l'humain dans le marketing, semaine du happy marketing
Laisser un commentaire

Le tour spécial RSE #Vivatech avec #BNPParibasCardif

Vivatech 2018 c’était sympa mais un peu trop fréquenté et un peu trop chaud ! Evidemment il y avait beaucoup de robots et d’Intelligence Artificielle dans les allées, les stands des entreprises américaines et du CAC40. Faut-il vous expliquer encore après les nombreux articles résumant ce troisième opus organisé par Publicis et Les Echos, que les start-ups louées par notre jeune président étaient partout et sur tous les fronts : réalité augmentée, véhicules électriques et connectés, smart city, recrutement intelligent, développement économique et culturel, etc…

Chez BNP Paribas, comme ailleurs, il y a un grand nombre de ces entreprises du futur qui sont présentées dans un amphi naturellement bondé. Il y a aussi des représentants de l’Atelier BNP, de l’échangeur et donc du Cardif Lab, entité qui a eu la bienveillance de m’inviter. Pourquoi faire ? Pour faire un tour ! Ah, la belle idée ! Oui, parce que circuler et s’y retrouver dans ce gigantesque aquarium de l’innovation n’est en rien facile. Trouver une start-up qui pourrait parler des humains plus que du fric non plus… Cherche encore !

Merci donc à Alexandre et Caroline qui m’ont guidé dans cet après-midi ! Allez c’est parti, suivez-moi !

compte nickel.jpg

Premier arrêt :  le compte Nickel – cette idée d’ouvrir un compte bancaire pour tous et n’importe qui quelque soit sa situation ou son revenu, n’est pas la nouveauté de l’année, puisqu’il y a déjà près d’un million de comptes créés en France. Pour 20 euros par an, le détenteur aura donc une carte et surtout un RIB qui lui permettra d’exister financièrement. Donner une autre image de la banque est impératif. Une banque sociale, est-ce possible ? On ne répondra pas à cette question ici mais on peut sans doute y réfléchir. Pas de découvert, pas de crédit. On dépense ce qu’on a et c’est tout ! Reste que l’identité bancaire est un facteur d’inclusion sociale. C’est le sens de la mission de Nickel.

Dans la foulée, on sort de l’éco-système teinté en vert, pour se diriger vers d’autres ambitions, sans doute également inspirée par la RSE des grandes marques. A ce propos, est-ce que le financement des start-ups ne ferait pas partie intégrante de la RSE de BNP Paribas ? Faut-il absolument voir le ver dans le fruit dès lors que de l’argent est employé au développement de projets innovants ?

sunna-design.jpg

Par exemple, soutenir le développement de Sunna-Design me semble urgent. Cette société déjà âgée de 8 ans, créée par un jeune ingénieur français, propose des lampadaires intelligents alimentés par l’énergie solaire. La promesse est simple : améliorer, illuminer la vie des gens là ou l’énergie est rare ou chère. C’est aussi le moyen d’illuminer les villes et ce quelles que soient leurs tailles ! On imagine facilement que l’éclairage des rues, des villages les plus reculés, des terrains de sport ou des carrefours clés de la cité, des centres hébergement ou de loisirs, est un moyen de développer les activités et la sécurité des personnes.

Qarnot Vivatech.jpgEn matière d’énergie et d’innovation, notre prochaine étape, est pour moi une incroyable découverte : Qarnot et le chauffage par le calcul ! Moi qui aime le calcul depuis mon enfance, entendre que l’on va pouvoir se chauffer grâce à la puissance de calcul d’un ordinateur me laisse presque sans voix. Oui, cher.e lecteur.trice, tu auras chez toi un jour un radiateur qui ne sera en réalité qu’un calculateur qui se mettra à chauffer dès qu’on lui enverra des calculs à « mouliner » ! Ce sera gratuit ; mieux tu pourrais même gagner un peu d’argent en louant ta capacité de calculs. Et cela existe déjà ! Ce n’est pas un rêve que d’équiper bientôt tous les hôpitaux ou d’autres types de bâtiments, avec des parcs de calculateurs / radiateurs. J’adore cette idée ! Il y a un vrai marché quand on apprend que 10% de la facture énergétique de la France part dans les Data Center et autres centres de calculateurs ! On pourrait sans doute tous être chauffés au calcul ! Vivement demain !… Ah oui, j’ai oublié de poser cette question : est-ce que cela marche aussi en réversible pour produire de l’air climatisé ?

gooddeed vivatech.jpgAlors quand on passe sur le stand de Goodeed, où l’on nous promet de changer le monde grâce à la pub, je surchauffe légèrement. Comment la pub pourrait-elle améliorer la vie des gens ? Je vous sens presque aussi sceptiques que moi ! Mais les talents sont partout et les modèles peuvent évoluer à chaque instant. Cette joyeuse équipe nous explique que les jeunes sont prêts à regarder de la pub dès lors qu’on leur indique que chaque vue sera transformée en un don pour une association humanitaire ou une ONG. Ah !? Ainsi visionner la dernière vidéo de Lacoste ou de FIFA18, pourrait leur permettre de reverser 10 centimes d’euros pour planter des arbres, ou de contribuer à l’achat d’un repas des resta du Coeur. Bonne idée non ? Oui mais est-ce que les « jeunes » ne vont pas s’acheter via Goodeed une bonne conscience ? Pas du tout, et même au contraire, si l’on considère que 10% d’entre eux vont jusqu’à prendre contact avec l’association de leur choix. Engagement en vue d’aider les autres via la pub, une inspiration que je n’aurais pas eu mais qui a le mérite de changer la donne ! Bravo !

Et maintenant, prenons un peu d’air et de hauteur ! Deux projets comme symbole du renouvellement des métiers et des activités de l’Homme en pleine crise de confiance face à l’émergence des robots. On pourra sauver des vies grâce à des drones ! C’est ce que présente HelperDrone avec une superbe vidéo de nos plages de l’Atlantique. Vous êtes pris par la vague ou vous avez buté sur votre planche de surf, aussitôt le surveillant de plage envoie son drone larguer avec précision une première bouée de sauvetage ! Vous voila en sécurité le temps que les secours viennent vous sortir de l’eau ! Ca pourrait aussi fonctionner en montagne !

Un peu plus haut encore, le ballon solaire de Zephir Solar suscite l’enthousiasme. La jeunesse innovante ne se pose aucune limite et c’est sa force !

Zephir solar.jpgDes panneaux solaires ultra-légers posés et portés par un ballon qui s’élève dans le ciel et reste relié au sol par un cable qui va transporter l’énergie ainsi produite sur le terrain offrant une ressource entièrement propre à des équipes mobiles (comme le sont par exemple les équipes de médecins sur un camp de réfugiés, un accident ou encore une zone dévastée par un cyclone ou un tremblement de terre…). Lorsqu’on se dit que c’est évident, on n’est pas loin de la vraie innovation ; ce celle qui va changer les choses durablement. Pourquoi faudrait-il demain avoir recours à des groupes électrogène pollueurs et gourmands en énergie fossile ? Il suffisait d’y penser !

Voilà ! C’est tout pour cette première partie du tour. La suite demain (ou presque..) sera consacrée au continent africain qui était très présent sur Vivatech et qui comme le croit Orange est aussi notre avenir.

Merci à tous ceux qui ont pris le temps de partager leur passion avec moi et les autres invités du tour « responsable » sur Vivatech. Merci Alexandre et Caroline !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s