semaine du happy marketing
Laisser un commentaire

Un peu de Happy Marketing pour vendredi ! #bonheur

Bien entendu vous ne regarderez pas le tirage du Loto de la FDJ (@FDJ) qui fêtera ce soir ses 40 ans ! Qu’importe ! Si, comme moi, vous n’avez pas joué, vous n’aurez pas gagné non plus !

Mais vous pourriez vous consoler de cette non victoire, en imaginant quelle entreprise innovante vous auriez l’envie de lancer dans notre économie, si jamais vous aviez comme Bernadette empoché quelques 40 millions (de francs à l’époque me semble-t-il)… Oui on serait plus à l’aise pour lancer une marque si l’on disposait de quelques millions d’euros, ou pourquoi de 6 milliards de dollars levés sur le marché des investisseurs par Uber. C’est vrai qu’avec une telle somme votre plan marketing serait plus généreux en dépenses inconsidérées. On vous verrait sur tous les 4X3 disponibles, et en sponsoring de TPMP, ou de The Voice, c’est votre maman qui serait fière !…

bernadette loto

A moins que vous n’ayez réellement trouvé une idée novatrice. Quelque chose qui changerait la donne sur un marché encombré (ils le sont tous). Comme me le disait fort justement Dominique Desjeux, anthropologue missionné par la FDJ pour une étude du jeu, « l’innovation, c’est la socialisation d’une invention » (#vousavez4heures).

le chocolat des français

C’est ce qu’on fait 3 jeunes en lançant Le chocolat des français. Un chocolat Made In France, avec de très belles illustrations en guise de décor des tablettes, vendues en ligne et prochainement dans nos meilleurs magasins. Pourquoi pas ! Et que dire du Lavoir Moderne (@LeLavoirModerne), ce service de pressing « uberisé », qui propose de venir chercher chez vous votre linge sale et de vous le rapporter propre et soigneusement plié, quelques heures plus tard. A nouveau, la mission est importante ! Celle qui consiste à améliorer votre quotidien, sera appréciée et donc valorisée. Le prix du service restant finalement raisonnable, vous seriez d’accord pour payer ce que l’on vous demande.

le lavoir moderne

Et pour ces marques qui n’avaient pas de mission « sociale » (ou plus exactement, dont la mission était de fournir des produits dont nous avions cruellement besoin dans les années 50 à 80 – et qui ne sont aujourd’hui que des biens de consommation courante) ? Il est urgent de comprendre qu’elles doivent elles aussi, définir en quoi elles pourraient contribuer aux bonheurs des gens (ne serait-ce pas romantique ?). C’est ce que tente la marque Yoplait en lançant une plateforme digitale témoignant de ce que le bonheur est une vision personnelle qui varie sensiblement d’un âge à l’autre, d’un contexte familial à la réalisation de projets individuels ou collectifs.

I love my age yoplait

I Love my age ! Oui même ce matin brumeux qui me conduit (encore) à Lille ! I love my age, tout le temps, puisque que le jour que je préfère est toujours aujourd’hui ! Quelle belle journée !

Merci à toutes les marques qui nous rappellent que la vie est belle ! Merci à tous ceux qui ont compris que le marketing doit être Happy et que la mission de l’entreprise est de contribuer à notre bonheur quotidien plutôt que d’essayer de nous vendre ce dont nous n’avons pas besoin. Be a life changer ! Be happy !

Et merci à tous ceux que je rencontre et qui m’inspirent et m’incitent à partager.

not rich enough to buy yesterday

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s