qu’il ne s’agit pas nécessairement d’indifférence. On doit se rendre compte qu’elles ont ce vide, et leur donner plus encore. »

Patrice : « Est-ce que vous pensez que l’on manque d’engagement pour les autres ? Existe-t-il une alternative au bénévolat, au don intégral ? »

Ondine : « Justement, il faut déjà pouvoir s’engager pour soi, avant de penser aux autres. Non pas rester coincé dans un chacun pour soi destructeur, mais en vivant un engagement personnel. C’est un travail sur soi que chacun de nous doit entreprendre. Ensuite, on peut et on doit aider les autres, ce qui est d’ailleurs le but de tous nos projets pour un monde meilleur. Il y a un juste équilibre à trouver entre le temps pour soi et le temps pour les autres. On ne peut pas avoir comme polarité le tout pour soi contre le tout pour les autres, ce qu’est en fait le bénévolat. C’est pourquoi je rêve d’une société où tout le monde sera gagnant. Un monde où chacun s’engagera et gagnera. Chacun gagnera alors le regard de l’autre comme celui d’un être humain considéré et respecté pour ce qu’il est et pour sa contribution offerte au monde. »

Se joint à notre conversation Frédéric Koskas (Cherche Midi), qui partage les rêves et surtout les projets d’Ondine, dans ce mouvement pour un monde meilleur. Car il y a bien d’autres projets et notamment celui d’organiser des événements, des rencontres culturelles ou pas, qui réunissent et qui mobilisent la société civile pour convaincre qu’un monde meilleur est possible. Au-delà des considérations politiques, religieuses ou territoriales, au-delà des nationalismes réducteurs, il s’agit pour Frédéric de faire bouger les lignes et de réussir ensemble !

Pour avancer avec des projets concrets, Frédéric a lancé une plate-forme de crowfunding dénommée « Culture Coop » sur laquelle nous pouvons tous soutenir des initiatives internationales afin de protéger et de propager la culture (au sens de notre patrimoine culturel). De nombreux artistes soutiennent Culture Coop et revendique cet engagement de la société civile. Le financement participatif se met au service de tous et du partage de nos valeurs.

CTI9YPWUsAAq3Qg

Oui… tout cela porté par un seul ticket de jeu de la FDJ ! Est-ce possible ou simplement le rêve d’Ondine ?… Chaque jour n’est-il pas une chance ?

Cette entrée a été publiée dans : interview émotionnelle, l'humain dans le marketing

par

Consultant / Speaker / Formateur / Auteur du Marketing Emotionnel Fondateur du Club du Marketing Emotionnel - Intervenant pour l'ESSAC, le MSc MBA Inseec Paris et Sup Career en relation client, inbound marketing et stratégies de fidélisation. Auteur du livre Le Marketing Emotionnel aux Editions Kawa Fondateur de LePartenariat Rédacteur du blog du partenariat et du blog marketingemotionnel.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s